Formations, événements et perfectionnement professionnel

L’ACPAU offre à ses membres un large éventail d’activités de perfectionnement professionnel et de formation continue, notamment un congrès annuel, formations en ligne, des ateliers et des webinaires. Nous offrons également en ligne la version intégrale de notre Guide des communications en contexte universitaire. Cliquez ici pour consulter la liste des webinaires sur demande.

Événements à venir

Webinaire GRATUIT - Capacités en matière de gouvernance des données - 12 octobre 2023, de 13 h à 14 h 30 (HE)

* Merci de prendre note que le webinaire sera donné en anglais seulement et qu’il s’adresse aux membres du personnel des universités et collèges canadiens.

Date et heure : Jeudi, 12 octobre 2023, de 13 h à 14 h 30 (HE)
Public cible : Tous les cadres supérieurs intéressés par le sujet

Ce deuxième webinaire propose d’explorer les capacités requises pour mettre en œuvre le cadre de gouvernance des données préparé par l’ACPAU à l’intention des universités canadiennes. À partir des potentiels objectifs des établissements, l’équipe Deloitte recommandera des critères d’exigences en lien avec leurs capacités. Il sera aussi question des moyens, pour les établissements, d’évaluer l’évolution et la maturité de la gouvernance de leurs données. Le webinaire prévoit également une discussion sur les bonnes pratiques ainsi qu’une présentation des tendances en matière de gestion des données en éducation supérieure. Deux représentants de l’Université York, Margaret Kierylo, vice-rectrice associée de la planification et de l’évaluation intégrées et Patrick Cernea, directeur de la stratégie et de la gouvernance des données, parleront des leçons qu’ils ont tirées de leur propre incursion dans le monde de la gouvernance des données avec leur établissement.

Une période de questions est prévue à la fin de la présentation. Ce webinaire de 90 minutes est destiné à tous les cadres supérieurs intéressés par la question de la gouvernance des données, et il concerne l’ensemble des établissements, quelle que soit leur taille.

Cette activité de perfectionnement professionnel peut vous valoir des crédits de formation auprès de programmes de certification et d’associations professionnelles dans votre domaine. Consultez le site de l’ACPAU pour plus de détails.

Conférenciers :

Riphay Al-Hussein
Responsable principal, campus axé sur les données
Deloitte Canada

Riphay Al-Hussein est gestionnaire principal dans l’équipe des stratégies liées à l’IA au sein du groupe Omnia AI de Deloitte. Il s’occupe principalement du secteur public et de l’enseignement supérieur dans l’Ouest canadien. Il est titulaire d’un baccalauréat en commerce (finances) et d’une maîtrise en sciences (génie et gestion de la construction), d’un titre de professionnel en gestion de projets, d’une Ceinture verte Lean Six Sigma et d’une certification PROSCI en gestion du changement. Il possède également une grande expérience dans la pleine gestion des projets de transformation, de l’idéation à la mise en œuvre, et dans la conduite de l’optimisation des opérations tirant parti de l’intelligence artificielle et de l’analyse avancée des données.

Patrick Cernea
Directeur de la stratégie et de la gouvernance des données, Bureau de la planification et de l’analyse institutionnelle
Université York

Patrick Cernea est directeur de la stratégie et de la gouvernance des données à l’Université York. Il est titulaire d’une maîtrise internationale en administration des affaires de la Schulich School of Business de l’Université York et a obtenu le titre de professionnel en gestion de projets (PMP).

Vers la fin de l’année 2020, M. Cernea a lancé le programme de gouvernance des données de l’Université York. Son approche visionnaire a permis de mettre en place un cadre évolutif de gouvernance des données, préparant ainsi le terrain pour la définition des termes clés et les progrès en matière de qualité des données.

Zamyla Chan
Responsable, intelligence artificielle et enseignement supérieur
Deloitte Canada

Zamyla Chan se spécialise dans le domaine de l’intelligence artificielle et le secteur de l’enseignement supérieur chez Deloitte Canada. Elle a plongé dans l’univers des données et de l’intelligence artificielle à l’Université Harvard, où elle a décroché un baccalauréat spécialisé, une maîtrise et un doctorat. Durant ses études, elle a contribué à la conception de programmes de formation et a notamment été chargée d’enseignement principale du cours CS50, un cours intensif d’initiation à l’informatique donné en présentiel et en ligne sur edX, qui rejoint des millions d’étudiants de partout dans le monde.

