Événements passés

2019

Webinaire GRATUIT : Initiative canadienne d’approvisionnement collaboratif (ICAC) : des occasions à saisir pour les universités canadiennes - 26 septembre, de 12 h 00 à 13 h 00 HAE

26 septembre, de 12 h 00 à 13 h 00 (HAE)
Public cible : Cadres supérieurs dans les domaines de l’approvisionnement et des finances

Cliquez ici pour télécharger la presentation.

Le gouvernement du Canada a adopté l’Initiative canadienne d’approvisionnement collaboratif (ICAC) pour rendre certains de ses instruments d’approvisionnement accessibles aux provinces, territoires et organisations du secteur public, y compris les universités. Dans la dernière année, les participants à l’ICAC ont acheté pour environ 2,7 millions de dollars en biens grâce à cet outil. Il faut dire que l’ICAC s’accompagne de plusieurs avantages :

  • création d’économies d’échelle, qui entraînent des prix et conditions concurrentiels;
  • accès à des instruments d’approvisionnement fédéraux, éliminant la nécessité d’en créer à l’interne;
  • rationalisation de l’approche d’approvisionnement pour certains produits.

Le présent webinaire a deux grandes visées :

  • faire connaître les occasions qui s’offrent aux universités grâce à l’ICAC;
  • montrer aux universités comment elles peuvent tirer parti de ces occasions.

Soyez au rendez-vous pour en savoir plus!

Formateur :

Sean Crossan
Directeur, Relations fédérales, provinciales, territoriales et internationales, Programme des approvisionnements
Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) / Gouvernement du Canada

Sean Crossan est directeur des Relations fédérales, provinciales, territoriales et internationales au Bureau des petites et moyennes entreprises et de l’engagement des intervenants du Programme des approvisionnements de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) depuis juillet 2015. Il a occupé plusieurs postes de direction au fil des ans, ayant notamment été directeur de la planification et des services de gestion à la Direction générale des finances et de l’administration (2010-2015), directeur de l’équipe d’examen stratégique de SPAC (2009-2010), directeur des partenariats et collectivités à EDSC (2008-2009) et directeur de la politique financière à SPAC (2007-2008). Diplômé du Programme de formation accélérée pour les économistes et du Programme de leadership exécutif de l’Institut sur la gouvernance, il compte près de 30 ans d’expérience dans la fonction publique fédérale.

Crossan a une maîtrise en administration publique de la Carleton University (1992) et un baccalauréat en études environnementales (urbanisme) de la University of Waterloo (1988), obtenus tous deux dans le cadre d’un régime coopératif.

ACPAU 2019 - 9-11 juin, 2019 - Halifax, NS

Le congrès ACPAU 2019 arrive à HALIFAX, en Nouvelle-Écosse!Co-organisé par Saint Mary’s University, Mount Saint Vincent University, NSCAD University, et Interuniversity Services (ISI)

Webinaire : Pas que pour les TI : Comment administrateurs et dirigeants peuvent contribuer à la cybersécurité - Vendredi 29 mars, 2019

Vendredi 29 mars prochain de 12 h 00 à 13 h 00 (HNE)

Public cible : Hauts dirigeants et administrateurs (particulièrement les membres des comités d’audit et de gestion du risqué)

Aucun jour ou presque ne passe sans que nous n’entendions parler d’intrusions, de cyberattaques ou de violations de données, mais beaucoup d’organisations ne savent pas trop quoi faire pour bien se protéger. Certains considèrent que la cybersécurité est une affaire technique qui relève entièrement des TI, mais d’autres tiennent aussi pour responsables la haute direction et le conseil d’administration. Qu’en est-il réellement?

Les hauts dirigeants d’universités et les responsables des comités d’audit et de gestion du risque sont invités à participer à ce webinaire fort instructif qui sera animé par Justin Fong, associé et conseiller en gestion des risques chez Deloitte.

Les sujets suivants seront abordés :

  • L’évolution des cyberrisques et pourquoi il est si important de les limiter efficacement.
  • Pourquoi les cyberrisques devraient être abordés avec la même rigueur et diligence que les autres risques organisationnels.
  • Les principes et grandes questions qui devraient régir l’encadrement de la direction en matière de cyberrisques.

Les membres des conseils d’administration et les hauts dirigeants ont des rôles et responsabilités particuliers en ce qui a trait à la gestion de divers risques, et la cybersécurité ne fait pas exception.

Votre établissement est-il prêt à contrer les menaces? Soyez des nôtres pour le savoir!

Animateur :
Justin Fong, Directeur des services de cybersécurité dans l’Ouest canadien chez Deloitte

Justin Fong possède plus de 17 ans d’expérience dans le domaine de la cybersécurité, et notamment une expérience concrète des stratégies en sécurité, des mises en œuvre de programmes complexes, des opérations de sécurité et des réponses en cas d’incident.

Des clients aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Asie ont sollicité ses services dans différents domaines, dont l’énergie, la haute technologie, les finances et le secteur public.

M. Fong est titulaire d’attestations de sécurité de niveau secret pour l’OTAN et le gouvernement fédéral canadien et d’une certification professionnelle en sécurité des systèmes d’information (Certified Information Systems Security Professional – CISSP). Il forme des équipes de directions, des conseils d’administration et des comités de vérification sur différents continents, et a élaboré des documents et cursus pour l’Institut des auditeurs internes, le programme de formation des administrateurs offert par l’Université de Calgary et la Rotman School of Management, le regroupement MacKay CEO Forums et d’autres associations.

Webinaire : Atteinte à la cybersécurité et à la protection des données : êtes-vous prêts? - Jeudi 14 février, 2019

Jeudi 14 février 2019, de 12 h à 13 h 30 (HNE)

Public cible : Équipes de haute direction des universités canadiennes (DPI, vice-recteurs à l’administration, directeurs des communications, conseillers juridiques, spécialistes du risque, et responsables des interventions en cas d’atteinte)

La participation en équipe à cette activité de formation est fortement recommandée.

Aucun système d’information n’est 100 % invulnérable aux intrusions. L’essentiel n’est donc pas de se demander si votre établissement sera atteint, mais plutôt de savoir si vous et vos collègues serez prêts lorsque cela se produira.

Interactif, pratique et instructif, ce webinaire est animé par Alex Cameron, associé chez Fasken Martineau et expert-conseil spécialiste en cas d’atteinte et d’intrusion. M. Cameron passera en revue quelques incidents récents dans différents secteurs, dont celui de l’enseignement supérieur, et discutera des questions suivantes :

  • Qu’est-ce qu’un bon cadre de gestion en matière d’interventions stratégiques devrait contenir? Qui devrait participer à ces interventions et pour quoi faire? Lorsque des incidents de ce genre se produisent, avec qui devrait-on communiquer, et dans quel but et à quel moment exactement?
  • Dans quelle mesure des considérations clés comme les risques pour la réputation, les risques financiers, la protection de la vie privée et d’autres questions juridiques devraient-elles influencer l’intervention?

La deuxième partie du webinaire sera interactive : les participants seront mis devant des scénarios de différentes ampleurs afin d’évaluer les capacités d’intervention de leur établissement à ces situations potentielles.

Êtes-vous parés à toute éventualité? Joignez-vous à nous pour le savoir!

Animateur :

Alex Cameron, Fasken Martineau
Associé et président du groupe sur la confidentialité et la cybersécurité
FASKEN

Alex Cameron préside le groupe sur la confidentialité et la cybersécurité au sein de Fasken. Expert renommé dans ces domaines, il est largement sollicité par des clients de toutes les industries (notamment du secteur de l’enseignement supérieur et d’entreprises Fortune 100 et 500) et a aidé des organisations à gérer des atteintes majeures à la cybersécurité ayant touché des millions de personnes. Titulaire d’un doctorat en protection de la vie privée, il s’est vu confier de nombreux mandats de la plus haute importance par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Il a été membre du conseil consultatif du chapitre canadien de l’Association internationale des professionnels de la protection de la vie privée et président de la Section nationale du droit de la vie privée et de l’accès à l’information de l’Association du Barreau canadien. Plaideur chevronné, M. Cameron a été conseiller juridique principal dans des causes marquantes et d’importantes enquêtes réglementaires, notamment en défense dans le cadre de recours collectifs très médiatisés pour atteinte à la protection des données, et devant tous les paliers judiciaires, y compris la Cour suprême du Canada. Chambers le liste parmi les plus grands avocats de l’heure, et il se classe invariablement parmi les meilleurs avocats au Canada dans les domaines de la protection des données et de la vie privée, ayant notamment été nommé « avocat de l’année » 2018 à Toronto dans ces domaines.

2018

Webinaire : Intégrer l’approvisionnement durable aux activités quotidiennes : une perspective de gestion - 5 décembre, 2018

Mercredi 5 décembre, 2018, de 13 h 00 à 14 h 00 (HNE)

L’approvisionnement durable devient une priorité de plus en plus importante pour les établissements. Désormais, on s’attend à ce que les gestionnaires de l’approvisionnement se penchent sur les impacts sociaux, éthiques, environnementaux et économiques de chaque achat. Les relations avec les fournisseurs ne sont plus seulement transactionnelles : les leaders y voient l’occasion de les mobiliser et de renforcer leurs capacités.

