Les prix de la qualité et de la productivité – L’ACPAU veut mettre en valeur l’innovation dont fait preuve votre établissement!

Soumettez votre idée ou réalisation inédite aux prix de la qualité et de la productivité!

Vous avez trouvé une meilleure façon de faire les choses? Racontez-nous!

À quoi servent les prix de la qualité et de la productivité?
Depuis 1987, l’ACPAU souligne les bons coups de ses membres par l’entremise du programme des prix de la qualité et de la productivité. Ce sont comme les oscars, mais pour les pratiques exemplaires en administration de l’enseignement supérieur.

L’objectif est simple : récompenser et diffuser les pratiques efficaces et novatrices qui favorisent l’excellence en gestion des ressources humaines, financières ou matérielles sur les campus canadiens. Cinq prix nationaux sont remis chaque année pour mettre en valeur l’excellence dans les domaines de la gestion du risque, de l’efficacité administrative, de la gestion des installations, de l’innovation et de la protection de l’environnement.

Ne soyez pas intimidés! Les idées et projets gagnants éblouissent souvent par leur simplicité. Parmi les projets primés dans le passé, mentionnons :

  • Ryerson University – Programme d’agents de sécurité départementaux
  • HEC Montréal – Planifier une grande construction au moyen d’un espace expérimental
  • Carleton University – Générer de meilleures habitudes de recyclage dans l’aire de restauration de l’université
  • The University of British Columbia – Programme de soutien aux finances
  • McMaster University – Transformation des services de TI
  • Simon Fraser University – Innover dans le domaine de l’approvisionnement social
  • École Polytechnique de Montréal et Université de Sherbrooke – Prix d’excellence pour la présentation du budget

Si vous croyez qu’un projet de votre université, qu’il soit en cours ou terminé, devrait se trouver parmi la liste des lauréats, remplissez le formulaire d’inscription en ligne et dites-nous pourquoi vous devriez remporter un prix de la qualité et de la productivité en 2020!

La date limite pour soumettre une candidature est le 24 janvier 2020. Osez faire connaître vos réalisations! Nous ne demandons qu’à les récompenser.

Prix de reconnaissance 2020 de l’ACPAU – Soulignez l’excellence de vos collègues!

La date limite pour soumettre la candidature d’un collègue pour les prix de reconnaissance 2020 de l’ACPAU est le 31 janvier 2020.

Nous côtoyons tous des gens qui se dépassent dans le cadre de leurs fonctions, d’activités bénévoles, de mentorat – voire tout cela à la fois! Des gens qui améliorent quotidiennement le milieu de l’enseignement supérieur et facilitent notre travail d’administrateur. Des gens qui aident les autres à se dépasser à leur tour, aussi. Le temps est venu de les remercier!

Comment? En soumettant leur candidature pour les prix de reconnaissance 2020 de l’ACPAU.

Consulter les critères de sélection et connaître le nom des anciens gagnants :

  • le prix de leader émergent récompense les futurs leaders du milieu de l’enseignement supérieur;
  • le prix Ken Clements pour administrateur exceptionnel est remis aux administrateurs qui ont contribué de façon extraordinaire à faire progresser le domaine de l’administration de l’enseignement supérieur et qui ont aussi fait preuve d’un leadership remarquable;
  • le prix pour service exceptionnel est remis aux personnes qui ont apporté une importante contribution à l’ACPAU et à la gestion de l’enseignement supérieur pendant de nombreuses années; cette récompense est remise à une personne qui prend sa retraite du domaine de l’administration universitaire.
  • le titre de membre honoraire est prestigieux; il est rarement conféré, et il est seulement remis aux personnes répondant aux critères du prix pour service exceptionnel que l’on juge avoir apporté une contribution extraordinaire à l’ACPAU ainsi qu’à la gestion de l’enseignement supérieur.

Les prix seront décernés dans le cadre d’une cérémonie qui aura lieu le mardi matin pendant le congrès de l’ACPAU 2020, à Toronto.

Tracer la voie pour une administration à vocation sociale dans le milieu canadien de l’éducation supérieure

Partenariat entre La fondation McConnell et l’ACPAU

Comment les dirigeant·e·s administratif·ve·s et financier·ère·s du milieu de l’éducation supérieure peuvent-ils ou elles contribuer aux ambitions sociales de leur établissement?

