Quality and Productivity Database

Descriptive Title of Proposal: Colloque e-éducation 2016 et Trophées du numérique
Year Submitted 2018
Person(s) Responsible for the Idea
Name / Nom Title / Titre
Nathalie Letendre et Dany d'Amours Directrice des communications et agent d'information
Name of Institution TÉLUQ
Office Address 455, rue du Parvis
Québec G1K 6H6
Map It
Telephone: 418-657-2747, p. 5321
Email Address: Email hidden; Javascript is required.
Name (Senior Administrative Office of the Institution) Louise Boucher
Title (Senior Administrative Office of the Institution) Directrice des services administratifs
Office Address 455, rue du Parvis
Québec G1K 6H6
Map It
Telephone: 418-657-2747, p. 5207
Email Address: Email hidden; Javascript is required.
Abstract

À la suite de la signature d’une entente de partenariat avec l’École supérieure de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR), l’Université TÉLUQ s’est engagée à organiser un événement conjoint, qui a donné lieu au colloque international e-éducation, qui a eu lieu du 7 au 10 novembre 2016.

L’événement se déroulait simultanément entre la France et le Québec, forçant une planification devant prendre en compte le décalage horaire, une animation bipartite et la présence de conférenciers et de panélistes issus des deux pays coorganisateurs. Les défis technologiques et logistiques étaient importants et avaient des impératifs de succès pour éviter notamment que les interventions de ministres ou de conférenciers ne soient mal captées, pour garder les participants captivés, pour permettre les échanges en temps réel de part et d’autre de l’Atlantique, mais aussi pour rejoindre les participants présents dans les 45 points de diffusion en France, en Haïti, au Liban et ailleurs dans la francophonie.  

Pour ajouter une contribution significative à la base événementielle de l’ESENESR, l’Université TÉLUQ a développé le concept des Trophées francophones du numérique pour l’éducation. Cette compétition vise à reconnaître l’excellence de projets alliant numérique et pédagogie, dans un esprit de partage des bonnes pratiques. Comme l’idée venait de l’Université TÉLUQ, c’est elle qui a coordonné la compétition, de A à Z, autant dans la rédaction des critères de participation et des règlements, dans la détermination des catégories de participation, dans le développement des mécanismes technologiques de dépôt des projets présentés et dans la possibilité d’ouvrir un vote du public. Au final, près de 40 projets ont été déposés par différentes organisations.

Un communiqué bilan de l’événement est disponible en ligne afin d’en savoir plus sur les 22 finalistes et les lauréats. Le succès des Trophées du numérique amène l’Université TÉLUQ à renouveler ce concours à l’occasion du colloque CIRTA, qui aura lieu les 10 et 11 octobre 2018.

Criteria Please submit one paragraph describing how the proposal fulfills each of the evaluation criteria.
Transferability

Il s’agissait d’une première implication de l’Université TÉLUQ dans un projet de cette envergure. Cela signifie qu’il fallait créer l’ensemble de tous les documents qui devaient servir à mener à terme ce projet et qu’une attention particulière allait être apportée à la bonne gouvernance. Ainsi, autant la planification que l’organisation comme telle de l’événement ont été documentées, ce qui permet d’ailleurs à l’Université TÉLUQ de partir de cette base pour l’organisation d’une édition 2018. Aussi, l’Université TÉLUQ est toujours ouverte à un partage d’expertise ad hoc, ce qu’elle a fait d’ailleurs à la demande de l’École nationale d’administration publique. Aussi, les actes du colloque sont accessibles à tous en ligne et enfin, par le format de présentation par vidéos, les Trophées du numérique permettent de faire connaître les meilleures pratiques dans le domaine partout dans le monde.

Quality Impact

L’organisation de cet événement a été réalisée complètement à l’interne, ce qui a permis à l’Université TÉLUQ de développer son expérience en événements internationaux et ses pratiques de travail. D’ailleurs, le post-mortem interne a permis notamment d’identifier des modifications technologiques qui ont été apportées à l’amphithéâtre de l’Université. Les indicateurs permettant de mesurer l’impact sur la qualité sont également externes, autant par les commentaires reçus des participants, dont en particulier ceux de l’Ontario francophone et du REFAD, que par les retombées que ce colloque a générées. Par exemple, un reportage documentaire, L’école du futur, a été réalisé lors de l’événement par Canal Savoir, l’expertise des professeurs de l’Université TÉLUQ et des autres conférenciers participants a pu rayonner à plusieurs endroits de la francophonie. Par le maillage et le réseautage issus de ce colloque, des passerelles d’échange d’expertises et de pratiques ont pu également être créées.

Productivity Impact

Les deux préoccupations de départ étaient liées à la notoriété et au budget. Cet événement, et en particulier la partie des Trophées du numérique, était une première en Amérique du Nord, et l’Université TÉLUQ était aux balbutiements de son positionnement de sorte que le défi du nombre de participations était au rendez-vous. Au final, l’Université TÉLUQ a réussi à ce que l’allocution d’ouverture soit faite par la ministre responsable de l’Enseignement supérieur du Québec, à ce que les vidéos déposées au concours des Trophées du numérique frôlent les 90 000 visionnements, et à ce que 11 organisations de 2 provinces participent à l’événement. De plus, les meilleurs participants ont eu la chance de présenter leur projet, de sorte que les apprentissages ont pu être partagés à tous, ce qui génère une valeur ajoutée plus importante qu’une simple nomination. Par cette mesure de résultats, on constate donc un impact positif sur la notoriété de l’Université TÉLUQ et la mobilisation sa communauté dans un esprit d’appartenance. Le mode de diffusion a été un succès, car cela a permis d'éviter les déplacements. En France, le site de Poitiers a pu rejoindre énormément de sites partout dans l'hexagone et en francophonie. Idem au Québec. Traditionnellement, des événements transatlantiques de cette qualité nécessitent des déplacements en avion. La seconde préoccupation était budgétaire, puisqu’il fallait organiser un événement qui sortait des activités régulières de l’Université tout en réussissant à ne pas creuser un gouffre financier. Le déploiement d’un plan de commandites a permis notamment de recevoir une contribution du gouvernement provincial, la majorité des productions et des services ont été le fruit des efforts internes et un coût d’admission a été établi afin de couvrir minimalement les frais de repas et de pauses. Au final, le budget a été respecté, sans dépassement de coûts.

Innovation

Les colloques internationaux sont légion, mais de permettre une participation transatlantique en simultané en ouvrant des participations à distance, on peut parler là d’une avancée, en tout cas du côté des établissements universitaires. Ce colloque vient démontrer qu’il est technologiquement possible d’organiser un événement de cette nature et que l’intérêt des participants ne s’en trouve pas diminué, ni la qualité d’ailleurs des présentations, bien au contraire puisqu’enrichit par les expertises internationales. Par ailleurs, à elle seule, la compétition des Trophées francophones du numérique pour l’éducation est une initiative appelée à croître et l’Université TÉLUQ est fière d’avoir été l’instigatrice de cette idée, dont le cœur est basé sur l’intérêt à faire connaître les projets porteurs.

Supporting Documents