Au sein d’Omnia AI, la pratique spécialisée en données et intelligence artificielle de Deloitte Canada, Mme Chan participe au développement de solutions dans le domaine des données, de l’analytique et de l’intelligence artificielle pour le secteur de l’enseignement supérieur et le secteur public.

Margaret Kierylo
Vice-rectrice adjointe à la planification institutionnelle et dirigeante principale des données
Université York

Margaret Kierylo travaille dans le secteur de l’enseignement supérieur depuis plus de 14 ans. Actuellement vice-rectrice adjointe à la planification institutionnelle et dirigeante principale des données à l’Université York, elle pilote le Bureau de la planification et de l’analyse institutionnelle, qui dirige et soutient la stratégie de données et d’analytique de l’Université, la gouvernance des données, la planification intégrée des ressources, la recherche et l’analyse institutionnelles, la gestion stratégique des inscriptions et la planification des ressources universitaires.

Depuis son arrivée à l’Université York en 2022, Mme Kierylo a concentré ses efforts sur la mise en place de la première stratégie de données et d’analyse de l’établissement. Elle est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise de la Waterloo University, d’un doctorat en histoire de la Queen’s University, ainsi que d’un certificat en administration collégiale et universitaire de la University of Manitoba.

Mario Morgado
Associé, campus axé sur les données
Deloitte Canada

Mario Morgado, associé au sein du groupe Omnia AI de Deloitte, occupe le poste de responsable national des données infonuagiques. Il excelle dans la migration, la modernisation et la préparation préalable des données, ainsi que dans les stratégies s’y rapportant. Il joue également un rôle de leadership consultatif pour divers secteurs, dont l’énergie et les ressources, l’enseignement supérieur et le secteur public. Son talent a ainsi permis à ses clients de tirer profit de données infonuagiques tout en soutenant des objectifs stratégiques et en obtenant des résultats mesurables.

À inscrire à votre agenda : série de webinaires GRATUITS sur la gouvernance des données et atelier en personne les 5 et 6 décembre à Toronto!

À inscrire à votre agenda : série de webinaires GRATUITS sur la gouvernance des données et atelier en personne les 5 et 6 décembre à Toronto!

(Nous vous communiquerons le prix de l’inscription à l’atelier dans les prochaines semaines.) 

Les universités canadiennes colligent, stockent et gèrent beaucoup de données pour accomplir leurs activités d’enseignement, d’administration et de recherche. Toutefois, pour plusieurs universités, la gouvernance des données est un concept mal compris ou peu mûri. De plus, la décentralisation des données institutionnelles peut susciter des préoccupations quant à leur qualité, leur accessibilité et leur fiabilité – des aspects fondamentaux pour la crédibilité de l’établissement, la prise de décisions éclairées, l’adoption de processus étayés et la réalisation des priorités institutionnelles.

L’ACPAU a produit et récemment publié un cadre de gouvernance des données afin d’aider ses membres à établir leurs pratiques de gouvernance institutionnelles. Ce cadre s’appuie sur des modèles et normes en vigueur dans d’autres secteurs. Il est adapté à la réalité de l’enseignement supérieur et prend en compte les structures institutionnelles et les parties concernées (notamment les TI, la planification institutionnelle et les responsables des données). Le cadre informe les membres au sujet des pratiques exemplaires applicables au secteur de l’enseignement supérieur en ce qui touche la saine gestion et la gouvernance des données. Plus important encore, il permet aux membres d’instaurer un cadre de gouvernance des données qui répond aux besoins particuliers de leur établissement. Le cadre de gouvernance des données est à la disposition des établissements membres et peut être consulté ici.

Des représentants de Deloitte présenteront ce cadre dans une série de trois webinaires. En point d’orgue, un atelier interactif sera offert aux membres les 5 et 6 décembre 2023 à Toronto.

Les webinaires seront gratuits et pourront être suivis indépendamment.
La période d’inscription pour le webinaire 1 s’ouvrira dans les prochaines semaines; surveillez vos courriels! 

Nous publierons de plus amples informations sur les webinaires et l’atelier dans les mois qui viennent; toutefois, nous vous incitons à inscrire dès maintenant ces activités à votre agenda!

