Webinaires

L’ACPAU offre des webinaires sur les tendances et les enjeux d’actualité qui touchent les administrateurs du milieu de l’enseignement supérieur.

Les prochains webinaires de l’ACPAU

Webinaire GRATUIT présenté par l’ACPAU et le CDPIUC-CUCCIO : Passer à l’infonuagique : la gestion du changement - 26 mail 2021, de 13 h à 14 h 30 (HE)

*Veuillez prendre note que ce webinaire est offert en anglais seulement*

Date et heure : Mercredi 26 mai 2021, de 13 h à 14 h 30 (HE)
Public cible : Les cadres supérieurs qui s’intéressent à l’infonuagique

Présenté par l’ACPAU et le CDPIUC-CUCCIO, ce webinaire gratuit est le dernier d’une série de cinq organisé sous le thème « Passer à l’infonuagique : ce qu’il faut savoir ».

Le passage à l’infonuagique s’accompagne de changements importants à différents niveaux de l’organisation, et à toutes les étapes de transition. Du processus de planification jusqu’ à la mise en œuvre d’un système ou logiciel infonuagique, multiples fonctions peuvent être impactées, non seulement pour les TI, mais aussi pour les nombreuses unités fonctionnelles de l’organisation concernées par le changement, qui vient transformer les rôles et les capacités requises. De plus, la transition exige parfois de bonnes adaptations de la part de l’utilisateur ; autant de raisons d’adopter une approche efficace de la gestion du changement pour optimiser la transition vers l’infonuagique.

Durant ce webinaire, les panélistes discuteront de l’importance de renouveler le partenariat entre les TI et les unités fonctionnelles au moment de passer à l’infonuagique, en plus de partager leur expérience sur les éléments incontournables d’une approche efficace de la gestion du changement.

Au menu :

  • Dans quels domaines une bonne approche de la gestion du changement est-elle utile ? Pourquoi ?
  • Quels sont les facteurs de réussite dans le recrutement et la rétention des meilleurs talents ?
  • Comment repérer et mobiliser efficacement toutes les parties concernées à chaque étape de la transition ?

Des sondages auront lieu en direct pendant le webinaire, et une discussion est également prévue avec les participants à la fin de la présentation. Ce webinaire de 90 minutes s’adresse à tous les cadres supérieurs qui s’intéressent à l’infonuagique.

Cette activité de perfectionnement professionnel peut vous valoir des crédits de formation auprès de programmes de certification et d’associations professionnelles dans votre domaine. Consultez le site de l’ACPAU pour plus de détails.

Veuillez prendre note que l’heure de tombée pour s’inscrire sera à 20 h (HE) le 25 mai 2021.

Nos invitées :

Carolina Almonte
Directrice, Gestion des talents
University of Toronto

Carolina Almonte s’occupe de tous les aspects de la gestion des talents et de la planification de la relève pour le personnel administratif de la University of Toronto. Elle veille donc à l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie organisationnelle d’embauche, d’accueil et d’orientation, et de planification de la relève, mais aussi à l’établissement de cadres de soutien des activités de recrutement, de transition du savoir et de gestion du changement. Par son travail, elle contribue ainsi au succès des projets de gestion des talents et à la mise en œuvre d’un milieu de travail enrichissant et structuré pour le personnel administratif.

Cathy Eberts
Directrice,
Applications organisationnelles et codirigeante principale de l’information
University of Toronto

Au cours des 30 dernières années, Cathy Eberts a occupé différents postes dans le domaine des technologies de l’information (TI), notamment dans la division des TI pour la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail de l’Ontario. Depuis son arrivée à la University of Toronto, elle travaille à la division centrale des TI et supervise le développement et la mise en œuvre de nombreux aspects des grands systèmes de l’organisation. Dans son rôle actuel, Cathy Eberts assure la surveillance stratégique des systèmes centraux de gestion administrative dans SAP (finances, RH, recherche, etc.), Office 365, ServiceNow et le système d’information sur les étudiants de nouvelle génération.

 

Webinaires sur demande

Corps professoral, inclusion et racisme envers les Noirs - 10 mai 2021

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 10 mai 2021
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Ce webinaire, organisé par l’ACPAU et les SANCP, sera l’occasion d’explorer des solutions aux défis de l’heure qui touchent les enseignants noirs. D’inspirantes figures des hautes sphères universitaires canadiennes nous donneront des pistes pour combattre le racisme envers les Noirs et créer des environnements professionnels plus justes et inclusifs où tous les professeurs peuvent s’épanouir.

Cette discussion importante sera animée par Indira Naidoo-Harris, vice-rectrice associée responsable de la diversité et des droits de la personne à la University of Guelph et ancienne ministre ontarienne de la Condition féminine et de l’Éducation.

Nos panélistes :

  • Malinda Smith, vice-rectrice principale associée, Équité, diversité et inclusion, University of Calgary
  • Gervan Fearon, recteur et vice-chancelier, Brock University
  • Kelly Hannah-Moffat, vice-rectrice, Ressources humaines et équité, University of Toronto

Table ronde virtuelle organisée par l’ACPAU : Conversation sur la santé mentale - 5 mai 2021

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 5 mai 2021
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Les problèmes liés à la santé mentale en milieu de travail sont de plus en plus répandus. La pandémie a entraîné une augmentation des facteurs de stress et des défis pour toutes les organisations, mettant en évidence la nécessité d’accroître la sensibilisation et de développer des programmes, des services et des politiques en matière de santé mentale. Un milieu de travail psychologiquement sain permet à l’ensemble du personnel et du corps professoral de s’épanouir dans son environnement de travail. Si nos institutions souhaitent évoluer malgré la nature changeante du travail, elles doivent s’attaquer aux problèmes de santé mentale afin de s’assurer que chaque employé, son équipe ainsi que la communauté institutionnelle performent collectivement.