RECODE et l’Association canadienne du personnel administratif universitaire (ACPAU) collaborent sur un projet d’envergure nationale pour aider les établissements postsecondaires du pays à examiner les nouvelles tendances dans le domaine de l’administration à vocation sociale. Leur partenariat met à profit l’expérience et les réseaux de RECODE quant à l’avancement de solutions axées sur la communauté, ainsi que le mandat de l’ACPAU visant l’excellence administrative dans le milieu canadien de l’éducation supérieure.

Le projet découle d’une recherche plus vaste menée l’an dernier par La fondation McConnell et l’Université Simon Fraser sur le rôle que les établissements postsecondaires peuvent jouer dans l’amélioration du bien-être communautaire, ce rôle incluant, mais allant aussi au-delà de leurs mandats premiers d’enseignement et de recherche. Le concept à la base de cette recherche, appelé « infrastructures sociales », est présenté dans un rapport intitulé Maximiser la capacité des établissements d’enseignement supérieur de bâtir des infrastructures sociales pour les communautés canadiennes. Celui-ci détaille les capacités et les actifs que les universités, cégeps et instituts polytechniques peuvent exploiter pour répondre aux besoins communautaires.

Ce partenariat s’ajoute à trois autres projets entrepris par RECODE, et dirigés conjointement par l’Université Simon Fraser, en collaboration avec Universités Canada, Collèges et instituts Canada et un groupe d’établissements de la Colombie-Britannique.

Voici les instruments que l’on trouve dans la boîte à outils des établissements d’éducation supérieure pour contribuer à l’essor des communautés canadiennes. Comme les instruments physiques et financiers relèvent des directeur·rice·s financier·ère·s et des directeur·rice·s administratif·ive·s des établissements, ce sont eux qui sont touché·e·s par ce partenariat.

L’ACPAU et RECODE souhaitent cerner les meilleures pratiques de l’industrie et aider les administrateur·rice·s à apprendre comment intégrer une valeur sociale accrue dans des domaines comme les ressources humaines, la gestion des installations, l’approvisionnement, l’investissement, la gestion du risque, la planification et l’élaboration de budgets, et les services auxiliaires. Bon nombre d’agent.es administratif·ive·s connaissent déjà l’approvisionnement social et durable ainsi que l’investissement social et durable. Le but est cependant d’amener tous les principaux responsables administratifs à intégrer des composantes sociales de manière plus explicite. Le projet est donc conçu pour :

  • cerner les possibilités;
  • découvrir et surmonter les obstacles; et
  • aider les administrateur·rice·s du milieu de l’éducation supérieure à renforcer les capacités de leur établissement dans ce domaine en pleine évolution.

Télécharger le document d’information sur l’administration à vocation sociale

« Choisir de dire oui lorsqu’il aurait été plus facile de dire non, voilà qui est absolument essentiel pour accroître l’innovation dans de grands organismes complexes comme les universités, où ce qui est facile à faire n’est pas toujours la meilleure chose à faire. Nous avons été RÉELLEMENT chanceux de pouvoir compter sur des dirigeants axés sur l’innovation et la collaboration dans le domaine de la finance et de l’administration. Ils ont cherché des solutions originales pour appuyer un projet social unique. »

– Wendy Cukier, cofondatrice, Ryerson University Lifeline Syria Challenge, Professor Entrepreneurship and Strategy, Université Ryerson

Consultation printanière

Au printemps 2018, l’ACPAU et La fondation McConnell ont consulté du personnel administratif collégial et universitaire lors des ateliers suivants :

Voici quelques faits saillants de ces consultations :

  • On observe un enthousiasme digne de mention quant au développement et à l’accroissement de l’ampleur de l’administration et de la finance à vocation sociale.
  • Il existe déjà plusieurs projets d’administration et de finance à vocation sociale, et un grand nombre de pratiques peuvent être partagées entre les établissements.
  • Il faut un.e champion.ne dans la haute direction pour que l’administration et la finance à vocation sociale connaissent du succès.
  • L’administration et la finance à vocation sociale doivent être incluses dans le plan stratégique pour devenir une priorité institutionnelle.

Série de webinaires

Les partenaires animent une série de webinaires pour aider les établissements à apprendre les uns des autres grâce au partage et à la reproduction de meilleures pratiques. Des travaux sont aussi en cours pour déterminer la meilleure façon d’intégrer l’administration et la finance à vocation sociale dans les plans stratégiques des établissements. Les membres de l’ACPAU affirment qu’il s’agit là d’un prérequis important et nécessaire pour développer l’innovation dans ce domaine de pratique professionnelle.