Webinaire 1 :
Introduction à la gouvernance des données et à ses principaux éléments
Jeudi 21 septembre 2023
13 h à 14 h 30 (HE)
Webinaire 2 :
Capacités en gouvernance des données
Jeudi 12 octobre 2023
13 h à 14 h 30 (HE)
Inscrivez-vous
Webinaire 3 :
Les modèles de fonctionnement et les rôles et responsabilités associés à la gouvernance des données
Jeudi 2 novembre 2023
13 h à 14 h 30 (HE)
Atelier sur la gouvernance des données 5 et 6 décembre 2023, à Toronto (Ontario)

Cours en ligne - Principes fondamentaux de la recherche - Du 27 septembre au 14 décembre 2023

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez aux formations en ligne de l’ACPAU. Les inscriptions pour cette formation sont désormais fermées puisque nous avons atteint le nombre maximal de places disponibles.

Cliquez ici pour ajouter dès maintenant votre nom à une liste d’attente. Assurez-vous d’y indiquer votre nom complet, votre titre, le nom de votre établissement et vos coordonnées. Vous recevrez alors un courriel vous offrant une inscription prioritaire la prochaine fois que cette formation sera offerte.


« J’ai trouvé la formation très profitable, et nous travaillons à mettre en place certaines des stratégies apprises. »
– Cathy Gates, directrice, Bureau des services de recherche, Trent University

« Cette formation est très utile et je vais certainement la conseiller à mes collègues. »
– Lily Li, agente principale de contrats d’approvisionnement, Simon Fraser University

DESCRIPTION DU COURS

Veuillez prendre note que ce cours est offert en anglais seulement.

Cette formation aide les administrateurs universitaires à mieux comprendre le contexte général de la recherche universitaire, y compris son financement, sa réglementation et son administration. Elle explique pourquoi, dans une université, autant de secteurs participent à l’administration de la recherche; elle aborde aussi certains des défis qui sont rattachés au partage des responsabilités entre les universités et les chercheurs; enfin, il y sera question de la quête d’un équilibre dans l’attribution des ressources entre les deux principales vocations d’une université, soit l’enseignement et la recherche.

Chaque administrateur universitaire qui désire s’acquitter efficacement de ses tâches se doit de bien comprendre l’importance de la recherche. Que vous soyez à l’emploi d’un service central, d’un service aux étudiants ou d’un bureau de faculté, votre rôle est influencé par des exigences directes et indirectes liées à la recherche, tout comme le sont les ressources dont vous disposez pour faire votre travail. Les arguments que vous avancez pour obtenir plus de financement ou jouer un rôle décisionnel plus important doivent refléter la façon dont vous et votre unité soutenez l’enseignement et la recherche.

Conçu pour brosser un portrait général du contexte de la recherche universitaire, ce cours se divise en cinq modules :

Module 1
Les politiques liées à la recherche universitaire et son financement

  • Définition de la recherche
  • Contribution grandissante de la recherche
  • Importance de la recherche pour les universités
  • Importance de la recherche pour la prospérité du Canada
  • Partage du savoir et gestion de la propriété intellectuelle

Module 2
Les différents types de recherche et leurs sources de financement

  • Domaines de recherche des universités canadiennes
  • Financement de la recherche – Formes contractuelles et leur incidence sur la souplesse
  • Portrait du financement de la recherche
  • Programmes de recherche du gouvernement fédéral

Module 3
Les principes fondamentaux de la recherche universitaire

  • Aperçu des grands principes de recherche
  • Éthique et intégrité dans la recherche
  • Responsabilisation
  • Équité, diversité et inclusion (EDI)
  • Transparence

Le milieu de la recherche

  • Projets, programmes et groupes de recherche
  • Relations de recherche
  • Un groupe de recherche – Projets multiples
  • Cycles de vie des projets de recherche
  • Difficultés propres au milieu de la recherche universitaire 

Module 4
L’administration de la recherche

  • Structures impliquées dans l’administration de la recherche
  • Comparaison entre administration centralisée et administration décentralisée
  • Rédaction et présentation de propositions
  • Défis et enjeux courants en administration de la recherche
  • Risque d’excès de gestion au détriment de la créativité

Module 5
Conclusion et études de cas

  • Implications d’un campus axé sur la recherche
  • Études de cas 1 et 2

Temps à consacrer au cours

Un investissement de 45 heures dans le cours est normalement requis, pour faire les lectures obligatoires, répondre aux questionnaires des modules, effectuer les activités du didacticiel, préparer un travail à présenter en groupe et suivre les séances d’apprentissage en direct à l’horaire.