La conversation débutera par une analyse de l’environnement qui permettra d’identifier les enjeux de santé mentale auxquels les professeurs et le personnel de l’enseignement supérieur sont actuellement confrontés. Une discussion ouverte avec les collègues suivra, axée sur la philosophie du « moi et nous » en matière de soutien à la santé mentale et au bien-être. Les participants à la table ronde découvriront des outils et des stratégies efficaces pour soutenir la santé mentale à tous les niveaux de l’organisation.

Animatrice :

Samah Sabra
Directeur adjoint du mieux-être, du leadership et du développement organisationnel
Bureau des initiatives de qualité
Université Carleton

Samah Sabra est directrice adjointe du mieux-être, du leadership et du développement organisationnel au Bureau des initiatives de qualité de l’Université Carleton. Samah a rejoint le bureau en 2016 et a travaillé en étroite collaboration avec des collègues à la fois au sein du BIQ et sur le campus, dans le cadre d’élargir les possibilités d’apprentissage qui créent la communauté, développent le leadership et soutiennent la santé mentale et le bien-être dans l’université. Avec le passage au travail à distance, l’Université Carleton a fait appel à Samah et ses collègues pour créer des espaces sociaux virtuels et durables qui favorisent le mieux-être.

L’inclusion et l’équité pour le personnel enseignant autochtone aux universités canadiennes - 30 avril 2021

* Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 30 avril 2021
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Ce webinaire, organisé par l’ACPAU et les SANCP, sera l’occasion d’explorer des solutions aux défis de l’heure qui touchent les enseignants autochtones. D’inspirantes figures des hautes sphères universitaires canadiennes nous apprendront comment créer des environnements professionnels plus justes et inclusifs où les professeurs autochtones peuvent s’épanouir.

Cette discussion importante sera animée par Indira Naidoo-Harris, vice-rectrice associée responsable de la diversité et des droits de la personne à la University of Guelph et ancienne ministre ontarienne de la Condition féminine et de l’Éducation.

Nos invitées :

  • Caroline Langill, vice-rectrice principale et vice-rectrice à l’enseignement, OCAD University
  • Vianne Timmons, rectrice et vice-chancelière, Memorial University of Newfoundland
  • Robina Thomas, vice-rectrice associée, Affaires autochtones, University of Victoria
  • Michele Parkin, vice-rectrice associée, Relations avec le corps professoral et administration dans le milieu académique, University of Victoria

Passer à l’infonuagique : Les dimensions financières - 28 avril 2021

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 28 avril 2021
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

La décision de passer ou non à l’infonuagique doit reposer sur une analyse de rentabilisation rigoureuse qui tient compte d’un vaste ensemble de facteurs, notamment des répercussions de cette décision sur la résilience opérationnelle et la productivité organisationnelle de l’établissement; l’analyse du rendement du capital investi (RCI) doit également être positive.

L’une des composantes essentielles d’une analyse de RCI est la vérification du coût total de possession (CTP), qui évalue exhaustivement les coûts de l’approche actuelle et les compare à ceux du passage envisagé à l’infonuagique.

Les participants au webinaire découvriront les éléments à prendre en compte dans une analyse de RCI et de CTP. Les questions suivantes seront explorées :

  • En quoi les modèles de coûts diffèrent-ils entre les systèmes infonuagiques et les systèmes locaux?
  • Quelles sont les principales considérations financières et opérationnelles à inclure à l’analyse de rentabilisation afin de décider s’il faut passer ou non à l’infonuagique?
  • Qu’est-ce qui compose le coût total de possession, et comment le calcule-t-on?

Conférenciers :

Jennifer Burns
Dirigeante principale de l’information

University of British Columbia

Travaillant sous la direction du vice-recteur principal et vice-recteur à l’enseignement, Jennifer Burns exerce son leadership au quotidien en veillant à ce que les capacités numériques de la UBC répondent aux besoins de la communauté de recherche et d’enseignement à cette université; elle s’occupe aussi de trouver des occasions d’apporter des solutions administratives efficaces. Dans notre secteur en constante évolution, il est impératif de discuter avec la communauté et de planifier l’avenir avec elle afin de tirer parti des nouvelles technologies et de protéger la population universitaire contre des cybermenaces toujours plus redoutables.

Jennifer est responsable de la prestation des services de TI sur l’ensemble des campus de la UBC. Elle est à la tête du département des TI et dirige les efforts déployés pour offrir des services de pointe qui soient pertinents, fiables et facilement accessibles au corps professoral et aux étudiants afin de faciliter leur expérience de recherche et d’enseignement. Jennifer considère la technologie comme un catalyseur stratégique de la vision de l’université consistant à créer un environnement d’apprentissage et de recherche exceptionnel. Son travail en tant que vice-rectrice associée et dirigeante principale de l’information est guidé par des valeurs d’intégrité, de transparence, de collaboration et d’excellence.

En plus de nourrir la vision stratégique et le leadership à la UBC, Jennifer représente également l’université au sein de la communauté des dirigeants des TI, aussi bien en Colombie-Britannique qu’ailleurs au Canada et à l’étranger; elle travaille ainsi auprès de cadres de l’enseignement supérieur et d’organisations partenaires du monde entier. Leader expérimentée du domaine de l’enseignement supérieur et forte d’un riche parcours en matière de services à la clientèle et de gestion, Jennifer est une ancienne étudiante du programme de commerce de la UBC (avec spécialisation en marketing et entrepreneuriat). Elle évolue dans le domaine de la gestion depuis plus de 20 ans et a notamment consacré 14 années à la prestation de services de TI dans le milieu de l’enseignement supérieur.

Mark Roman
Dirigeant principal de l’information

Simon Fraser University

Mark Roman est dirigeant principal de l’information (DPI) à la Simon Fraser University, et il est membre des conseils d’administration d’EDUCAUSE et de BCNET. Il a été DPI pour d’autres universités canadiennes, président du CDPIUC-CUCCIO et propriétaire d’une firme de consultants axée sur les TI dans l’enseignement supérieur.

Titulaire d’un baccalauréat en mathématiques (sciences informatiques) de la University of Waterloo, d’un MBA en finances de la Queen’s University et du titre de professionnel en gestion de projet (PMP), Mark travaille actuellement à l’obtention d’une certification professionnelle en sécurité des systèmes d’information (CISSP).