Soyez des nôtres pour ce webinaire instructif, pratique et interactif qui sera animé par des responsables de l’approvisionnement durable travaillant à la SFU et à McGill. Elles nous raconteront comment elles mobilisent différents établissements membres, élaborent leurs plans d’approvisionnement durable, définissent leurs priorités et intègrent à leur mandat les réflexions sur l’impact social et environnemental.

Ces expertes discuteront aussi des facteurs de réussite, des bienfaits de cette approche, des défis à relever et des leçons qu’elles ont tirées de leurs expériences. Elles partageront leurs plans pour l’avenir et parleront du rôle des étudiants, des professeurs et des partenaires externes.

Il s’agira du premier volet d’une nouvelle série de webinaires portant sur l’administration et la finance à vocation sociale, une initiative conjointe de la Fondation McConnell et de l’ACPAU. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Animateurs

Coro Strandberg
Présidente
Strandberg Consulting

Coro Strandberg est conseillère à la vocation sociale pour RECODE, un projet de la Fondation McConnell. Elle est l’auteure de Maximiser la capacité des établissements d’enseignement supérieur de bâtir des infrastructures sociales pour les communautés canadiennes, un livre blanc acclamé qui a été commandé par la SFU et la Fondation McConnell et qui a été publié en 2017. Depuis la parution de ce document, Coro a aidé la Fondation McConnell et l’ACPAU à faire progresser l’administration et la finance à vocation sociale au sein du secteur de l’éducation postsecondaire. C’est également une leader d’opinion et une consultante indépendante reconnue à l’échelle nationale qui conseille des gouvernements, des entreprises et des associations professionnelles sur les stratégies à adopter pour accélérer l’innovation sociale et environnementale au Canada. Elle se spécialise dans la finance, l’approvisionnement, la gestion des risques et la gouvernance durables, et elle a remporté en 2015 un prix soulignant sa contribution à titre de consultante en responsabilité sociale des entreprises au Canada.

Mary M. Aylesworth
Directrice des opérations financières
Simon Fraser University

Mary s’est jointe à la Simon Fraser University en 2012, et elle en est désormais directrice des opérations financières. Elle supervise notamment les services d’approvisionnement, les comptes fournisseurs et le service de la paie. Mary a une vaste expérience de la gestion des achats et de la chaîne d’approvisionnement dans les secteurs public et privé : elle a occupé des postes de direction au gouvernement et dans les domaines de la santé, de l’éducation supérieure et de la fabrication de pointe. Elle détient un MBA et des titres professionnels tant au Canada (p.g.c.a.) qu’aux États-Unis (CPM). Auparavant, elle a été directrice générale de l’éducation à l’Association canadienne de gestion des achats (aujourd’hui l’Association de la gestion de la chaîne d’approvisionnement) et présidente de la Fondation canadienne de la recherche en gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Stéphanie H. Leclerc
Gestionnaire de programmes en approvisionnement durable
Université McGill

Stéphanie pilote les efforts de l’Université McGill dans l’adoption d’une chaîne d’approvisionnement plus durable et fondée sur des principes éthiques, sociaux et environnementaux. Avec l’équipe principale de l’approvisionnement durable de l’Université – un groupe composé de divers représentants du personnel administratif, du corps professoral et des étudiants –, elle a conçu le premier plan stratégique de l’établissement en la matière, et elle en supervise actuellement la mise en œuvre. Avant de se joindre au service d’approvisionnement de McGill, Stéphanie a travaillé pour différents organismes gouvernementaux ainsi que pour des organisations internationales et des sociétés d’experts-conseils.

Webinaire : Les déclarations fiscales liées aux activités menées à l’extérieur du Canada, 28 novembre, 2018

12 h – 13 h EST

Frais d’inscription

Membres: 100 $
Non-membres: 150 $

Les universités canadiennes continuent de croître et de déployer leurs nombreuses sphères d’activité au pays comme à l’étranger. Certaines, par exemple, ouvrent des bureaux de recrutement à l’extérieur du pays, mènent des projets de recherche outre-mer, ou offrent carrément des programmes à l’international.

Or, les universités qui sont actives au-delà des frontières canadiennes doivent tenir compte des aspects fiscaux liés à ces activités, en pensant à la fois au personnel impliqué, à l’établissement en tant que personne morale au Canada, et aux différents pays concernés.

Ce webinaire fera la lumière sur certaines grandes problématiques qui touchent l’impôt sur le revenu et les impôts indirects dans le cadre de telles activités internationales. Il sera notamment question des exigences de conformité au sein d’une administration étrangère, ainsi que de l’importance de la planification pour limiter les coûts résultant de l’expansion des activités. Nous parlerons aussi du traitement des coûts fiscaux engagés au Canada par les activités menées à l’étranger.

Afin de vous initier concrètement à ces sujets, des fiscalistes de KPMG Inde présenteront les principaux problèmes avec lesquels doivent composer les organisations faisant affaire en Inde, notamment au chapitre de la TPS et de l’impôt sur le revenu. Ces experts travaillent en étroite collaboration avec KPMG Canada pour aider les universités à gérer leurs déclarations de revenus au Canada.

Le webinaire vous donnera ainsi l’occasion de vous familiariser avec toutes les notions fiscales canadiennes et étrangères à connaître pour mener adéquatement des activités à l’extérieur du pays.

Animateurs

Barry Travers, associé et leader national au groupe Secteur public, Fiscalité – KPMG
Travers utilise ses compétences en planification fiscale pour élaborer des solutions de planification structurelle visant à optimiser la situation d’organismes du secteur public relativement à l’impôt sur le revenu, aux taxes indirectes et au financement. Il est le principal conseiller en matière fiscale d’un grand nombre d’organismes publics de premier plan au Canada.

Jennifer Boychuk, associée au groupe Taxes indirectes – KPMG
Mme Boychuk supervise une équipe canadienne qui offre à une multitude d’universités, de collèges, d’instituts techniques, d’OBNL et d’organismes de bienfaisance une gamme complète de services-conseils et de services de conformité en matière de taxes indirectes.

Paul Farrely, administrateur fiscal – The University of British Columbia
Farrely est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en commerce de la University of British Columbia. Comptable professionnel agréé (CPA), il possède plus de trente ans d’expérience dans le domaine fiscal, principalement dans le secteur public avec les Big Four, dont cinq à travailler à la Direction de la vérification et à la Section d’appel pour l’Agence de revenu du Canada. Paul Farrely occupe les fonctions d’administrateur fiscal à la University of British Columbia depuis 2014.

Nabin Ballodia, ACA, CWA, CS – Associé, Fiscalité et réglementation, KPMG LLP, Inde
Nabin est associé chez KPMG Inde et a son bureau à New Delhi. Riche de plus de 21 ans d’expérience dans le domaine de la fiscalité et de la réglementation, il a conseillé à cet égard de nombreux établissements d’enseignement et organismes à but non lucratif. Responsable fiscal pour des entreprises indiennes du secteur public, il les aide à relever les défis qui font régulièrement surface en matière de fiscalité.

Au cours des dernières années, Nabin a travaillé avec des universités et des organismes de bienfaisance de différents pays, les aidant à optimiser leurs processus et opérations. Il s’est aussi penché sur les rouages des établissements stables, de la Foreign Contribution Regulation Act (FCRA) et des règlements afférents à la banque de réserve de l’Inde. Il aide également les sociétés indiennes à se conformer à la réglementation qui se rapporte à la responsabilité sociale des entreprises dans ce pays. Parmi ses clients, on compte des universités, des collèges, des organismes de bienfaisance, des organismes à but non lucratif et des entreprises privées.

Sanjay Garg, ACA – Associé, Impôts indirects KPMG LLP, Inde
Sanjay est associé chez KPMG Inde et membre de l’Institute of Chartered Accountants of India (ICAI). Il travaille à Gurgaon, en Inde. Depuis plus de 17 ans, il conseille ses clients en matière d’impôts indirects, notamment en ce qui touche la TVA, la taxe sur les services, l’accise et les droits de douane.

Sanjay a participé à la rédaction de la législation sur la TVA, à la conceptualisation du cadre administratif général et à la formation des fonctionnaires de la TVA après sa mise en œuvre sur le territoire de Delhi. Récemment, il s’est attardé à informer les grandes multinationales de l’impact potentiel de la TPS sur leurs entreprises en Inde.

Sanjay veille à la conformité fiscale de clients ayant une présence partout en Inde, et il les aide à définir leurs structures (vente en haute mer, fusion, défusion) dans une perspective d’impôts indirects. Sanjay est enfin conseiller principal en matière de taxes indirectes pour beaucoup de grandes organisations, en particulier des universités, des hôpitaux et des organismes à but non lucratif.

Forum : Chargé.e.s. de cours- 12 octobre, 2018 - Toronto

Atelier : Les enquêtes en milieu de travail dans le secteur universitaire - 11 octobre, 2018 - Toronto

Dans le secteur universitaire, les enquêtes en milieu de travail ont leurs particularités propres. Les enquêteurs doivent régulièrement s’occuper de plaintes formulées par des étudiants, des plaignants anonymes ou des membres du corps professoral, et ils doivent parfois s’entretenir avec des témoins parmi la population étudiante. Ces situations exigent d’excellentes compétences spécialisées de la part des enquêteurs et des universités. Au cours de cette formation, nous examinerons les contraintes et défis qui font surface dans de telles circonstances, et prospecterons différentes pistes de solution.