Horaire du cours « Principes fondamentaux de la recherche »

* Il s’agit de l’heure de l’Est.

Cette activité de perfectionnement professionnel peut vous valoir des crédits de formation auprès de programmes de certification et d’associations professionnelles dans votre domaine. Consultez le site de l’ACPAU pour plus de détails.

Formatrice :

Rosie Parnass

Rosie Parnass est actuellement consultante en ressources humaines, agissant à titre de formatrice et de coach auprès d’établissements d’enseignement supérieur et d’organismes sans but lucratif. Rosie a récemment pris sa retraite à la University of Toronto après y avoir travaillé pendant plus de 35 ans dans divers secteurs fonctionnels, comme ceux de la vie étudiante, de l’orientation professionnelle, des ressources humaines, du développement organisationnel, de l’apprentissage et du soutien travail-vie privée. En tant que directrice du Centre de développement organisationnel et d’apprentissage de cette université, elle a dirigé l’équipe responsable des programmes de développement organisationnel, de gestion de carrière, de mentorat et d’apprentissage continu qui soutiennent la communauté universitaire. Elle a prononcé de nombreuses conférences à l’échelle nationale et internationale, en plus d’enseigner à la School of Continuing Studies de la University of Toronto. Rosie s’est également impliquée au sein du Comité de formation et de perfectionnement de l’ACPAU, animant aussi un cours en ligne pour l’Association. Titulaire d’une maîtrise en éducation (avec spécialisation en enseignement aux adultes et en consultation d’orientation) obtenue de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario, Rosie a terminé le programme de formation avancée en gestion des ressources humaines et vient d’obtenir son diplôme du programme Solution Focused Coaching.

Webinaire GRATUIT - Le leadership en matière de durabilité dans les universités canadiennes et l’objectif de carboneutralité, avec Mark Carney - 26 octobre 2023, de 12 h à 13 h (HE)

* Merci de prendre note que le webinaire sera donné en anglais seulement et qu’il s’adresse aux membres du personnel des universités et collèges canadiens.

L’ACPAU souhaite remercier l’équipe de Brookfield Asset Management pour son aide dans l’organisation de ce webinaire.

Date et heure : Jeudi, 26 octobre 2023, de 12 h à 13 h (HE)

« Le Canada doit demeurer à l’avant-garde du mouvement de la carboneutralité afin d’assurer sa compétitivité au sein de l’économie mondiale, de préserver le bien-être de sa population, de créer de bons emplois et d’attirer des investissements pour tirer parti des avantages concurrentiels. »

– Groupe consultatif pour la carboneutralité

Les établissements universitaires jouent un rôle important en donnant l’exemple et en préparant la prochaine génération de travailleurs à participer à une future économie carboneutre. Les universités sont des leaders du savoir. Leur tactique : miser sur l’innovation pour s’adapter à la croissance démographique mondiale et arriver à fournir suffisamment d’énergie, de nourriture et d’autres ressources tout en protégeant l’environnement, la biodiversité et les droits de la personne.

L’Accord de Paris conclu en 2015 à la COP 21 a fixé un objectif ambitieux : limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré en réduisant les émissions de carbone de 45 % par rapport aux niveaux préindustriels d’ici 2030, et atteindre la carboneutralité d’ici 2050. Chacun des 127 pays signataires du traité, dont le Canada, devait préciser la contribution qu’il comptait apporter, pour évaluation.

En 2021, à la COP 26 à Glasgow, les actions des pays impliqués n’ont pas permis d’atteindre l’objectif de l’Accord de Paris, mais la carboneutralité était toujours envisageable. Avec le Pacte climatique de Glasgow, les pays se sont engagés à accélérer la réalisation de leurs objectifs nationaux afin d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050 et ainsi limiter le réchauffement climatique à 2 degrés. Les plans d’accélération exigent que tous les pays – et organisations qui y sont domiciliées – focalisent leurs efforts sur leurs plans d’action. Le Groupe consultatif pour la carboneutralité du Canada demande au gouvernement de se concentrer sur ces aspects :