Ayant grandi en même temps que l’informatique prenait son envol, Mark incarne bien son époque. Il comprend à fond la technologie, de ses engrenages les plus fondamentaux jusqu’aux implications commerciales et financières, et il conserve une attitude pondérée à l’égard des engouements et des considérations pratiques liés à l’ère de l’information.

Jennifer Schaeffer
Vice-rectrice aux technologies de l’information et dirigeante principale de l’information

Athabasca University

Jennifer Schaeffer est vice-rectrice aux technologies de l’information et dirigeante principale de l’information à l’Athabasca University, une université canadienne dont l’offre est entièrement en ligne; il s’agit d’ailleurs de la cinquième plus grande université au Canada, comptant plus de 43 000 étudiants répartis dans 87 pays. Jennifer est à la tête de la transformation numérique de l’université, travaillant à la mise en place d’un campus « dans le nuage » destiné aux communautés étudiantes, professorales et de recherche qui innovent constamment dans la pédagogie numérique des cours en ligne. Sous la direction de Jennifer, l’Athabasca University est devenue, en 2018, la première université canadienne à collaborer avec Amazon Web Services pour offrir des programmes d’éducation infonuagique accrédités et de la formation complète en infonuagique destinée à tout le personnel de l’université. En juillet 2020, Athabasca a obtenu le statut de premier établissement postsecondaire au Canada à se tourner entièrement vers l’infonuagique, faisant migrer des centaines de systèmes opérationnels, dont le système de gestion de l’apprentissage et les progiciels de gestion intégrés, vers un nuage sécurisé géré par Amazon. Ce travail a été accompli pendant que l’équipe était en télétravail en raison de la pandémie.

Jennifer, qui est à la fois citoyenne canadienne et américaine, exerce son leadership en stratégies numériques depuis plus de 20 ans. Elle a notamment été vice-rectrice adjointe de la stratégie numérique universitaire à la University of Alberta, et c’est alors qu’elle a cofondé l’entreprise dérivée Onlea.org, une entreprise albertaine primée du domaine des technologies éducatives qui œuvre à des initiatives d’apprentissage interactif en ligne destinées aux milieux universitaires et professionnels. Avant de se joindre au secteur postsecondaire en 2010, Jennifer a été chargée du développement de produits numériques pour des titres institutionnels, en plus de s’occuper de recherche et développement dans le domaine de la technologie financière et de diriger des stratégies axées sur la clientèle bancaire de détail aux États-Unis et au Canada. Elle a également fondé l’une des premières entreprises de diffusion de nouvelles en ligne dans les années 1990. Jennifer est titulaire d’une maîtrise de la Yale University et d’un baccalauréat de l’Indiana University.

Initiative de l’ACPAU sur les avantages sociaux – Inscriptions maintenant ouvertes pour les séances d’information de Manuvie et de Green Shield Canada

Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder aux séances d’information

Ces dernières années, on a constaté une forte augmentation des coûts des avantages sociaux et, parallèlement, des risques associés à la gestion des régimes d’avantages sociaux.

L’ACPAU, par l’entremise de son comité directeur national chargé des avantages sociaux, s’est attelée à trouver des moyens d’aider ses établissements membres à gérer l’augmentation des coûts et des risques liés aux avantages sociaux. Le comité directeur s’est penché sur différentes façons dont les établissements pourraient réaliser des économies, que ce soit en réduisant les coûts administratifs, en procédant à la mise en commun des risques ou en mettant en place une protection en excédent de pertes, et ce, par la création d’un consortium réunissant des clients de fournisseurs communs.

L’automne dernier, un processus d’appel d’offres a donc été lancé pour cibler les fournisseurs qui, via un programme collaboratif, voudraient fournir des services et avantages sociaux aux universités et aux collèges du Canada. Deux fournisseurs – Manuvie et Green Shield Canada – ont été présélectionnés par le comité directeur après examen des propositions et des avantages potentiels pour les membres.

Leurs propositions, susceptibles de faire économiser les établissements membres de toutes tailles, font l’objet d’un document d’information détaillé sur le site Web de l’ACPAU (consultation réservée aux membres).

Durant les séances, Manuvie et Green Shield Canada présenteront leur proposition respective en vue de rallier un soutien suffisant pour former un consortium. Les membres auront l’occasion de commenter ces propositions et de poser leurs questions directement. On leur expliquera aussi les prochaines étapes, notamment la marche à suivre pour faire une déclaration d’intérêt préliminaire en vue d’intégrer un consortium.

Mise à jour fiscale : enjeux à surveiller en 2021 - 8 avril 2021 ($)

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 8 avril 2021
Durée : 90 minutes

Prix réservé aux membres : 100 $

Cliquez ici pour acheter l’accès au webinaire.

Ce webinaire de 90 minutes sera animé par quatre représentants de KPMG et portera sur trois enjeux qui ressortent des tendances récentes dans le milieu de l’enseignement supérieur. Une causerie instructive qui tombe à point nommé!

Mise en œuvre de systèmes : considérations et risques liés aux taxes indirectes
À l’instar des établissements canadiens qui continuent d’évoluer et de diversifier leurs activités, les systèmes d’information se transforment, eux aussi. De fait, beaucoup d’établissements intègrent ou se préparent à implanter de nouveaux systèmes, sous-systèmes et outils fiscaux. Jennifer Boychuk, CPA, CGA et associée au groupe national Taxes indirectes chez KPMG, expliquera les risques et défis liés aux taxes indirectes dans un contexte d’adoption de nouveaux systèmes et processus. Elle attirera notre attention sur les politiques et procédures qu’il faut connaître pour rester conforme, et sur ce qu’il faut surveiller en matière d’audits fiscaux.