Cette séance interactive, présentée par l’ACPAU et SANCP, sera l’occasion d’aborder les thèmes suivants :

  • comment gérer les plaintes au sein même d’un corps professoral, ainsi que les questions afférentes liées aux syndicats et associations;
  • l’équilibre entre liberté intellectuelle, harcèlement et civilité;
  • le cas des étudiants témoins et celui des étudiants plaignants;
  • les questions de compétence et d’application des politiques dans les situations de co-enseignement;
  • les plaintes anonymes;
  • les différences entre l’évaluation du milieu de travail et l’enquête en milieu de travail.

Lieu :

Bureau de Rubin Thomlinson LLP, 20 Adelaide St. Est, Suite 1104, Toronto, ON M5C 2T6

Frais :

Pour membre seulement

prix : 1,250 $

Formatrice :

Kenda Murphy est une avocate qui a plus de 20 ans d’expérience dans le domaine des litiges civils et criminels. Au cours de sa carrière, elle a exercé au privé de même que dans le secteur public, au sein du Service des poursuites pénales, du ministère de la Justice et de la Health Association Nova Scotia. Plus récemment, Kenda a été directrice associée et conseillère juridique au sein de l’Unité des relations de travail de la Queen’s University. Tout au long de sa carrière, elle a négocié des conventions collectives au nom d’employeurs dans les secteurs des soins actifs, des soins continus et des universités. Elle a représenté des clients à tous les échelons du système judiciaire, y compris à la Cour suprême du Canada, aux cours d’appel du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse, et dans différents tribunaux administratifs.

Chez Rubin Thomlinson, Kenda mène des enquêtes sur le harcèlement, l’intimidation, les lieux de travail malsains et les plaintes déposées en vertu du projet de loi 132. Elle effectue aussi des vérifications en milieu de travail portant sur les causes des baisses de rendement, de la démotivation, des problèmes de communication et des conflits interservices. Une fois les conclusions de son enquête résumées dans un rapport factuel – assorti de recommandations, le cas échéant –, Kenda reste à la disposition de ses clients pour les aider à mettre en œuvre des solutions, comme la restauration, la médiation et la facilitation. En outre, elle offre ses services dans les deux langues officielles.

Kenda assiste également ses clients en offrant au personnel de tous les niveaux des formations au sujet des enquêtes et des droits de la personne en milieu de travail. Elle a notamment exploré les sujets suivants au fil de diverses formations : la gestion en milieu syndiqué; la conduite d’enquêtes dans les contextes universitaires et collégiaux; les enquêtes sur la violence et le harcèlement sexuel; la gestion du rendement (comment s’y prendre et pourquoi); la discipline et le congédiement.

Kenda a été professeure à temps partiel pendant plusieurs années à la Saint Mary’s University, où elle a enseigné les relations industrielles et la gestion des ressources humaines. Elle est accréditée pour la création de banques de questions et de présentations PowerPoint pour les 2e, 3e et 4e éditions du manuel Industrial Relations in Canada de Fiona McQuarrie.

Quand elle ne travaille pas, Kenda se plaît à voyager, localement et à l’étranger : elle a des proches et amis dans de nombreuses localités des Maritimes, et dès qu’elle en a l’occasion, elle court explorer les musées, les églises et les vignobles d’Europe.

Année d’admission : 1992 en Nouvelle-Écosse, 2011 en Ontario
B.A. (avec distinction) en histoire et anglais, Mount Allison University
B.A. en droit, University of New Brunswick
Membre de la Nova Scotia Barristers’ Society et du Barreau du Haut-Canada

Soyez des nôtres à Vancouver pour le 75e congrès annuel de l'ACPAU - 10-12 juin, 2018

Du 10 au 12 juin 2018, l’ACPAU et la Simon Fraser University vous invitent à un congrès ayant pour thème: Découvrir la diversité.

En plus des activités officielles prévues à l’hôtel Westin Bayshore, cet événement phare vous offre maintes occasions de réseauter et d’échanger sur les meilleures pratiques avec vos collègues des différents établissements canadiens. Vous pourrez aussi établir des liens avec des commanditaires et découvrir les attraits incontournables du secteur.

L’ACPAU a réservé un bloc de chambres à l’hôtel Westin Bayshore, mais celles-ci devraient rapidement trouver preneur. Réservez tôt pour assurer votre séjour à l’hôtel officiel du congrès!

Et n’oubliez pas non plus le congrès ACPAU 2018 quand vous planifierez votre budget annuel!

Visitez le tout nouveau site Web du congrès pour obtenir les plus récentes mises à jour à mesure qu’elles deviendront disponibles.

La culture et la gouvernance universitaires - 09 avril - 17 mai 2018

Frais d’inscription pour les membres : 550 $
Frais d’inscription pour les non- membres : 660 $

Description du cours

Veuillez prendre note que ce cours est offert en anglais seulement

Ce cours porte sur la culture et la gouvernance en milieu universitaire. Il a pour objectif d’aider les administrateurs, nouveaux ou chevronnés, à mieux comprendre les particularités du contexte universitaire afin d’y travailler de manière plus efficace.

Les universités, qui figurent parmi les institutions les plus durables du monde, souscrivent à des valeurs et à des principes fondamentaux qu’elles ont su véhiculer depuis des temps immémoriaux. Ces valeurs et principes continuent de nos jours à façonner les universités et contribuent à nourrir un environnement qui diffère considérablement de celui dans lequel évoluent les organisations des secteurs public et privé. Pour qu’un administrateur soit efficace dans une université, il est essentiel qu’il comprenne et respecte ces valeurs et principes, et il se doit d’adapter ses pratiques en conséquence.

La nature unique des universités et la culture qui y règne influent sur la façon dont les administrateurs travaillent, interagissent avec autrui, consultent leurs pairs, proposent des idées et des projets pour étude ou approbation, et mettent en œuvre de nouvelles initiatives. Tous les administrateurs, qu’ils travaillent dans des unités d’enseignement et de recherche, des services centraux, des services aux étudiants ou des services auxiliaires, connaissent cette réalité.

Pour amples détails visiter et pour vous enregistrez: https://www.caubo.ca/fr/knowledge-centre/learningevents/online-education-courses/

Politique d’annulation et de remplacement pour les cours enligne
Toute demande d’annulation doit être reçue par écrit cinq (5) jours ouvrables ou plus avant la date de début du cours. Veuillez noter que des frais administratifs de 50 $ s’appliquent.

Les remboursements seront effectués dans un délai de 30 jours après l’activité. Les demandes de remplacement doivent aussi être reçues cinq (5) jours ouvrables ou plus avant la date de début du cours. Un seul remplacement est autorisé par personne inscrite, et un consentement écrit doit être fourni par la personne remplacée. Pour faire une demande d’annulation ou de remplacement, veuillez communiquer avec la coordonnatrice d’événements à l’adresse ccharette@acpau.ca.

Webinaire : Webinaire de l’ACPAU sur la fiscalité, 20 février prochain de 12 h 00 à 13 h 00, heure de l'Est

Ce webinaire sera donné par Barry Travers et Jennifer Boychuk, associés en fiscalité chez KPMG. Les deux formateurs passeront en revue les points névralgiques ayant été au centre des audits réalisés par l’ARC au cours de la dernière année, en s’attardant principalement aux éléments qui concernent la TPS/TVH/TVQ et l’impôt sur le revenu; ils traiteront aussi de la nouvelle initiative de l’ARC visant à examiner les activités menées à des fins de bienfaisance par les organismes de bienfaisance enregistrés.

Les deux experts de KPMG profiteront de l’occasion pour discuter de certains cas intéressants liés aux questions qui ont été soumises par les membres de l’ACPAU à la ligne d’assistance fiscale de l’ACPAU au cours des 12 derniers mois.

Tarif courant membres : 100 $
Frais d’inscription pour les non- membres : 150 $

Conférenciers

Barry Travers, Associé et leader national, Secteur public, Fiscalité KPMG
Barry Travers est associé et leader national au groupe Secteur public, Fiscalité, chez KPMG. Travaillant actuellement au bureau du Bay Adelaide Centre, à Toronto, M. Travers s’est joint au bureau KPMG de Halifax en 1992 à titre d’associé; il était l’associé responsable du groupe Taxes indirectes dans la région du Canada atlantique avant d’être transféré dans l’Ouest canadien en septembre 1997 en vue d’y développer le groupe Fiscalité de cette région. M. Travers a aussi été leader d’unité administrative au groupe Fiscalité pour la région de l’Ouest jusqu’en octobre 2015, année où il a déménagé à Toronto pour y occuper ses fonctions actuelles.

M. Travers utilise ses compétences en planification fiscale pour élaborer des solutions de planification structurelle visant à optimiser la situation des organismes du secteur public au chapitre de l’impôt sur le revenu, des taxes indirectes et du financement. Il est le principal conseiller en matière fiscale d’un grand nombre d’organismes publics de premier plan au Canada.