Inventaire des meilleures pratiques et des pratiques émergentes dans le domaine de l’administration et de la finance à vocation sociale

Les partenaires travaillent également sur un sondage dans le but de créer une base de données qui regroupera les pratiques adoptées dans les établissements canadiens. Cette base de données est maintenant disponible.

Pour toute demande d’information, veuillez communiquer avec Kelly Hodgins à khodgins@mcconnellfoundation.ca

Tracer la voie pour une administration à vocation sociale : Partenariat entre l’ACPAU et RECODE

Comment les dirigeants administratifs et financiers du milieu de l’éducation supérieure peuvent-ils contribuer aux ambitions sociales de leur établissement?

Nous sommes heureux de vous informer que l’ACPAU et la fondation McConnell collaborent à une initiative qui amènera les membres de l’ACPAU à réfléchir à diverses stratégies et tactiques en vue d’intégrer l’innovation sociale et environnementale à leurs fonctions financières et administratives. Ce projet les aidera aussi à examiner les nouvelles tendances et attentes dans le domaine de l’administration à vocation sociale. Le partenariat met à profit l’expérience et les réseaux de RECODE quant à l’avancement de solutions axées sur la communauté, et il s’inscrit dans le mandat de l’ACPAU visant à favoriser l’excellence administrative dans le milieu canadien de l’éducation supérieure.

Le projet découle d’une recherche plus vaste entreprise en 2017 par RECODE et la Simon Fraser University sur le rôle que les établissements postsecondaires peuvent jouer dans l’amélioration du bien-être communautaire, que ce soit dans le contexte de leur mission d’enseignement et de recherche, ou au-delà de ce mandat premier. Le concept à la base de cette recherche, celui des « infrastructures sociales », est présenté dans un rapport intitulé Maximiser la capacité des établissements d’enseignement supérieur de bâtir des infrastructures sociales pour les communautés canadiennes. Celui-ci détaille les capacités et les actifs que les universités, cégeps et instituts polytechniques peuvent exploiter pour répondre aux besoins communautaires.

Le rapport présente une typologie des actifs pouvant être utilisés par les établissements pour accroître leur impact social au sein des communautés et au-delà. Certains de ces instruments sont en fait des biens matériels et des actifs financiers qui sont pour la plupart administrés par les membres de l’ACPAU. Étant donné le lien étroit avec le mandat de l’ACPAU, nos deux organisations s’associent pour sensibiliser et mobiliser les administrateurs de l’enseignement postsecondaire à cet égard.

Nos objectifs actuels sont les suivants : comprendre les mérites, les possibilités et les défis liés au renforcement des capacités dans le domaine de l’administration à vocation sociale; et cerner les possibilités de collaboration féconde entre les établissements postsecondaires.

Nous collaborons également aux efforts visant à dresser l’inventaire des pratiques et initiatives concrètes de l’administration et de la finance à vocation sociale. Le court rapport Administration à vocation sociale en fait un survol et donne quelques exemples éloquents.

Pour toute demande d’information, veuillez communiquer avec Kelly Hodgins.

Nous attendons vos idées: Sondage d’approvisionnement

Le groupe consultatif de leaders d’opinion en approvisionnement et la responsable de la communauté de pratique en approvisionnement, Gwen Toole, cherchent à cerner des sujets d’intérêt pour les discussions entre pairs au sujet de l’approvisionnement.

Afin de déterminer ce qui intéresserait le plus les membres concernés, nous aimerions que vous preniez quelques minutes pour faire ressortir parmi les sujets qui suivent ceux qui vous préoccupent le plus en les classant en fonction de votre intérêt à en discuter avec des collègues d’autres établissements canadiens.

Les discussions entre pairs prendront vraisemblablement la forme de webinaires ou de tables rondes virtuelles.

Veuillez prendre quelques minutes pour répondre au sondage. Le sondage demeurera en ligne jusqu’au 15 février 2019.

Cliquez ici pour y répondre

Faites partie du conseil d’administration de l’ACPAU – Appel de candidatures maintenant ouvert!

L’ACPAU est actuellement à la recherche de candidats pour son conseil d’administration. Les membres qui s’investissent bénévolement dans des postes de direction ou au sein de comités jouent un rôle essentiel, car ils permettent d’assurer la bonne santé non seulement de notre association, mais aussi de l’ensemble du secteur de l’administration de l’enseignement supérieur. Ils aident aussi à définir et promouvoir les priorités stratégiques et les valeurs fondamentales de l’association.