Un aperçu de la fiscalité américaine
Robert Medves, J.D., LL. M. et associé en fiscalité américaine chez KPMG, traitera de notions élémentaires que les établissements canadiens doivent connaître quant au régime fiscal de nos voisins du sud. C’est important, notamment, pour les gestionnaires de caisses de retraite qui pensent investir aux États-Unis. Robert parlera de statut fiscal, des revenus directement rattachés (« Effectively Connected Income »), des revenus imposables provenant d’autres sources (« Unrelated Business Taxable Income ») et des implications possibles de la convention fiscale entre le Canada et les États-Unis pour ce qui touche aux fonds de dotation et aux régimes de retraite.

Devrait-on permettre aux employés de travailler n’importe où?
Pandémie oblige, de nombreux employés sont passés au télétravail, et dans bien des cas, cette nouvelle réalité perdurera. Parfois, la personne a même la possibilité de travailler à l’extérieur du pays! Les universités voient plusieurs avantages au télétravail, certes pour la souplesse d’horaire et la productivité du personnel, mais aussi comme moyen d’attirer et de retenir les talents, voire de puiser dans un plus grand bassin de talents au-delà des frontières canadiennes sans avoir à relocaliser la main-d’œuvre. Toutefois, cette situation n’est pas dénuée de risques, qu’il faut savoir gérer (obligations salariales et fiscales pouvant varier d’un pays à l’autre, questions légales, etc.). Laura Tippett, CPA, CA, CPA (Illinois) et directrice de la mobilité internationale chez KPMG, et Barry Travers, FCPA, FCA, associé et leader national au groupe Secteur public, Fiscalité, chez KPMG, expliqueront les enjeux auxquels les établissements doivent porter attention dans un contexte de télétravail.

Conférenciers :

Jennifer Boychuk
Associée, Groupe national Taxes indirectes
KPMG

Forte de plus de 20 ans d’expérience en taxes indirectes, Jennifer Boychuk s’est jointe à KPMG en 2006. Elle se spécialise dans le secteur public et dirige une équipe nationale consacrée aux taxes indirectes dans ce secteur. Elle a piloté plusieurs grands projets d’audit et connaît parfaitement les rouages de l’ARC en la matière. Sa vaste expérience avec le secteur postsecondaire et sa maîtrise des enjeux liés aux taxes indirectes dans ce secteur lui permettent d’apporter aux établissements un soutien complet, notamment en les conseillant sur des points techniques complexes, en cernant leurs principaux risques fiscaux, en leur permettant de réaliser des économies substantielles sur les taxes indirectes, ainsi qu’en leur offrant de la formation sur le sujet pour qu’ils puissent se conformer aux changements législatifs. Jennifer est une référence appréciée des universités, des collèges et des instituts techniques du Canada.

 

Rob Medves
Associé, Fiscalité américaine
KPMG

Robert Medves, avocat fiscaliste, a fait sa formation aux États-Unis. Admis au barreau de New York et du Massachusetts, il compte plus de 20 ans d’expérience en fiscalité aux États-Unis dans un large éventail de domaines. Il est reconnu au Canada pour sa spécialité dans les questions fiscales américaines touchant le capital-investissement, les fusions-acquisitions et les fonds immobiliers américains (pour les investissements imposables comme les entités exemptées – universités, régimes de retraite et entités visées par l’article 892). Il sert principalement des sociétés multinationales établies au Canada, des fonds souverains, des investisseurs non américains et des fonds de capital-investissement. Au-delà de ses conseils en matière d’investissements, il participe à l’élaboration de stratégies avantageuses sur le plan fiscal pour le financement par emprunt et le redressement, veille au respect des conventions fiscales, s’implique dans la conception et la structuration des fonds de capital-investissement et de placement immobilier, et contribue au développement de stratégies en matière de fusions-acquisitions et de rapatriements.

 

Laura Tippett
Directrice, Mobilité internationale
KPMG

Laura Tippett est directrice de la mobilité internationale pour la région Est chez KPMG. Elle compte près de 15 ans d’expérience en impôt des particuliers et impôt des expatriés au Canada et aux États-Unis. Même si son bureau est à Ottawa, ses clients principaux sont répartis dans l’est et dans l’ouest du pays. Laura aide les entreprises et les employés qui doivent transiter par-delà les frontières. Elle collabore avec les travailleurs affectés à l’étranger, avec les personnes qui voyagent pour affaires à l’international, ainsi qu’avec les personnes qui font du télétravail dans d’autres pays ou qui doivent déménager à l’extérieur du Canada. Elle prodigue des conseils sur la gestion des programmes d’affectations internationales, examine les implications fiscales et salariales de ces affectations, travaille avec ses collègues du domaine de l’impôt des sociétés pour résoudre des questions fiscales afférentes, et œuvre auprès des professionnels de l’immigration pour évaluer les conséquences fiscales et administratives des déplacements transfrontaliers.

 

Barry Travers
Associé et leader national au groupe Secteur public, Fiscalité
KPMG

Barry Travers est associé et leader national au groupe Secteur public, Fiscalité, chez KPMG. Travaillant actuellement au bureau à Toronto, M. Travers s’est joint au bureau KPMG de Halifax en 1992 à titre d’associé; il était l’associé responsable du groupe Taxes indirectes dans la région du Canada atlantique avant d’être transféré dans l’Ouest canadien en septembre 1997 en vue d’y développer le groupe Fiscalité de cette région. M. Travers a aussi été leader d’unité administrative au groupe Fiscalité pour la région de l’Ouest jusqu’en octobre 2015, année où il a déménagé à Toronto pour y occuper ses fonctions actuelles. M. Travers utilise ses compétences en planification fiscale pour élaborer des solutions de planification structurelle visant à optimiser la situation des organismes du secteur public au chapitre de l’impôt sur le revenu, des taxes indirectes et du financement. Il est le principal conseiller en matière fiscale d’un grand nombre d’organismes publics de premier plan au Canada.

Passer à l’infonuagique : La gestion et la négociation de contrats - 31 mars 2021

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 31 mars 2021
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Ce volet portera sur les risques opérationnels et juridiques qu’il faut bien comprendre et reconnaître avant de signer un contrat avec un fournisseur de services infonuagiques. Qu’est-ce qui permettra la réalisation des objectifs fixés? Quoi faire lorsque les choses ne se déroulent pas comme prévu?