Jennifer Boychuk, Associé, systèmes nationaux de fiscalité indirecte KPMG
Jennifer Boychuk est associée au groupe Taxes indirectes de KPMG, lequel fait partie du groupe Secteur public, Fiscalité, à l’échelle nationale. Sa vaste expérience avec le secteur public et sa bonne compréhension des enjeux liés aux taxes indirectes touchant les organismes de ce secteur lui permettent d’apporter à ces organismes un soutien complet, notamment en les conseillant sur des points techniques complexes, en cernant leurs principaux risques fiscaux, en leur permettant de réaliser des économies substantielles sur les taxes indirectes, ainsi qu’en leur offrant de la formation sur le sujet pour qu’ils puissent se conformer aux changements législatifs.

À l’heure actuelle, Mme Boychuk supervise une équipe canadienne qui offre à une multitude d’universités, de collèges, d’instituts techniques, d’OBNL et d’organismes de bienfaisance une gamme complète de services-conseils et de services de conformité en matière de taxes indirectes.

La culture et la gouvernance universitaires - 15 janvier - 16 février 2018

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez aux formations en ligne de l’ACPAU. Les inscriptions pour cette formation sont désormais fermées puisque nous avons atteint le nombre maximal de places disponibles.

Cliquez ici pour ajouter dès maintenant votre nom à une liste d’attente. Assurez-vous d’y indiquer votre nom complet, votre titre, le nom de votre établissement et vos coordonnées. Vous recevrez alors un courriel vous offrant une inscription prioritaire la prochaine fois que cette formation sera offerte.

Description du cours

Veuillez prendre note que ce cours est offert en anglais seulement

Ce cours porte sur la culture et la gouvernance en milieu universitaire. Il a pour objectif d’aider les administrateurs, nouveaux ou chevronnés, à mieux comprendre les particularités du contexte universitaire afin d’y travailler de manière plus efficace.

Les universités, qui figurent parmi les institutions les plus durables du monde, souscrivent à des valeurs et à des principes fondamentaux qu’elles ont su véhiculer depuis des temps immémoriaux. Ces valeurs et principes continuent de nos jours à façonner les universités et contribuent à nourrir un environnement qui diffère considérablement de celui dans lequel évoluent les organisations des secteurs public et privé. Pour qu’un administrateur soit efficace dans une université, il est essentiel qu’il comprenne et respecte ces valeurs et principes, et il se doit d’adapter ses pratiques en conséquence.

La nature unique des universités et la culture qui y règne influent sur la façon dont les administrateurs travaillent, interagissent avec autrui, consultent leurs pairs, proposent des idées et des projets pour étude ou approbation, et mettent en œuvre de nouvelles initiatives. Tous les administrateurs, qu’ils travaillent dans des unités d’enseignement et de recherche, des services centraux, des services aux étudiants ou des services auxiliaires, connaissent cette réalité.

Pour amples détails visiter et pour vous enregistrez: https://www.caubo.ca/fr/knowledge-centre/learningevents/online-education-courses/

Politique d’annulation et de remplacement pour les cours enligne
Toute demande d’annulation doit être reçue par écrit cinq (5) jours ouvrables ou plus avant la date de début du cours. Veuillez noter que des frais administratifs de 50 $ s’appliquent.

Les remboursements seront effectués dans un délai de 30 jours après l’activité. Les demandes de remplacement doivent aussi être reçues cinq (5) jours ouvrables ou plus avant la date de début du cours. Un seul remplacement est autorisé par personne inscrite, et un consentement écrit doit être fourni par la personne remplacée. Pour faire une demande d’annulation ou de remplacement, veuillez communiquer avec la coordonnatrice d’événements à l’adresse ccharette@acpau.ca.

2017

Atelier sur la cybersécurité - novembre 30 - decembre 1, 2017 - Montreal

Veuillez noter que ce cours est donné en anglais. La programmation complète et les autres détails suivront sous peu.

L’atelier est présenté par l’ACPAU et CDPIUC-CUCCIO

On entend régulièrement parler d’incidents de cybersécurité dans les établissements d’enseignement supérieur. Le vôtre est-il le prochain sur la liste? N’aimeriez-vous pas savoir comment mobiliser vos efforts pour vous prémunir contre cette éventualité?

Lors de cet atelier, vous pourrez tirer des enseignements auprès de collègues qui ont dû gérer de tels incidents, et vous pourrez aussi recueillir des conseils d’experts sur une foule de sujets pertinents, comme les communications en situation de crise et les implications juridiques d’une intrusion. Nous présenterons également des outils préventifs, y compris le rôle que peuvent jouer les politiques et la formation des usagers.

QUI DEVRAIT PARTICIPER?

Cet atelier s’adresse en particulier aux intervenants susceptibles de diriger des mesures d’intervention complexes en cas d’incident de cybersécurité, notamment les vice-recteurs, les DPI, les gestionnaires de risques et les directeurs des communications. Les équipes interfonctionnelles sont vivement encouragées à participer.

Survol des tableaux de bord financiers de l’ACPAU

Description :

Découvrez un survol des tableaux de bord sera effectué, suivi par une démonstration de la façon dont les tableaux peuvent être utilisés pour répondre aux questions les plus fréquemment posées en matière de finances universitaires. Dans un contexte promouvant la prise de décision fondée sur des données probantes, les administrateurs universitaires s’appuient régulièrement sur des indicateurs pour informer leurs processus de planification financière, académique et stratégique. En partenariat avec le siège social de l’Université du Québec, l’ACPAU facilite dorénavant l’accès à des données financières par le biais de tableaux de bord basés sur le Web, offrant aux membres la possibilité d’examiner les tendances en matière de finances universitaires aux niveaux sectoriel et institutionnel.

Weinaire disponible:

Webinaire GRATUIT : La cybersécurité en contexte universitaire, 19 avril 2017, de 12 h à 13 h (HAE) et le 26 avril 2017, de 12 h à 13 h (HAE)

Description :

Dans le cadre de ce webinaire en deux parties, nous ferons un survol du rapport sur la cybersécurité commandé par l’ACPAU et le CDPIUC-CUCCIO, puis nous discuterons des progrès réalisés par vos pairs dans la mise en œuvre des recommandations.

Partie 1 – 19 avril 2017, de 12 h à 13 h (HAE)
Résumé du rapport sur la cybersécurité

Partie 2 – 26 avril 2017, de 12 h à 13 h (HAE)
Discussion sur la mise en œuvre des recommandations

Conférenciers :

James Cranston
James G. Cranston cumule des expériences dans deux domaines distincts : la consultation en gestion de 1975 à 2001 et de 2009 à aujourd’hui, essentiellement dans le secteur privé, et le travail de direction de 2001 à 2009 à titre de dirigeant principal de l’information (DPI) à la Simon Fraser University (SFU).

Il a partagé son expertise en TI dans une foule de contextes : études de faisabilité de systèmes, définition des besoins des utilisateurs, analyses de rentabilisation, préparation de demandes de propositions, évaluation et sélection de progiciels, gestion de projets, vérification de systèmes, gestion du changement et planification générale. Au poste de DPI qui venait d’être créé à la SFU, M. Cranston a été responsable du réseau, des télécommunications et de l’infrastructure, du système de gestion intégrée ERP et d’autres systèmes administratifs, de l’apprentissage en ligne, du soutien à la recherche et de la sécurité informatique.

Ted Dodds
Ted Dodds est un directeur des TI chevronné, riche de 25 années d’expérience à titre de dirigeant principal de l’information dans de grandes universités orientées vers la recherche, dont Cornell et la UBC. Il a dirigé d’importantes initiatives de transformation en matière de changement organisationnel, de gestion de l’infrastructure, de systèmes d’information, de sécurité informatique et de vision stratégique.

Au fil de son expérience, Ted Dodds a acquis une pleine maîtrise des pratiques actuelles en cybersécurité. À Cornell, il présentait chaque année un rapport au Comité de vérification du Conseil d’administration pour faire le bilan des défis rencontrés et proposer des pistes pour mieux gérer les risques associés à la cybersécurité. Il a aussi créé à cette université le tout premier poste de haute direction de responsable de la sécurité des systèmes d’information de l’établissement, et collaboré avec son titulaire pour renforcer la posture de sécurité de l’université sur le plan des TI. Enfin, il a présidé le comité responsable de la surveillance institutionnelle, dont les membres incluaient des cadres supérieurs issus des secteurs de la gestion des risques, de la vérification interne et des conseils juridiques.

La virulence et la fréquence des cyberattaques ne cessent d’augmenter. Les agresseurs d’aujourd’hui sont malveillants, organisés, astucieux, furtifs et bien équipés. Une intrusion peut avoir des répercussions tant qualitatives (atteinte à la réputation) que quantitatives (pertes financières), et les coûts d’une remise en état peuvent varier de quelques dizaines de milliers de dollars à plusieurs millions de dollars.