  • Mesures d’atténuation du carbone : projets qui réduisent les émissions de CO2
  • Adaptation : actions visant à aider ceux qui sont déjà touchés par les changements climatiques
  • Finance : promouvoir les placements qui aident à atteindre les objectifs climatiques
  • Collaboration : travailler en concertation décuplera les effets des actions entreprises

Mark Carney parle de la crise climatique comme de la plus grande tragédie de notre époque. Il est reconnu depuis longtemps comme un fervent défenseur de la durabilité, plus particulièrement des solutions financières qui favorisent une meilleure gestion et la diminution des risques climatiques. En 2017, il a formé le groupe de travail sur la divulgation de l’information financière relative aux changements climatiques afin de proposer aux organisations un cadre mondial pour la gestion, l’évaluation, l’atténuation et la communication des risques et opportunités liés au climat. Ce cadre aide les organisations à comprendre et à contrôler leur empreinte climatique tout en élaborant des cibles de réduction basées sur des rapports publics accessibles. En 2019, le gouvernement du Canada a invité les organisations à adopter le cadre sur une base volontaire. Depuis, plusieurs organisations, dont des universités, se réfèrent au cadre pour prendre des décisions et rédiger leurs rapports.

Après la COP 26, Mark Carney a formé la Glasgow Financial Alliance for Net Zero (GFANZ) afin de coordonner le soutien financier et d’accélérer la transition vers la carboneutralité. La GFANZ vise à faire augmenter le nombre d’institutions financières qui se consacreront à atteindre la carboneutralité et à créer un forum afin de relever les défis auxquels les secteurs sont confrontés face à cette transition.

En 2021, la GFANZ a fait ces recommandations aux gouvernements :

  • Établir des cibles de carboneutralité et publier des plans de transition, en incluant les organisations qui se sont engagées à atteindre la carboneutralité et qui ont mis en place des plans d’action dotés d’objectifs quinquennaux.
  • Adapter les modèles financiers mondiaux aux cibles de carboneutralité afin de financer la transition sans restreindre indûment le financement des secteurs concernés.
  • Tarifier les émissions de carbone (directes et indirectes) et collaborer à l’élaboration d’un plan transfrontalier de crédit et de marché du carbone.
  • Inciter les personnes, les entreprises et les collectivités à faire la transition vers la carboneutralité en créant des mesures incitatives qui favorisent un mode de vie moins polluant, en identifiant les domaines où les partenariats publics-privés peuvent participer, et en faisant la promotion d’activités qui protègent la nature et évitent la déforestation.
  • Consacrer les flux de capitaux aux nouveaux marchés et aux économies en développement en se concentrant à court terme sur l’élimination des actifs à fortes émissions.

Le travail de la GFANZ et les recommandations du Groupe consultatif pour la carboneutralité pressent les pays et organisations ayant pris des engagements de carboneutralité à élaborer des plans de transition clairs et transparents vers cet objectif. Assistez au webinaire de l’ACPAU pour connaître les dernières réflexions de Mark Carney sur la contribution des universités au sujet du développement durable et de la crise climatique. Il donnera son point de vue sur les objectifs des universités en matière de développement durable et d’établissement d’objectifs climatiques, et aussi sur la façon dont les rapports publics des universités pourraient mieux contribuer aux priorités nationales. Il traitera également de la contribution des universités canadiennes aux secteurs clés, où la réflexion sur les finances, les possibles transitions économiques, les stratégies d’adaptation climatique pour les collectivités touchées par le réchauffement de la planète tant au Canada qu’à l’étranger, et les occasions pour les universités de développer des solutions de transition pour répondre à la demande mondiale d’énergie et de stockage de carbone, entre autres.

Mark Carney parlera de certaines initiatives nationales et internationales en cours qu’il considère comme essentielles à une économie durable et à une transition responsable des entreprises. Il sera question du suivi de la biodiversité, de responsabilité sociale, et du passage à des normes de développement durable établies mondialement et à l’exigence des suivis demandés par les instances locales.

« La destination est importante, mais le chemin pour s’y rendre l’est tout autant… Même si un bilan plus écologique – la “décarbonation sur papier” – peut réduire les risques directs auxquels sont confrontées les organisations en transition, cela ne diminuera pas les risques systémiques qui nous guettent tous, à moins que ces actions ne se traduisent par une réelle diminution des émissions ».