Les universités doivent rendre des comptes à un plus grand nombre de parties prenantes que la plupart des organisations. Dans ce contexte, comment peut-on assurer une gestion diligente des risques? Voici quelques pistes de réflexion :

  • Est-il possible de récupérer ses données? Si oui, dans quelles circonstances?
  • Comment peut-on changer de fournisseur si on n’est pas satisfait?
  • Que se passe-t-il si votre fournisseur fait faillite ou est acheté et que les données sont alors délocalisées?
  • Pouvez-vous défendre le contrat devant les doyens, les vice-recteurs, le recteur, l’association des professeurs ou le vérificateur général?

Cette séance, ponctuée d’exemples concrets tirés de faits vécus, couvrira les principaux enjeux liés à la négociation des contrats de services infonuagiques et fournira des conseils pour la gestion des risques opérationnels, juridiques et politiques inhérents à ces accords.

David Fraser, avocat spécialisé en droit relatif au respect de la vie privée chez McInnis Cooper, sera des nôtres pour nous éclairer avec son expertise.

Conférencier :

David Fraser
Associé
McInnes Cooper 

David Fraser est associé chez McInnes Cooper. Il conseille certaines des plus grandes marques mondiales sur les questions de droit relatives à Internet et à la vie privée. En particulier, il aide les multinationales à mieux comprendre les lois canadiennes sur la protection de la vie privée, et il partage son expertise sur l’infonuagique et le transfert transfrontalier des données. Ancien président de l’Association canadienne du droit des technologies de l’information et de la Section nationale du droit de la vie privée et de l’accès à l’information de l’Association du Barreau canadien, David figure au palmarès des meilleurs avocats au Canada, et l’International Who’s Who of Business Lawyers le classe parmi les plus éminents avocats au monde pour les dossiers touchant à Internet et au commerce en ligne. En 2013, la Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario l’a nommé « ambassadeur » pour la protection de la vie privée dès la conception.

Introduction à la santé mentale au travail - 24 mars 2021

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 24 mars 2021
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

La COVID-19 a apporté des défis inédits aux organisations du monde entier. Les lieux de travail, la main-d’œuvre et le travail lui-même s’en trouvent changés. Si nous voulons préserver la santé mentale des employés, il nous faudra mieux comprendre et gérer les facteurs de risques psychologiques. Les employeurs doivent revoir la façon dont ils épaulent leur personnel, et ils doivent trouver des façons d’aider leurs employés à composer avec l’incertitude et l’évolution constante de leur environnement.

Dans ce webinaire de 90 minutes, Karen Jackson, conseillère principale des stratégies pour un milieu de travail sain chez Excellence Canada, expliquera comment atteindre des résultats quantifiables en matière de bien-être et de productivité en se dotant d’un cadre stratégique qui met l’accent sur les programmes, les pratiques et les politiques organisationnelles. En somme, les participants découvriront comment créer un environnement propice à l’épanouissement des employés.

Conférencière :

Karen Jackson, Dt.P., M.A., CEP
Conseillère principale, Stratégies pour un milieu de travail sain
Excellence Canada

Karen Jackson compte plus de 25 années d’expérience dans le domaine de la santé et auprès d’organismes sans but lucratif, en tant que dirigeante et professionnelle de la santé. Leader progressiste, elle a joué un rôle de premier plan en gestion des services aux entreprises, et a piloté diverses stratégies de santé et de mieux-être organisationnels. 

Son expertise? Comprendre comment tous les aspects d’une organisation limitent ou augmentent son potentiel. Sa passion? Instaurer une culture d’excellence en se basant stratégiquement sur les pratiques exemplaires en matière de santé physique et mentale au travail.

Karen est vérificatrice principale pour les évaluations organisationnelles et membre active du réseau d’excellence CivicAction pour la santé mentale en milieu de travail de la région du grand Toronto et de Hamilton.

Passer à l’infonuagique : l’évaluation des risques - 10 mars 2021

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 10 mars 2021
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Prendre le virage infonuagique, ou simplement accéder à des services et solutions disponibles sur le nuage, présente des risques qui ne sont pas nécessairement endogènes à l’établissement. Les technologies infonuagiques sont-elles mûres? Comment le coût des services évoluera-t-il? Cette transition a-t-elle une incidence sur la main-d’œuvre?

Cette séance sera l’occasion pour les participants de bien comprendre les enjeux. Ils pourront également recueillir des conseils précieux sur les deux principaux impératifs liés à l’infonuagique – d’une part, protéger les données, la sécurité et la confidentialité, et d’autre part, intégrer les solutions d’avant-garde aux autres systèmes et processus.

Conférenciers :

David Fraser
Associé
McInnes Cooper 

David Fraser est associé chez McInnes Cooper. Il conseille certaines des plus grandes marques mondiales sur les questions de droit relatives à Internet et à la vie privée. En particulier, il aide les multinationales à mieux comprendre les lois canadiennes sur la protection de la vie privée, et il partage son expertise sur l’infonuagique et le transfert transfrontalier des données. Ancien président de l’Association canadienne du droit des technologies de l’information et de la Section nationale du droit de la vie privée et de l’accès à l’information de l’Association du Barreau canadien, David figure au palmarès des meilleurs avocats au Canada, et l’International Who’s Who of Business Lawyers le classe parmi les plus éminents avocats au monde pour les dossiers touchant à Internet et au commerce en ligne. En 2013, la Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario l’a nommé « ambassadeur » pour la protection de la vie privée dès la conception.

 

Mark Roman
Dirigeant principal de l’information (DPI)
Simon Fraser University

Mark Roman est dirigeant principal de l’information (DPI) à la Simon Fraser University, et il est membre des conseils d’administration d’EDUCAUSE et de BCNET. Il a été DPI pour d’autres universités canadiennes, président du CDPIUC-CUCCIO et propriétaire d’une firme de consultants axée sur les TI dans l’enseignement supérieur.

Titulaire d’un baccalauréat en mathématiques (sciences informatiques) de la University of Waterloo, d’un MBA en finances de la Queen’s University et du titre de professionnel en gestion de projet (PMP), Mark travaille actuellement à l’obtention d’une certification professionnelle en sécurité des systèmes d’information (CISSP).