L’ACPAU et le CDPIUC-CUCCIO ont travaillé ensemble pour produire le rapport « LA CYBERSÉCURITÉ EN CONTEXTE UNIVERSITAIRE – Documentation visant à aider les membres des conseils d’administration et les cadres supérieurs à surveiller les questions de cybersécurité ». Ce rapport, publié en décembre 2016, fournit une série de recommandations axées sur quatre piliers : la préparation, la prévention, l’intervention et l’amélioration. Ces recommandations sont exhaustives et visent les besoins relatifs aux personnes, aux processus et aux ressources.

Les auteurs du rapport en présenteront un résumé le 19 avril, tandis que des membres de l’ACPAU et du CDPIUC-CUCCIO raconteront, le 26 avril, comment s’est déroulée ou se déroule la mise en œuvre de ces recommandations à leur établissement.

2016

La culture et la gouvernance universitaires, 23 janvier – 24 février 2017

Le populaire cours en ligne de l’ACPAU, « La culture et la gouvernance universitaires », sera de retour à partir du 23 janvier 2017! Ce cours porte sur la culture et la gouvernance en milieu universitaire. Il a pour objectif d’aider les administrateurs, nouveaux ou chevronnés, à mieux comprendre les particularités du contexte universitaire afin d’y travailler de manière plus efficace. Cliquez ici pour de plus amples renseignements; Inscrivez-vous maintenant!

Amples renseignements sur Peter Godamn

Lorsque Peter Godman a commencé à travailler à la University of British Columbia (UBC) en 1988, il était évident que ce n’était que le début de sa carrière en enseignement supérieur. Étant donné ses vastes connaissances sur le milieu postsecondaire (acquises notamment en ayant occupé une multitude de rôles, de la collecte de fonds à la gestion de l’approvisionnement en passant par les ressources humaines), il est tout à fait normal que Peter anime le cours La culture et la gouvernance universitaires depuis 2013.

En 2012, il a obtenu une maîtrise en éducation (avec spécialisation en enseignement supérieur) à la UBC, où il a étudié l’histoire et la culture de l’enseignement supérieur ainsi que les enjeux, la structure et les politiques de l’enseignement supérieur au Canada.

Actuellement, Peter est gestionnaire des opérations pour Entrepreneurhsip@UBC, un programme qui soutient la création d’entreprises auprès des étudiants, des professeurs et des diplômés de la UBC.

Webinaire GRATUIT : Ici commence la qualité : changer ses habitudes de travail - Université McGill, 2 décembre 2016

Nous présenterons des concepts de gestion allégée (« Lean ») aussi simples qu’efficaces qui pourront avoir une énorme incidence sur vos opérations. Aimeriez-vous gagner des centaines d’heures par semaine? Et économiser plus de 200 000 $? Pour y arriver, vous devez seulement avoir 800 $ et la volonté de faire une différence. Vous verrez que de petites améliorations peuvent engendrer des merveilles. Après cette présentation, vous possèderez les outils nécessaires pour réaliser ce qui pouvait autrefois vous paraître impossible. Jarrod Nichol vous expliquera quelques méthodes de gestion allégée qui sont utilisées pour faire de réelles économies dans le cadre d’un problème complexe d’affectation du personnel et d’un problème lié au service à la clientèle. Cliquez ici pour de plus amples renseignements.

Principes fondamentaux de la recherche

Frais d’inscription : 550 $ pour les membres et 660 $ pour les non- membres (Veuillez noter que ce cours n’est offert qu’aux employés des universités et collèges canadiens ou d’associations du milieu de l’enseignement supérieur)

« J’ai trouvé la formation très profitable, et nous travaillons à mettre en place certaines des stratégies apprises. »
– Cathy Gates, directrice, Bureau des services de recherche, Trent University

« Cette formation est très utile et je vais certainement la conseiller à mes collègues. »
– Lily Li, agente principale de contrats d’approvisionnement, Simon Fraser University

Aperçu de la formation

Veuillez prendre note que ce cours est offert en anglais seulement

Cette formation aidera les administrateurs universitaires à mieux comprendre le contexte général de la recherche universitaire, y compris son financement, sa réglementation et son administration. Elle expliquera pourquoi, dans une université, autant de secteurs participent à l’administration de la recherche; elle abordera aussi certains des défis qui sont rattachés au partage des responsabilités entre les universités et les chercheurs; enfin, il sera également question de la quête d’un équilibre dans l’attribution des ressources entre les deux principales vocations d’une université, soit l’enseignement et la recherche.

Chaque administrateur universitaire qui désire s’acquitter efficacement de ses tâches se doit de bien comprendre l’importance de la recherche. Que vous soyez à l’emploi d’un service central, d’un service aux étudiants ou d’un bureau de faculté, votre rôle est influencé par des exigences directes et indirectes liées à la recherche, tout comme le sont les ressources dont vous disposez pour faire votre travail. Les arguments que vous avancez pour obtenir plus de financement ou jouer un rôle décisionnel plus important doivent refléter la façon dont vous et votre unité soutenez l’enseignement et la recherche.

Pour vous permettre de bien comprendre le contexte de la recherche universitaire, la formation a été divisée en sept chapitres qui se regroupent en quatre modules :

Module 1 – La recherche : politiques et financement

  • Les politiques liées à la recherche universitaire et à son financement
  • Les différents types de recherche et leurs sources de financement

Module 2 – La recherche : principes et environnement

  • Les principes fondamentaux de la recherche universitaire
  • Le milieu de la recherche

Module 3 – Le soutien administratif à la recherche

  • L’administration de la recherche
  • Conclusion – La réalité d’un campus axé sur la recherche

Module 4 – Étude de cas en groupe

Temps à consacrer au cours :

Les participants peuvent s’attendre à consacrer environ 25 heures à ce cours, qui comporte des présentations, des lectures, des activités d’apprentissage, du travail en groupe et des séances en direct.

Amples information sur la conferecière Rosie Parnass

Rosie Parnass est directrice du Centre de développement organisationnel et d’apprentissage (CDOA) et conseillère en conciliation travail-famille-loisirs à la University of Toronto.

Rosie est active au sein de l’ACPAU depuis de nombreuses années et a animé à maintes reprises les cours en ligne La culture et la gouvernance universitaires et Principes fondamentaux de la recherche. Elle est titulaire d’une maîtrise en éducation (avec spécialisation en enseignement aux adultes et en consultation d’orientation) de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario, et possède plus de 25 ans d’expérience à la University of Toronto.

S’outiller pour répondre de manière efficace, éthique et responsable aux campagnes de désinvestissement, 24-25 novembre 2016 à Toronto

Compte rendu d’atelier

Atelier de l’ACPAU : S’outiller pour répondre de manière efficace, éthique et responsable aux campagnes de désinvestissement

Description

Depuis quelques années, les campagnes de désinvestissement qui visent l’industrie des combustibles fossiles sont devenues monnaie courante pour de nombreux établissements d’enseignement supérieur canadiens, et on estime que cette tendance est loin de tirer à sa fin. Cet atelier est conçu pour aider les établissements à répondre aux demandes de désinvestissement de manière à garantir que les responsabilités fiduciaires, les préoccupations environnementales, la gestion financière prudente et les objectifs sociaux des établissements sont dûment pris en considération, soigneusement évalués et bien communiqués. Les objectifs de cet atelier sont pertinents pour les vice-recteurs à l’administration, les professionnels de la trésorerie et du placement, les agents de communication et toute autre personne intéressée par les dossiers de désinvestissement qui touchent les campus universitaires.

Cliquez ici pour consulter le programme complet

Culture académique et gouvernance collégiale : les comprendre et en apprécier les implications, 17 novembre 2016 à Montréal

Culture académique et gouvernance collégiale : les comprendre et en apprécier les implications – Atelier d’un jour présenté sur mesure par l’ACPAU

Contenu

Cet atelier d’une journée résumera les principaux éléments de contenu de chacun des deux cours en ligne de l’ACPAU afin d’outiller solidement les participants à l’égard des aspects uniques de l’administration en contexte universitaire.

Le cours « La culture et la gouvernance universitaires » a pour objectif d’aider les administrateurs, nouveaux et chevronnés, à mieux comprendre les particularités du monde universitaire, y compris en ce qui a trait à la gouvernance, à la titularisation et à la liberté intellectuelle. Ces connaissances peuvent aider les administrateurs à travailler de manière plus efficace dans le contexte universitaire et à atteindre de meilleurs résultats.

La recherche est l’une des trois raisons d’être d’une université et concerne tous les usagers du campus, des étudiants aux professeurs en passant par les chercheurs et le personnel administratif. Le cours « Principes fondamentaux de la recherche » présente les grandes lignes de cette activité en examinant son financement, ses règles et son administration, de même que ses retombées sur l’ensemble de l’établissement.

Les administrateurs débutants et les employés qui en sont à leurs débuts dans l’administration de l’enseignement supérieur trouveront cet atelier particulièrement utile; quant aux participants ayant une décennie ou plus d’expérience en enseignement supérieur, ils seront motivés d’apprendre que de nombreux collègues aussi expérimentés qu’eux ont trouvé la matière des deux cours très intéressante et instructive.

Cliquer ici pour l’agenda.