– Sarah Breeden, directrice générale, Stratégie de stabilité financière et risques


À qui s’adresse cet atelier?
Cette séance de 60 minutes s’adresse aux membres des instances de gouvernance universitaires, aux hautes directions des universités et collèges et aux professionnels qui s’intéressent à la finance, au développement durable, aux risques et aux solutions novatrices contre la crise climatique.


Une période de questions suivra la présentation. Si vous voulez proposer une question, cliquez sur le lien ci-dessous avant le mardi 22 août.

Formulaire de questions en prévision du webinaire

Cette activité de perfectionnement professionnel peut vous valoir des crédits de formation auprès de programmes de certification et d’associations professionnelles dans votre domaine. Consultez le site de l’ACPAU pour plus de détails.

Conférencier invité :

Mark Carney
Envoyé spécial des Nations Unies pour l’Action climatique, président et chef de l’investissement de transition chez Brookfield Asset Management

Mark Carney est le président de Brookfield Asset Management. En tant que chef de l’investissement de transition pour l’entreprise, il s’affaire à développer des produits d’investisseurs qui, tout en étant bénéfiques pour la société et l’environnement, offrent de solides rendements ajustés en fonction des risques. Économiste et banquier de profession, il a été gouverneur à la Banque du Canada de 2008 à 2013, puis gouverneur de la Banque d’Angleterre de 2013 à 2020, tout en présidant le Conseil de stabilité financière de 2011 à 2018. Avant cela, il a travaillé pour Goldman Sachs ainsi qu’au ministère des Finances du Canada. Il est reconnu depuis longtemps comme un fervent défenseur de la durabilité, plus particulièrement de la gestion et de la diminution des risques climatiques. Il agit actuellement comme envoyé spécial des Nations Unies pour l’Action climatique et la Finance et est le co-président de Glasgow Finance Alliance for Net Zero. Il est également membre externe du conseil d’administration de Stripe, membre du Conseil consultatif mondial de la PIMCO, du Groupe des Trente, de l’Université Harvard, de la Fondation Rideau Hall, du groupe Bilderberg, du Conseil de fondation du Forum économique mondial, des conseils d’administration de Bloomberg Philanthropies, du Peterson Institute for International Economics et de l’Hoffman Institute for Global Business. Il fait en outre partie des sociétés derrière INSEAD et Cultivo, en plus d’être le conseiller principal de MacroAdvisory Partners, conseiller pour l’entreprise Watershed et président du Royal Institute of International Affairs. M. Carney est titulaire d’un doctorat et d’une maîtrise de l’Université d’Oxford, et d’un baccalauréat en économie de l’Université Harvard.

Animatrice :
Deidre (Dee) Henne
Fondatrice et présidente-directrice générale de Lead Accretive

En tant qu’experte de pointe dans le domaine de la viabilité financière, Deidre (Dee) Henne aide les organisations sur les questions de gouvernance, de stratégie, de risques et d’intégration des données pour tout ce qui touche les politiques, les processus et la production de rapports destinés au public. Elle mène actuellement des recherches subventionnées par le gouvernement sur les pratiques de placement responsable et l’intégration des politiques. Forte de plus de 20 ans d’expérience en gestion, elle a notamment été chef de la direction financière et vice-rectrice adjointe à l’administration à la McMaster University, où elle a dirigé la mise en place de systèmes transformationnels et apporté des changements aux processus de préparation de rapports sur la durabilité et de divulgation de l’information financière relative aux changements climatiques. Mme Henne a également présidé le comité technique de la Charte des universités canadiennes pour des placements écoresponsables à l’heure des changements climatiques, qui a été signée par 15 universités. Cette leader engagée est fière de mettre ses talents de CPA titulaire d’un MBA au service du secteur public. Elle vit à Hamilton, en Ontario, avec son mari et leurs six enfants.

À noter dans votre agenda! Prochain congrès de l’ACPAU, du 3 au 5 juin 2024, à Montréal!

Du 3 au 5 juin 2024, le congrès de l’ACPAU sera de retour à Montréal. Notez bien ces dates dans votre agenda pour ne pas manquer cette formidable occasion de retrouver amis et collègues de partout au pays!

Le site Web du congrès 2024 de l’ACPAU est maintenant en ligne; vous y trouverez des détails sur le lieu du congrès et les options de transport et d’hébergement. Vous pouvez dès à présent réserver votre chambre à l’Hôtel Bonaventure Montréal, qui sera l’hôtel officiel de l’événement.