Le conseil d’administration de l’ACPAU est composé de onze à treize administrateurs (le plus souvent douze). Deux postes sont réservés à chacune des quatre divisions régionales (Ouest canadien, Ontario, Québec et provinces de l’Atlantique), pour un total de huit représentants régionaux, et les autres postes sont ouverts à tous et comblés en fonction d’un ensemble de critères.

Considérant la composition actuelle du conseil d’administration de l’ACPAU, notamment au chapitre de la représentation géographique, de la taille des établissements et des champs de compétences, le conseil d’administration cherchera à combler le poste suivant en juin 2019 :

  • administrateur représentant le Québec — cette personne doit occuper un poste de vice-recteur aux finances et à l’administration (ou l’équivalent) au sein d’un établissement membre de l’ACPAU de grande taille (> 25 000 étudiants ETP) et axé sur la recherche; cet établissement doit préférablement être francophone.
  • administrateur représentant l’Ontario — cette personne doit occuper un poste de vice-recteur aux finances et à l’administration (ou l’équivalent) au sein d’un établissement membre de l’ACPAU de grande taille (> 25 000 étudiants ETP) et axé sur la recherche.

 Il s’agit d’un mandat de quatre ans commençant le 10 juin 2019 et se terminant le 11 juin 2023 et pourra être renouvelé une fois.

Les membres qui s’investissent bénévolement dans des postes de direction ou au sein de comités jouent un rôle essentiel, car ils permettent d’assurer la bonne santé non seulement de notre association, mais aussi de l’ensemble du secteur de l’administration de l’enseignement supérieur. Ils aident aussi à définir et promouvoir les priorités stratégiques et les valeurs fondamentales de l’association.

Les candidats n’ont pas besoin d’avoir acquis une vaste expérience dans le secteur de l’enseignement supérieur ; par contre, le fait d’avoir occupé un poste de direction dans d’autres secteurs est considéré comme un atout, puisque le conseil d’administration peut ainsi profiter d’idées nouvelles.

Date limite: 12 mars, 2019

Completer le formulaire de candidature.

De nouvelles données ont été ajoutées aux tableaux de bord de l’ACPAU!

Toujours soucieuse d’offrir des ressources utiles à ses membres, l’ACPAU continue de chercher des façons de bonifier l’information qui est présentée dans ses tableaux de bord financiers.

Ces derniers ont été mis à jour avec les données du plus récent rapport IFUC (2016-2017). Rappelons qu’ils permettent de consulter en ligne différentes données issues de ce rapport, comme les sources de revenus et les dépenses des établissements, y compris leurs frais d’exploitation par secteur fonctionnel. Pour mieux comparer les valeurs monétaires d’une année à l’autre, les utilisateurs peuvent visualiser les revenus et dépenses en dollars courants et en dollars constants.

Au cours des prochains mois, l’ACPAU entend créer de nouveaux tableaux de bord, en plus d’améliorer ceux qui existent déjà améliorer ses tableaux de bord actuels en y ajoutant un filtre qui permettra aux membres de sélectionner des établissements en fonction de leur taille (déterminée par le nombre d’étudiants ETP).

À propos des tableaux de bord

Le besoin de prendre des décisions fondées sur des données probantes est de plus en plus grand, et les administrateurs universitaires s’appuient donc plus que jamais sur des indicateurs pour orienter la planification financière, académique et stratégique.

L’ACPAU propose désormais des tableaux de bord en ligne pour diffuser des données financières sur le secteur universitaire; les membres peuvent ainsi visualiser et analyser encore mieux les tendances en la matière et comparer les universités entre elles.

Statistique Canada publie des données sur la cybersécurité et le cybercrime

Pour la toute première fois, Statistique Canada a mesuré l’impact des activités cybercriminelles sur les entreprises canadiennes, y compris les universités, en réalisant l’Enquête canadienne sur la cybersécurité et le cybercrime.

En 2017, environ une entreprise canadienne sur cinq a déclaré avoir subi un incident de cybersécurité ayant perturbé ses activités. Certains secteurs ont été plus touchés que d’autres : les institutions bancaires (47 % – en excluant les banques d’investissement), les universités (46 %) et les entreprises de transport par pipeline (45 %) ont rapporté les plus hauts taux d’incidents.

Toujours en 2017, plus de la moitié des entreprises touchées ont affirmé que ces incidents de cybersécurité avaient empêché leurs employés d’effectuer leur travail quotidien, et 53 % ont dit que ces incidents avaient empêché l’utilisation de ressources ou de services (p. ex. ordinateur de bureau, courriel). Par ailleurs, près du tiers des entreprises ont dû payer des coûts supplémentaires de réparation ou de récupération, tandis que 10 % ont subi une perte de revenus et 4 % ont dû rembourser des parties externes ou payer une rançon.