L’atelier sera animé par David Graham, conseiller principal du recteur en matière de stratégie internationale et anciennement vice-recteur principal et vice-recteur à l’enseignement et à la recherche à l’Université Concordia. David a contribué de près à l’élaboration du contenu du cours « La culture et la gouvernance universitaires ».

Faites place à l’argent! (Transformer les comptes créditeurs en un centre de profit) – McMaster University, 21 octobre 2016

Vendredi 21 octobre 2016, de 13 h à 14 h (HE)

Conférencières :
Deidre Henne, vice-rectrice adjointe à l’administration et chef des finances, McMaster University
Terri Wetton, directrice principale des comptes créditeurs, McMaster University

Les conférencières expliqueront comment l’équipe du projet a réussi à favoriser une utilisation à grande échelle des cartes d’approvisionnement dans le système des comptes créditeurs. Ces efforts ont mené à un scénario gagnant : les services ont été améliorés grâce à des processus de rapprochement désormais plus simples et plus rapides, les coûts ont diminué en raison des gains en efficacité, et les revenus ont augmenté grâce à la hausse des remises liées au système de cartes d’approvisionnement. Apprenez-en plus sur l’implantation et la gestion de ce projet, qui a d’ailleurs remporté un prix de la qualité et de la productivité. La période d’inscription est maintenant ouverte!

Formation approvisionneur énergique pour gestionnaires

24 février 2016
De 12 h 30 à 14 h (HE)

L’Association de la gestion de la chaîne d’approvisionnement (AGCA) offre un webinaire gratuit de 90 minutes intitulé « Formation approvisionneur énergique pour gestionnaires » à un groupe composé exclusivement de membres de l’ACPAU de manière à le rendre plus ciblé et plus profitable pour le secteur de l’enseignement supérieur.

Veuillez noter que ce séminaire en ligne sera offert en anglais seulement.

Description

Les acheteurs professionnels qui occupent un poste de direction jouent un rôle essentiel dans la chaîne d’approvisionnement, prenant des décisions qui peuvent être avantageuses tant pour le chiffre d’affaires que pour l’environnement!

Cette séance de 90 minutes présentera et illustrera les différentes stratégies, les outils et les études de cas où l’on tire parti de l’efficacité énergétique, qui joue un rôle essentiel dans la réduction des déchets et la baisse importante des dépenses de fonctionnement.

Ce programme s’adresse aux cadres supérieurs qui souhaitent mieux comprendre comment planifier et mettre en œuvre une stratégie d’approvisionnement écoénergétique et bénéficier des économies de coûts.

À la fin de cet atelier, les participants auront des outils et des guides pratiques qui les aideront à mettre en œuvre un plan permettant de réaliser des économies de coûts écoénergétiques et d’adopter des pratiques d’approvisionnement respectueuses de l’environnement.

Planifier les réclamations de TPS/TVH applicables aux biens immeubles universitaires

Mardi, Février 2, 2016 – 12:00 – 13:00

Formateurs:

  • Jennifer Boychuk, directrice principale, groupe Fiscalité, secteur public, KPMG s.r.l. (Canada)
  • Martin Coutts, vice-recteur adjoint, Services des finances et de la gestion de l’approvisionnement, University of Alberta
  • Brad Klaiber, directeur des finances, University of Calgary
  • Barry F. Travers, FCPA, FCA, associé, fiscalité nationale, leader national, groupe Fiscalité, secteur public, KPMG s.r.l. (Canada)

La Cour canadienne de l’impôt a récemment rendu des décisions concernant la University of Calgary et la University of Alberta au sujet du traitement des réclamations de TPS/TVH applicables à des biens immeubles en vertu d’un choix fait aux termes de l’article 211 de la Loi sur la taxe d’accise. Il revient maintenant à la Couronne de décider si elle acceptera ces décisions ou si elle les portera en appel. Ces décisions de principe ouvrent la voie à une planification tant rétroactive que future relativement aux réclamations de TPS aux termes de l’article 211, approche qui diffère grandement des pratiques d’audit et d’évaluation en usage à l’Agence du revenu du Canada depuis plusieurs années.

Ce webinaire fera intervenir des membres de la fonction Fiscalité de KPMG qui ont élaboré l’approche présentée dans ces causes relativement à l’application de la Loi sur la taxe d’accise pour les universités; des cadres supérieurs ayant agi comme témoins à la Cour pour les deux universités concernées dans ces affaires prendront aussi la parole. L’objectif du webinaire sera de discuter des principales questions découlant de ces causes et de revoir l’approche de planification à privilégier dans l’avenir en vue d’optimiser l’utilisation de ces dispositions législatives par tous les établissements d’enseignement supérieur au Canada.

2015

Atelier avancé sur la gestion des ressources

16 et 17 novembre 2015 (une journée et demie)
Hyatt Regency Toronto
370 King Street West, Toronto (Ontario)  M5V 1J9

Les administrateurs se penchent fréquemment sur les modèles budgétaires pour trouver des moyens de gérer efficacement les ressources. Cet atelier vous aidera à déterminer si, et dans quelle mesure, de tels modèles d’allocation des ressources peuvent effectivement contribuer à la durabilité dans un environnement marqué par les contraintes financières. Nous examinerons le vaste éventail des modèles d’allocation des ressources, nous verrons l’utilité de lier des incitatifs et d’autres éléments au plan stratégique et, surtout, nous tâcherons de répondre à certaines questions clés que doivent se poser les administrateurs pour s’assurer qu’un changement de modèle puisse apporter des changements positifs.

Parmi les questions qui seront abordées, mentionnons les suivantes :

  • Quels sont les principaux éléments d’un modèle d’allocation des ressources efficace?
  • Comment peut-on réussir à adopter un nouveau modèle budgétaire qui aidera à limiter les problèmes et à maximiser les résultats escomptés?
  • Comment les incitatifs influent-ils sur la prise de décisions et les comportements?
  • Comment notre compréhension du revenu marginal et des coûts associés aux programmes contribue-t-elle à l’optimisation des programmes?

Il intéressera particulièrement les vice-recteurs aux finances et à l’administration, les vice-recteurs principaux, les vice-recteurs à l’enseignement et à la recherche, les contrôleurs, les agents de planification et les directeurs responsables du budget. Nous invitons tous les membres de l’ACPAU à y participer.

Introduction à la négociation collective dans les universités

Webinaire GRATUIT en deux parties
1re partie : Jeudi 1er octobre 2015 –12 h à 13 h 30 (HE)
2e partie : Jeudi 8 octobre 2015 – 12 h à 13 h 30 (HE)

Formatrice :

Louise Pagé-Valin, négociatrice en chef et vice-rectrice associée aux ressources humaines, Université d’Ottawa (à la retraite)

Ce webinaire en deux parties présente un survol des relations du travail dans le contexte particulier des universités. Il met surtout l’accent sur les relations et les négociations avec le corps professoral ainsi que sur les répercussions qu’ont ces éléments sur la vie universitaire et les processus qui ont cours dans les établissements.

Les négociations collectives avec le corps professoral occupent une bonne partie du temps et de l’énergie des personnes qui sont directement engagées dans ces processus, mais elles suscitent aussi beaucoup de discussions et de spéculations parmi le reste de la population universitaire. Lorsque les parties en arrivent à une entente, nombreux sont ceux qui doivent ensuite en assurer la mise en œuvre.

Le webinaire saura vous intéresser si vous êtes du nombre des curieux qui ne participent pas directement à ces processus et qui veulent en savoir plus sur la nature particulière des négociations qui sont menées avec le corps professoral ou dans les universités en général. Il vous intéressera également si vous avez pour tâche de mettre en œuvre des aspects d’une convention collection sans toutefois avoir connaissance des embûches qui caractérisent souvent ces négociations.

À la fin du webinaire, vous aurez une meilleure compréhension des éléments suivants :

  • le contexte particulier dans lequel s’inscrivent les relations du travail en milieu universitaire, les effets du concept de collégialité, et la gouvernance;
  • les principes de base de la négociation et le cadre dans lequel les conventions collectives doivent être appliquées, y compris sur le plan législatif;
  • la façon dont les mandats de négociation sont définis ainsi que le rôle du comité de négociation et des autres intervenants dans le processus;
  • les principales embûches dans les négociations avec le corps professoral;
  • les principes régissant la communication durant les négociations;
  • la ratification et la mise en œuvre des conventions collectives.

Ce que nous disent les chiffres

Vendredi, Mai 29, 2015 – 12:00 – 13:30

La University of Colorado a réussi à complètement transformer son rapport annuel en repensant la manière dont elle communiquait son information financière. Deux représentants de cette université – Robert C. Kuehler, vice-recteur adjoint et contrôleur, et Travis Chillemi, gestionnaire des technologies de communication stratégique – présenteront un survol du document The Illustrated Guide to the Annual Financial Report (Le guide illustré du rapport financier annuel), expliquant comment l’information a été repensée et reconditionnée de manière à la rendre plus conviviale.

Robert et Travis présenteront aussi un survol du dossier de décision qu’ils ont soumis à leurs patrons en leur proposant cette approche, et ils expliqueront comment ils ont réussi à gérer efficacement cette initiative de changement. Ils discuteront enfin des avantages qu’a pu en retirer la University of Colorado et des leçons tirées du travail visant à rendre les états financiers plus accessibles.