Ayant grandi en même temps que l’informatique prenait son envol, Mark incarne bien son époque. Il comprend à fond la technologie, de ses engrenages les plus fondamentaux jusqu’aux implications commerciales et financières, et il conserve une attitude pondérée à l’égard des engouements et des considérations pratiques liés à l’ère de l’information.

Sujets chauds en approvisionnement - demandez l’avis de juristes - 24 février 2021

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 24 février 2021
Durée : 75 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Ce webinaire est le dernier d’une série de quatre à porter sur des questions légales liées à l’approvisionnement stratégique tout en misant sur l’importance de la collaboration.

L’approvisionnement s’est complexifié dans le milieu universitaire, étant assujetti à un nombre grandissant de lois, de règlements et de politiques. Il est pour le moins difficile de s’y retrouver dans toute cette structure, et il faut en plus atténuer les risques, comprendre les implications juridiques, respecter les accords commerciaux, gérer les litiges, répondre aux demandes à l’interne… Cette conjoncture fournira le terreau idéal pour une discussion féconde avec des expertes, qui partageront leurs connaissances et répondront aux questions des participants.

Le menu de la séance sera inspiré des questions et des sujets d’actualité soulevés avant le webinaire. Un des objectifs est que les participants puissent ensuite faire avancer la réflexion dans leurs propres lieux de travail.

Conférencières :

Marcia Mills
Avocate-conseil
Fasken

Marcia Mills est avocate-conseil pour plusieurs groupes de pratique chez Fasken (Approvisionnement, Commerce international et droit douanier, Technologies, médias et télécommunications). Avant de se joindre à Fasken, elle a travaillé dans les secteurs public et privé en tant que conseillère juridique externe et interne dans les domaines de la défense, de la sécurité nationale, de l’aérospatiale et des technologies de l’information. Plus récemment, elle a conseillé Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC), l’acheteur central au service des organismes et ministères fédéraux. Au cours de ses 10 années de mandat à SPAC, ses avis juridiques et ses conseils stratégiques ont été sollicités pour certains des plus grands projets de l’État en matière d’acquisition et de défense nationale.

 

Marianne Smith
Associée
Blake, Cassels & Graydon LLP

Marianne Smith exerce le droit commercial depuis plus de 15 ans. Elle consacre une bonne partie de son temps à l’approvisionnement dans le secteur public, aux infrastructures et aux partenariats public-privé. Elle conseille les clients sur l’élaboration, la préparation et l’administration courante des appels d’offres publics et des processus d’approvisionnement, de même que sur la rédaction et la négociation de contrats commerciaux visant la conception, la construction, le financement et l’entretien des infrastructures.

Son expertise en approvisionnement l’amène à collaborer avec des clients locaux et internationaux œuvrant dans toutes sortes de secteurs : transport, infrastructure civile, routes et ponts, traitement des eaux, soins de santé, technologies de l’information, jeux, énergie, exploitation minière… De plus, Marianne intervient régulièrement auprès des acheteurs et des soumissionnaires pour veiller à ce que la passation de marché soit équitable, efficace et conforme, et pour aider les différentes parties à limiter les risques. Son expertise touche notamment les méga-infrastructures et la diversification des modes de financement et d’approvisionnement dans le cadre de projets impliquant plusieurs niveaux administratifs (municipal, provincial, fédéral et international).

 

Animatrice :

Trish Rafuse
Gestionnaire de contrats
Interuniversity Services Inc.

Trish Rafuse a accepté le poste de gestionnaire de contrats à Interuniversity Services Inc. en 2017 après avoir été spécialiste de l’approvisionnement pendant 10 ans au sein du conseil scolaire régional de la vallée d’Annapolis. Elle a donc une solide expérience de l’approvisionnement dans le milieu de l’éducation, et elle détient les titres de « Certified Professional Public Buyer » (CPPB) et de « Certified Public Procurement Officer » (CPPO) de l’Universal Public Procurement Certification Council (UPPCC). Trish a récemment été nommée au conseil d’examen de l’UPPCC en tant que représentante du Conseil canadien des marchés publics, l’organisme sollicité pour préparer les évaluations menant aux deux certifications. Trish est devenue bénévole pour l’ACPAU en prenant part au comité local ayant organisé le congrès de Halifax, et elle s’est depuis jointe au comité de coordination des séminaires précongrès sur l’approvisionnement.

Passer à l’infonuagique : pourquoi passer à l’infonuagique? - 3 février 2021

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 3 février 2021
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Plusieurs raisons peuvent amener un établissement à envisager l’infonuagique : les systèmes informatiques en place ont peut-être besoin d’être remplacés ou mis à jour; certaines fonctions désirées ne sont peut-être offertes qu’en infonuagique; il se pourrait aussi que cette transition améliore des processus internes. Avant de faire le saut, il incombe à chaque établissement de bien comprendre et articuler ses objectifs, en se donnant un cadre de réflexion adéquat. Ce webinaire sera l’occasion d’apprendre comment trois universités ont abordé ce virage important.

Conférencières :

Stephen Lamb
Co-dirigeant principal de l’information
University of British Columbia

Stephen Lamb est devenu co-dirigeant principal de l’information à la UBC en avril 2017 pour aider l’université dans la transformation de son parc informatique. Il supervise les processus de gouvernance et de planification des investissements, la gestion des projets et des portefeuilles, la gestion des risques liés aux TI, la planification des effectifs, la gestion des services, l’amélioration de la maturité financière, les services de consultation, ainsi que les communications. De plus, il collabore avec des cadres supérieurs de la UBC sur le développement et la mise en œuvre de projets locaux et organisationnels.