L’outil de Statistique Canada permet d’extraire les données spécifiques aux universités pour mieux cerner les types de mesures de cybersécurité en place dans le secteur, les types d’incidents ayant eu lieu, ainsi que les façons dont le secteur a été touché par ces incidents.

Il est à noter que les statistiques montrées dans la série de graphiques fournie par Statistique Canada s’appliquent à 23 secteurs (incluant le secteur universitaire) qui ont mis en place des mesures de cybersécurité ou qui ont subi les conséquences du cybercrime. La publication interactive peut être consultée ici.

Faite votre demande pour la bourse de perfectionnement professionnel Pat Bibbitts

En la mémoire de Pat Hibbitts, un membre et contributrice de longue date avec ACPAU, et pour souligner son engagement envers la formation continue, l’ACPAU a créé une bourse de perfectionnement professionnel.

En 2019, le congrès annuel de l’ACPAU sera à Halifax! Trois universités et un organization en seront conjointement les hôtes : la Saint Mary’s University, la Mount Saint Vincent University, la NSCAD University et Interuniversity Services (ISI).

Ainsi, chaque année, l’ACPAU offrira gratuitement à l’un de ses membres une inscription gratuite au congrès (y compris à un séminaire précongrès).

Pour être admissible à la bourse, vous devez :

  • être actuellement au service d’une université membre de l’ACPAU dans l’un des secteurs fonctionnels suivants : gestion académique, gestion des installations, finances, ressources humaines, audit interne, approvisionnement, gestion des risques, fiscalité, trésorerie et placements;
  • avoir travaillé trois ans ou moins en milieu universitaire (au moment d’envoyer la candidature);
  • n’avoir jamais assisté au congrès annuel de l’ACPAU.

Vous pouvez soumettre votre candidature vous-même ou demander à votre supérieur de le faire; cela dit, tous les formulaires de candidature doivent être signés par un supérieur afin d’autoriser le boursier à participer au congrès. Un seul récipiendaire sera choisi annuellement par tirage au sort parmi toutes les candidatures admissibles.

Vous avez jusqu’au 31 janvier prochain pour soumettre votre candidature​

Nouveauté : Visitez le site ACPAU dès aujourd’hui pour compléter votre demande en ligne!

Remplissez un formulaire en ligne !

 

Lancement du site Web de l’ACPAU 2019

 

La période d’inscription débutera en février 2019

Du 9 au 11 juin 2019, le congrès annuel de l’ACPAU sera de retour à Halifax! En 2019, trois universités et un organisation organiseront conjointement le congrès : la Saint Mary’s University, la Mount Saint Vincent University, la NSCAD University et Interuniversity Services (ISI).

Le congrès ACPAU 2019 célébrera et explorera l’innovation dans le monde de l’enseignement supérieur. En plus des activités officielles prévues au nouveau Centre des congrès d’Halifax, vous aurez maintes occasions de réseauter et d’échanger sur des pratiques exemplaires avec vos collègues des autres établissements postsecondaires canadiens; vous pourrez aussi établir des liens avec des commanditaires et découvrir les attraits incontournables de la ville.

Halifax est une dynamique ville portuaire des Maritimes, célèbre pour son hospitalité chaleureuse et accueillante. Les congressistes pourront en admirer les nombreux attraits touristiques, y compris ses vues imprenables, ses plages incroyables, ses musées historiques, et plus encore. Connue pour ses parcs magnifiquement entretenus et ses jardins blottis entre de splendides édifices patrimoniaux, la ville s’est bâti une réputation de destination artistique et culinaire, et ses brasseries artisanales sont aussi de plus en plus populaires. Considérant la longue histoire de cette capitale canadienne, nul doute que vous y trouverez votre bonheur!

L’ACPAU a réservé des blocs de chambres dans quatre hôtels partenaires situés à distance de marche du Centre des congrès. Vu le nombre record d’inscriptions au congrès de l’an dernier, nous vous encourageons à réserver tôt pour éviter les déceptions.

N’oubliez pas le congrès ACPAU 2019 quand vous établirez votre calendrier d’activités de perfectionnement professionnel! Visitez le site Web du congrès pour obtenir les plus récentes mises à jour à mesure qu’elles deviendront disponibles.