Utiliser une vidéo illustrant un incident de tireurs actifs pour accroître la sécurité des campus

Mardi, Mai 12, 2015 – 12:00 – 13:30
Webinaire GRATUIT

La University of Alberta a réussi à améliorer la sécurité de ses professeurs, de ses étudiants et de ses employés sur son campus en ayant recours à une vidéo et à des documents d’accompagnement sur les mesures d’intervention à adopter lors d’un incident de tireurs actifs. Philip Stack, vice-recteur associé aux services de gestion du risque de la University of Alberta, et Terry Langley, sergent-chef du service de police d’Edmonton, feront état de leurs réussites et expliqueront comment vous pouvez utiliser efficacement cette vidéo sur votre propre campus.

2014

La Loi sur les agents pathogènes humains et les toxines et la gestion des risques liés à la biosécurité dans les universités canadiennes

Jeudi 25 septembre 2014
De 12 h à 13 h 30 (HE)
Webinaire GRATUITE

Formatrice :

Sandra Fry, directrice générale, Centre de la biosûreté, Agence de la santé publique du Canada

Dans le cadre de ce webinaire interactif, le Centre de la biosûreté fournira un résumé de la Loi sur les agents pathogènes humains et les toxines, ainsi que l’élaboration des changements au programme pour la biosécurité et la biosûreté à l’Agence de la santé publique du Canada à des fins de soutien à la mise en œuvre intégrale de la Loi. L’agence tient compte du fait que tout programme et cadre réglementaire doivent être axés sur les éléments probants et proportionnels aux risques. Dans cette optique, quelques risques seront présentés, qui ont été identifiés par rapport aux activités de recherche, pour faciliter la discussion des approches stratégiques qui pourraient réduire les risques à la biosécurité en même temps que minimiser le fardeau réglementaire pour les organisations académiques. Enfin, une analyse préliminaire des apports sur le Règlement proposé sur les agents pathogènes humains et les toxines reçus par le biais du processus de consultation publique sera présentée.

Ce webinaire renforce les présentations de Mme Fry au séminaire précongrès sur la gestion des risques à la conférence annuelle de l’ACPAU et de Dre Kirsten Mattison à la conférence annuelle de l’ACARU; les deux au mois de juin dernier.

Système intégré de suivi des déplacements et des dépenses : mise en œuvre et leçons apprises

Formatrice :

Crystal French, administratrice du programme des déplacements, University of Manitoba

En 2013, la University of Manitoba a reçu un prix de la qualité et de la productivité de l’ACPAU (région de l’Ouest) pour son Système intégré de suivi des déplacements et des dépenses. Venez découvrir dans le cadre de ce webinaire interactif comment ce système a été élaboré, quels gains et avantages il a procurés, et quels ont été les défis liés à la mise en œuvre de ce nouvel outil.

Notez également qu’en juin prochain, à l’occasion du séminaire précongrès sur les finances du congrès ACPAU 2014, une conférence intitulée « Voyages et déplacements : bienvenue au 21e siècle! » fera suite à ce webinaire. Cette conférence sera présentée par l’Université York.

Frais d’inscription :

Membres de l’ACPAU – 90 $
Employés d’établissements non membres – 120 $

Les frais sont appliqués par connexion au webinaire. N’hésitez pas à inviter des collègues à suivre la formation sur votre écran; vous pourrez ainsi discuter ensemble du webinaire et retirer encore davantage de la formation.

2013

Webinaires de l’ACPAU sur la taxe de vente 2013-2014

L’ACPAU, en collaboration avec Ryan, une firme canadienne d’experts en taxe de vente, annonce une série de trois nouveaux webinaires sur la fiscalité qui porteront sur la taxe de vente, la TPS/TVH et la TVQ, et les avantages imposables. Ces webinaires seront présentés en ligne, et les participants pourront poser des questions au formateur en temps réel.

Aperçu des webinaires

Webinaire 1 – Introduction à la taxe de vente au Canada

25 octobre 2013 – de 12 h à 13 h 30 (HAE)

Ce webinaire présentera les plus importants problèmes posés par les taxes canadiennes sur la valeur ajoutée et la vente au détail. D’une part, la partie concernant la taxe sur la valeur ajoutée répondra aux questions en lien avec la nature de ces taxes et les situations où elles s’appliquent, en mettant l’accent sur les documents nécessaires et les pièges fréquents qui pourraient empêcher votre établissement de recouvrer les taxes payées. Cette partie inclura également une discussion sur les organismes de services publics et les institutions publiques. D’autre part, la partie concernant la taxe de vente au détail présentera un résumé des spécificités de cette taxe, comme qui en est responsable, comment elle s’applique aux biens et services, et les exemptions possibles pour les contribuables. Le webinaire se terminera avec un survol de l’impact des taxes de vente du Canada sur les transactions internationales effectuées par les collèges et universities.

Webinaire 2 – Les impacts de la TPS/TVH et de la TVQ sur les universités et collèges

19 novembre 2013 – de 12 h à 13 h 30 (HNE)

Se soumettre aux lois concernant la TPS/TVH et la TVQ peut être compliqué pour les universités et collèges, puisqu’ils sont considérés comme organismes exemptés. Pour aider les participants à comprendre ces règlements complexes, ce webinaire résumera les différentes exemptions s’appliquant pour les fournitures effectuées par des organismes du secteur public, des organismes de services publics, des institutions publiques et des universités et collèges. L’impact des commandites, des collectes de fonds, des paiements de transfert et des activités de recherche à l’égard des taxes sera également abordé. Enfin, ce webinaire expliquera les restrictions spécifiques qui pourraient empêcher votre établissement de recouvrer les taxes payées et résumera les règlements en lien avec le remboursement des dépenses des employés et bénévoles.

Webinaire 3 – Les conséquences des avantages imposables sur la taxe de vente

14 janvier 2014 – de 12 h à 13 h 30 (HNE)

Ce webinaire expliquera l’application de la TPS/TVH et de la TVQ sur les frais pour droit d’usage et frais d’utilisation des automobiles et aidera les participants à mieux cerner les autres éléments qui peuvent être considérés comme des avantages imposables. De plus, les participants pourront revoir les conséquences souvent oubliées des avantages imposables sur la taxe de vente et participer à une discussion sur les taux de versement de la TPS/TVH et de la TVQ qui seront en place pour les avantages imposables de 2013.

2012

Investissements dans les logements pour étudiants – Bâtir les dossiers de justification

Jeudi, Avril 19, 2012 – Vendredi, Avril 20, 2012

Le modèle traditionnel de logements pour étudiants est mort – l’est-il vraiment? Participez à cet atelier et soyez prêt à revoir vos postulats et à élargir vos horizons. À cet atelier de l’ACPAU, on se penchera sur divers aspects des logements pour étudiants : le QUOI, le POURQUOI et le COMMENT. À partir d’un survol de l’état actuel des logements pour étudiants dans nos universités canadiennes, on étudiera les motifs qui justifient d’offrir de tels logements au départ, puis on proposera des solutions aux obstacles habituels qui se dressent quant aux investissements dans ce domaine et on présentera des outils qui permettront de résoudre certaines problèmes financiers liés à la construction et au fonctionnement de ces logements.

2011

Indicateurs de rendement des installations (IRI) de l’APP

13 octobre 2011, 13 h (HAE)
Webinaire gratuit

La formation se concentrera surtout sur les questions « express » et sur les modules que l’ACPAU a recommandé de suivre. Les sujets suivants seront notamment abordés :

  • Valeur de remplacement actuelle des bâtiments et de l’infrastructure;
  • Utilisation des vérifications et des budgets concernant la gestion des installations aux fins de l’entretien différé;
    Besoins en matière de rénovation, de modernisation et d’adaptation;
  • Définitions uniformes en matière de consommation énergétique et de services publics;
  • Déclaration des coûts liés à l’administration, à la conservation et à l’entretien.
  • Une bonne période de questions est prévue après la presentation.

Même si ça fait des années que vous participez à l’enquête IRI, ce webinaire vous aidera à optimiser vos résultats tout en réduisant vos efforts. Les personnes qui ont participé l’an passé au projet pilote à cet égard ont pu corriger des incohérences et améliorer leurs procédures – et vous pouvez maintenant profiter de ce qu’ils ont appris dans le processus.

Conférenciers :

Dan Leslie, Leslie Consulting
Dave Riddell, DVB Riddell & Associates

Dan Leslie et Dave Riddell sont rompus à la gestion des installations dans les universités canadiennes et connaissent en détail l’enquête IRI et ce qu’on peut en retirer concrètement. L’an passé, ils ont travaillé au projet pilote sur l’IRI avec six membres d’établissement pour aplanir les différences entre les définitions et les techniques de collectes de données et rédiger des recommandations pour continuer à améliorer le tout.