 

Terry Nikkel
Vice-recteur associé, Services des technologies de l’information
University of New Brunswick

Terry Nikkel est vice-recteur associé aux Services des TI de la University of New Brunswick. Sa responsabilité stratégique et organisationnelle : veiller à ce que les technologies et services d’information et de communication comblent les besoins actuels et futurs de la UNB. Il collabore, pour ce faire, avec différents partenaires (enseignement, recherche, ressources informatiques) sur les deux campus de l’université. De plus, Terry est directement responsable de la planification et de la prestation des services de TI organisationnels, des services spécifiques au campus de Fredericton, ainsi que des services fournis à la section néo-brunswickoise du Réseau national de recherche et d’éducation. Précédemment, il a été directeur des services et systèmes informatiques du campus de Saint John; avant de se joindre à la UNB, il a été bibliothécaire attitré à la Dalhousie University et a travaillé pendant des années dans une grande unité de recherche et développement pour Honeywell International Inc. Terry est titulaire d’une MBSI (University of Western Ontario) et d’un MBA (Dalhousie University).

 

Karen Smyth
Directrice, Services et technologies de l’information
Mount Saint Vincent University

Karen Smyth est directrice des Services et technologies de l’information à la Mount Saint Vincent University. C’est une leader expérimentée en prestation de services et solutions technologiques dans les secteurs universitaire et financier. Originaire de Glasgow, en Écosse, elle a commencé sa carrière actuelle dans le domaine financier, où elle a perfectionné ses compétences techniques et ses talents de meneuse en travaillant sur plusieurs initiatives de changement complexe impliquant différents niveaux administratifs.

Karen s’est jointe au département des Services et technologies de l’information de la Mount Saint Vincent University quand elle est arrivée au Canada en 2008, ce qui lui a permis de retourner dans le milieu universitaire qu’elle aime tant. Elle est titulaire d’un doctorat en génétique microbienne de la Cardiff University.

Intéressée par la façon dont les organisations utilisent les technologies dans leur ensemble, Karen a aidé la Mount Saint Vincent University à éliminer le cloisonnement et à transformer son approche des données et des processus opérationnels.

Pandémie et questions d’emploi dans l’enseignement supérieur - Partie 2 : Frais de bureau à domicile (mise à jour) - 18 décembre 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 18 décembre 2020
Durée : 60 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

La pandémie de COVID-19 a bouleversé la façon dont les Canadiens vivent et travaillent. Le secteur de l’enseignement supérieur s’est rapidement adapté, passant en mode télétravail pour préserver la santé, la sécurité et la productivité du personnel. Cependant, de nombreux établissements peinent à comprendre les implications fiscales de cette nouvelle réalité.

Le 30 novembre dernier, le gouvernement fédéral a publié son Énoncé économique de l’automne, qui traite notamment des frais de bureau à domicile (voir l’extrait ci-dessous).

Pour vous aider à y voir plus clair, l’ACPAU vous propose un webinaire avec Barry Travers, associé en fiscalité chez KPMG. Ce dernier passera en revue les derniers développements, présentera les options offertes aux établissements et donnera des exemples de façons dont vous pouvez soutenir votre personnel universitaire.

Cette séance fait suite au webinaire Pandémie et questions d’emploi dans l’enseignement supérieur qui a eu lieu en août 2020 (un enregistrement est offert ici).

Énoncé économique de l’automne de 2020 Soutenir les Canadiens et lutter contre la COVID-19
Chapitre 4 : Un plan budgétaire prudent
4.8.3 Simplifier la déduction pour frais de bureau à domicileDe manière inattendue, la COVID-19 force des millions de Canadiens à travailler à domicile. Ces Canadiens transforment leurs chambres, leurs sous-sols et leurs cuisines en bureaux, et doivent assumer une hausse de leurs dépenses ménagères pour faire leur travail. Ils peuvent déjà déduire certains frais de bureau à domicile aux fins de l’impôt, mais il est possible que les demandeurs qui en sont à leur première demande ne connaissent pas les règles des déductions, et qu’ils ignorent le fait que le processus de demande constitue un fardeau administratif supplémentaire pour les employeurs, qui sont déjà aux prises avec les répercussions de la pandémie de façon générale et qui doivent fournir des renseignements supplémentaires pour leurs employés qui sont admissibles.Afin de simplifier le processus tant pour les contribuables que les entreprises, l’ARC permettra aux employés qui auront travaillé à domicile en 2020 en raison de la COVID-19 et qui doivent assumer des frais modestes de présenter des déductions pouvant atteindre 400 $, fondées sur les heures travaillées à la maison, sans avoir à faire un suivi détaillé des dépenses. De façon générale, ces personnes n’auront pas à fournir de formulaire signé de leur employeur. Cette mesure permettra aux contribuables de profiter de déductions auxquelles ils ont droit et de simplifier le processus de déclaration des revenus. L’ARC communiquera de plus amples renseignements au cours des prochaines semaines.

Conférencier :

Barry Travers
Associé et leader national, Secteur public, Fiscalité
KPMG 

Barry Travers est associé et leader national au groupe Secteur public, Fiscalité, chez KPMG. Travaillant actuellement au bureau à Toronto, M. Travers s’est joint au bureau KPMG de Halifax en 1992 à titre d’associé; il était l’associé responsable du groupe Taxes indirectes dans la région du Canada atlantique avant d’être transféré dans l’Ouest canadien en septembre 1997 en vue d’y développer le groupe Fiscalité de cette région. M. Travers a aussi été leader d’unité administrative au groupe Fiscalité pour la région de l’Ouest jusqu’en octobre 2015, année où il a déménagé à Toronto pour y occuper ses fonctions actuelles.

M. Travers utilise ses compétences en planification fiscale pour élaborer des solutions de planification structurelle visant à optimiser la situation des organismes du secteur public au chapitre de l’impôt sur le revenu, des taxes indirectes et du financement. Il est le principal conseiller en matière fiscale d’un grand nombre d’organismes publics de premier plan au Canada.

L’investissement responsable dans les universités canadiennes - 10 décembre 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 10 décembre 2020
Durée : 75 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Les établissements postsecondaires canadiens se soucient de plus en plus de l’investissement responsable et de l’incidence des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) sur la gestion des investissements et les décisions qui s’y rapportent.