Le programme complet et le formulaire d’inscription seront mis en ligne sur le site Web au mois de février 2024. Revenez-y donc à ce moment pour en savoir plus sur les séances, les conférenciers et les activités sociales.

Nous avons bien hâte de vous accueillir dans la cosmopolite et branchée métropole québécoise pour trois journées bien remplies qui vous promettent des séances stimulantes et de multiples occasions de réseautage avec des experts et partenaires du milieu de l’administration de l’enseignement supérieur.

 

Autres activités d’intérêt

Ci-dessous se trouve une liste, régulièrement mise à jour, d’activités de perfectionnement professionnel qui sont offertes par d’autres organisations et qui pourraient intéresser les membres de l’ACPAU. Les éléments de cette liste sont soumis par les organisations hôtes et ne sont pas approuvés par l’ACPAU. Si vous organisez une activité qui aurait, selon vous, sa place dans notre liste, veuillez communiquer avec Kristine Serjak, Coordonnatrice du perfectionnement professionnel à l’adresse kserjak@caubo.ca.

En vue d’élargir les occasions de perfectionnement professionnel offertes à ses membres, l’ACPAU s’est associée à la NACUBO et à sa section de l’Est, l’EACUBO, dans le cadre d’une entente réciproque sur les prix des activités. Vous trouverez au www.nacubo.org et au www.eacubo.org une liste des activités proposées prochainement par nos partenaires. Si vous voyez une activité ou un événement qui vous intéresse, cliquez ici pour obtenir de l’information sur les codes de réduction et l’inscription.

 

NOUVEL AVANTAGE POUR LES MEMBRES : obtenir des crédits de formation en suivant des séances de perfectionnement professionnel de l’ACPAU

Les membres qui participent aux activités de perfectionnement professionnel de l’ACPAU peuvent maintenant en tirer des crédits de formation auprès de certains programmes de certification et de certaines associations professionnelles dans leurs domaines respectifs. L’ACPAU collabore avec plusieurs organismes accréditeurs qui la reconnaissent comme une organisation offrant des formations de perfectionnement professionnel admissibles à leurs programmes.

Comment puis-je obtenir des crédits?

Il appartient à chaque membre d’évaluer si les activités de perfectionnement professionnel auxquelles il participe sont pertinentes pour son travail ou les exigences de formation qu’il doit respecter. Dans l’affirmative, vous devrez faire une demande directement auprès de l’organisme d’accréditation concerné pour obtenir vos crédits. En général, le reçu de paiement ou le courriel de confirmation envoyé par l’ACPAU peut servir de preuve d’inscription. Veuillez communiquer directement avec l’organisation concernée pour savoir comment obtenir vos crédits.

Quels sont les organismes d’accréditation participants ?

La liste des programmes et des organismes accréditeurs pouvant délivrer des crédits de formation continue pour les activités de perfectionnement professionnel de l’ACPAU se trouve ci-dessous. Cette liste n’est pas exhaustive; si vous connaissez d’autres organisations et programmes qui pourraient y figurer, faites-le-nous savoir par courriel à kserjak@acpau.ca.

  • American Society of Heating Refrigeration and Air-Conditioning Engineers (ASHRAE)
  • Association canadienne de la paie
  • Association des examinateurs certifiés de fraude
  • Association de la gestion de la chaîne d’approvisionnement
  • Association of Physical Plant Administrators (APPA)
  • Associé écologique LEED/PA LEED
  • Board of Certified Safety Professionals
  • Canada’s Association of I.T. Professionals (CIPS)
  • Chaîne d’approvisionnement Canada
  • CIM Chartered Managers Canada
  • Conseil canadien des professionnels en sécurité agréés (CCPSA)
  • Conseillers en ressources humaines agréés Canada (CRHA)
  • CFA Institute
  • CPA Canada
  • Institut canadien du trafic et du transport (ICTT)
  • Institut des auditeurs internes du Canada
  • ISACA
  • Institute for Supply Management (États-Unis)
  • National Institute of Government Procurement (NIGP)
  • Ontario Public Buyers Association (OPBA)
  • Risk and Insurance Management Society, Inc. (RIMS)

Si vous avez des questions sur cette initiative d’accréditation, veuillez communiquer avec Kristine Serjak à l’adresse evenements@acpau.ca.