Internationalisation de l’enseignement supérieur : Comment soutenir les démarches d’internationalisation

Jeudi, Mars 24, 2011 – Vendredi, Mars 25, 2011

Aperçu

L’internationalisation constitue maintenant un aspect déterminant des politiques liées à l’enseignement supérieur. Toutefois, ce n’est pas une avenue sans risque pour les universités. Grâce à des partenariats stratégiques, les universités créent des occasions d’échange pour les professeurs et les étudiants, des occasions de collaboration dans le domaine de la recherche et des occasions de coopération pour le développement. Elles offrent aussi des services de formation à l’étranger. Ces activités entraînent leur lot de difficultés, notamment dans les domaines des finances, de la sécurité et du droit. Elles ont également des répercussions sur les services relatifs au recrutement et à l’encadrement des étudiants. Il est crucial que les cadres supérieurs et la haute administration comprennent mieux les tendances en matière d’internationalisation à l’échelle régionale, nationale et mondiale, et comment ces tendances s’intègrent dans les plans stratégiques et opérationnels de leur université.

Au cours de l’atelier, les aspects suivants seront explorés :

  • Multiples facettes de l’internationalisation, y compris les tendances nationales et internationales
  • Comment l’internationalisation influe sur les politiques liées à l’enseignement supérieur et quel rôle les hauts dirigeants universitaires peuvent-ils jouer pour orienter cette politique
  • Approches institutionnelles adoptées par les universités ayant une vaste expérience dans le domaine de l’internationalisation
  • Leçons tirées et pratiques exemplaires concernant la prestation de cours et de services, le recrutement et l’encadrement d’étudiants internationaux, ainsi que les différences culturelles
  • Est-ce que les principes et processus valables dans le secteur privé peuvent s’appliquer à l’internationalisation dans le milieu de l’enseignement supérieur

Actualisation et discussion : boursiers postdoctoraux, TPS/TVH, régimes de retraite, choix prévu à l’article 211 et autres dossiers

8 mars 2011 à 13 h (HNE)

Aperçu

Au cours de cette séance, on fera le point sur des dossiers d’actualité liés à la fiscalité, notamment :

Boursiers postdoctoraux

Le budget fédéral de 2010 énonçait explicitement que les boursierspostdoctoraux ne seraient plus admissibles à l’exonération d’impôt, mais il ne précisait pas la situation de ces travailleurs sur le plan de l’impôt sur le revenu. L’ARC a récemment publié un bulletin technique indiquant que chaque cas devait être traité individuellement, en tenant compte de tous les éléments pertinents. Au cours du webinaire, nous explorerons les points de vue actuels de l’Agence du revenu du Canada en examinant certaines interprétations et décisions publiées en 2010.

TPS/TVH et régimes de retraite

Les récents changements législatifs portant sur la TPS et la TVH ont eu des effets considérables sur les universités qui attribuent des ressources pour soutenir le fonctionnement d’un régime de retraite agréé, puisque l’employeur est désormais tenu de remettre la TPS/TVH correspondant à la valeur de ces ressources de l’employeur. Nous présenterons les principales ressources qu’il faut repérer pour effectuer les remises requises à la fin de l’année financière de l’université. D’autres répercussions seront également approfondies, y compris le remboursement de 33 % touchant les régimes de retraite, les règles concernant les institutions financières désignées particulières (IFDP) et le pourcentage d’attribution quant à une province.

TPS/TVH et choix prévu en vertu de l’article 211

Le choix prévu à l’article 211 permet à un organisme de services publics de demander qu’une fourniture exonérée d’un immeuble soit traitée comme une fourniture taxable. Or, on note des différences importantes quant à l’interprétation que font l’ARC, d’une part, et les conseillers fiscaux œuvrant dans le secteur, d’autre part, quant aux circonstances dans lesquelles on peut faire un tel choix. Nous aborderons certaines des principales difficultés que cette situation peut poser.

Présentateurs

Tracey McHardy, directeur de la fiscalité, University of Saskatchewan
John Robinson, directeur, projets spéciaux, University of Calgary

Coût

Membres : 90 $ par séance
Non-membres : 125 $ par séance

2010

À la recherche de régimes de retraite et de programmes d’avantages sociaux pour retraités viables pour les universités canadiennes

Mercredi, Mars 24, 2010 – Jeudi, Mars 25, 2010

Par suite de la crise économique de 2008, les déficits de solvabilité et la survie même des régimes de retraite à prestations déterminées et des régimes hybrides constituent une source de préoccupation pour bon nombre d’universités. Une situation semblable, bien que de moindre envergure, s’est produite en 1999 lorsque les entreprises point-com se sont effondrées. Les caisses de retraite ont pris de l’ampleur et dépassent maintenant largement les activités courantes des universités, ce qui crée des difficultés considérables pour ces dernières en cas de pertes liées aux placements ou de rendements moindres que ceux escomptés.

Les régimes d’avantages sociaux pour retraités constituent également un lourd fardeau financier pour les universités, qui croît rapidement. Bien que de nombreuses universités aient augmenté les dépenses à ce chapitre, peu d’entre elles ont les fonds suffisants pour leurs programmes, sinon aucune.

Les universités sont bien différentes de bon nombre d’autres entités du secteur public en général, qui pour la plupart ont mis en commun leurs régimes de retraite ou leurs actifs de cette nature, ou encore qui voient leurs régimes financés par les gouvernements à des degrés divers. Dans une certaine mesure, les universités s’apparentent plutôt aux grandes sociétés pour ce qui est des problèmes de financement des régimes d’avantages sociaux et elles cherchent des moyens de les rendre plus viables dans l’avenir.

Les universités se sont souvent entraidées afin de partager des connaissances, d’explorer des façons de faire et de chercher des solutions collectives, le cas échéant. Dans cet atelier, des experts exploreront les répercussions des réformes des régimes de retraite au fédéral et dans les provinces, y compris les mesures de réforme du RPC, sur les universités à titre d’employeurs et d’employés… Les universités qui sont arrivées à mettre en place des régimes de retraite et des régimes d’avantages sociaux pour retraités plus viables grâce à des négociations viendront expliquer comment elles y sont parvenues et quelles concessions elles ont faites. Le point de vue des syndicats et la jurisprudence seront également abordés. Enfin, les participants prendront connaissance de mesures collectives prises dans deux provinces ainsi que des options actuellement envisagées dans une province et par le secteur privé (General Motors du Canada).

Soyez des nôtres pour cette analyse complète et importante de tous les facteurs et changements qui touchent les régimes de retraite et régimes d’avantages sociaux pour retraités des universités. Que vous vous apprêtiez à instaurer ou à modifier de tels régimes, il est important que vous compreniez le contexte général de ce secteur qui évolue rapidement.

2009

Leadership en matière de durabilité dans le milieu de l’enseignement supérieur : Adopter une approche à l’échelle de l’établissement

Mars – 27, 2009

La durabilité pose des défis dans tous les aspects des universités et collèges : enseignement et apprentissage, recherche, fonctionnement et relations avec la collectivité. Dans toute l’Amérique du Nord, les établissements explorent de nouveaux modèles de gestion et créent des conseils consultatifs, des groupes de travail spéciaux ainsi que des comités directeurs pour adopter à l’égard de la durabilité une approche institutionnelle. Ceux qui adoptent une approche intégrée à l’échelle de l’établissement pourraient en tirer un avantage concurrentiel dans les années à venir.

La durabilité ne touche plus exclusivement les pratiques opérationnelles; maintenant le corps professoral, le personnel et les étudiants travaillent de concert pour façonner un avenir durable. Cela engendre des défis autant pour les administrateurs que les professeurs et les chercheurs. Il est donc essentiel d’exercer un leadership dans ce domaine à l’échelle de l’établissement.

Au cours de l’atelier, nous explorerons les sujets ci-dessous :

  • le rôle des universités dans la création d’un avenir durable
  • l’intégration de la durabilité dans les activités d’enseignement, d’apprentissage et de recherche
  • l’université à titre de « laboratoire vivant » et d’agent de changement dans la communauté
  • des moyens d’évaluer et de gérer le bilan de carbone de votre établissement
  • comment les universités canadiennes se classent par rapport à d’autres établissements dans le monde
  • l’intégration de la durabilité dans les plans institutionnels des universités
  • les modèles de gestion associés à la durabilité (structures, politiques, reddition de comptes

Placement 101 : Introduction au placement institutionnel et aux fonds de dotation

Février 26, 2009

Ce programme d’une journée intéressera les personnes du milieu de l’enseignement supérieur qui s’occupent depuis peu de placement institutionnel ainsi que d’autres personnes qui ont, entre autres, des responsabilités en matière de gestion de placement.

La matinée commencera par une introduction aux notions de base du marché des capitaux et aux caractéristiques des placements en actions et des placements à revenu fixe. Ensuite, on présentera une description et une comparaison des styles de gestion active et passive, on abordera les questions entourant la structure de gestion et la sélection des gestionnaires, pour ensuite traiter de techniques de mesure du rendement.

L’après-midi sera consacré à la gestion des fonds de dotation. On traitera d’éléments qui favorisent la réussite d’un programme de placement et de difficultés sur les plans juridique, réglementaire et fiduciaire. On présentera également les facteurs dont il faut tenir compte dans l’élaboration de politiques de placement et de distribution. Les exposés de l’après-midi seront enrichis par la contribution de professionnels spécialisés dans les placements des universités, qui viendront donner des exemples puisés dans leurs établissements.