Deidre Henne (chef des finances et vice-rectrice adjointe à l’administration, McMaster University), Donna Kotsopoulos (professeure au département de gestion et d’études organisationnelles, Huron University College) et Srikanth Ramani (professeur adjoint en finances, Huron University College) mènent actuellement une étude exhaustive sur les façons dont les établissements canadiens abordent l’investissement responsable.

Cette équipe de recherche nous éclairera, dans le cadre de ce webinaire, sur les principaux constats tirés du sondage 2020 de l’ACPAU sur l’investissement responsable (rapport disponible ici). Elle résumera aussi les conclusions préliminaires formulées au terme d’entretiens avec 32 dirigeants d’établissements sur les pratiques et contraintes institutionnelles liées à l’investissement responsable.

Conférencières :

Deidre Henne
Chef des finances et vice-rectrice adjointe à l’administration
McMaster University

Deidre Henne est une dirigeante estimée qui maîtrise à fond la planification financière stratégique, la trésorerie, la négociation de contrats, la gestion des risques et le domaine des ressources humaines. Elle sait susciter la confiance, l’intérêt et l’implication des gens. Après avoir terminé en 1999 un baccalauréat spécialisé en commerce à la McMaster University et fait un stage chez Ernst & Young LLP, elle a obtenu son titre de comptable agréée en 2001. Dee a ensuite occupé différents postes au Hamilton Health Sciences, le deuxième plus grand centre universitaire de sciences de la santé au Canada, où elle a terminé son mandat en tant que directrice de l’exploitation du Population Health Research Institute. En 2009, elle a achevé un MBA pour cadres à titre de boursière Ivey à la University of Western Ontario.

Donna Kotsopoulos
Professeure
Huron University College (Western University)

Titulaire d’un doctorat en sciences de l’éducation (Western University), Donna Kotsopoulos codirige le Réseau de connaissances en mathématiques du ministère de l’Éducation de l’Ontario. Tout au long de sa carrière, elle a occupé différents postes de direction qui l’ont menée à faire des recherches sur l’éducation postsecondaire, particulièrement en ce qui a trait au leadership, à la gouvernance universitaire et à la répartition stratégique des ressources. Donna est coprésidente du conseil d’administration d’Amabile Choirs of London, en Ontario, et secrétaire générale de Senior Women Academic Administrators of Canada. Son dévouement, ses recherches et son enseignement ont été célébrés par plusieurs prix. Elle a récemment été nommée membre à vie par l’estimé Fields Institute for Research in Mathematical Sciences.

Srikanth Ramani
Professeur adjoint en finances
Huron University College (Western University)

Avant de se joindre au Huron University College, Srikanth Ramani a travaillé à la University of New Brunswick et obtenu son doctorat en finances à la Ivey Business School (Western University). En tant que chercheur, il s’intéresse surtout à l’investissement responsable, aux facteurs ESG et à la responsabilité sociale des entreprises. Ses conclusions ont été récemment publiées dans le Journal of Business Ethics sous le titre « The role of mutual funds in CSR ».

Prendre des décisions éclairées grâce à HR Metrics - 3 décembre 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 3 décembre 2020
Durée : 75 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Au début de l’année 2020, l’ACPAU et HR Metrics Service (HRMS) ont annoncé un partenariat pour offrir aux membres de l’ACPAU un service d’analyse comparative de haute qualité dans le domaine des ressources humaines. HRMS est une entreprise privée d’envergure nationale qui procure des services d’analyse comparative à 65 clients de divers secteurs, dont plusieurs universités canadiennes.

Dans ce webinaire organisé par l’ACPAU, Lisa Irish, propriétaire de HRMS, expliquera aux membres comment ils peuvent tirer profit des indicateurs clés que son entreprise a spécialement conçus pour le domaine de l’enseignement supérieur. Grâce à ces repères, les établissements peuvent mesurer et comparer leur rendement à différents égards : productivité, efficacité des RH, rémunération, recrutement, fidélisation du personnel et démographie de l’effectif.

Stephen Dodge, directeur des ressources humaines à la Memorial University of Newfoundland, et Larry Phillips, directeur exécutif des ressources humaines à la Thompson Rivers University, partageront, eux, leur expérience avec HRMS et présenteront concrètement comment leur établissement intègre l’analyse comparative des données aux processus décisionnels.

Conférencières :

Lisa Irish
Propriétaire-exploitante
HR Metrics Service

Lisa Irish est propriétaire-exploitante de HR Metrics Service, référence canadienne en analyse comparative dans le domaine des ressources humaines. Depuis 2010, Lisa fournit aux organisations des données comparatives de qualité pour leur permettre de prendre des décisions éclairées. Spécialiste de l’amélioration des processus, elle a été consultante pour divers projets en lien avec les centres de services aux employés. Elle a aussi travaillé 15 ans dans la région de Niagara, occupant différents rôles, notamment en services communautaires et en ressources humaines.

Lisa est titulaire d’un baccalauréat ès arts spécialisé en psychologie (avec distinction) de la Brock University, d’un certificat en gestion des ressources humaines du Niagara College, ainsi que du titre de Leadeure en ressources humaines agréée (L.R.H.A.).

Stephen Dodge
Directeur des ressources humaines
Memorial University

Stephen Dodge compte 34 années d’expérience en gestion des ressources humaines, dont les 30 dernières à des postes de niveau exécutif et de haute direction. Après avoir passé près de 25 ans dans le domaine de la santé, il s’est joint à la Memorial University en 2011 en tant que directeur des ressources humaines. Stephen et son équipe ont modernisé le mandat des RH et réinventé le modèle de prestation des services. Leur approche axée sur le client a donné lieu au modèle MyHR, qui simplifie tous les processus transactionnels des RH en se fondant sur différentes technologies et sur une gestion efficace des dossiers. La création de rapports et d’indicateurs de performance a par ailleurs augmenté la transparence et la responsabilisation.

Stephen est diplômé de la faculté d’administration des affaires de la Memorial University. Il a aussi suivi le programme de gestion des services de santé de l’Association canadienne des soins de santé, et il a reçu le prix Ronald J.C. McQueen pour son rendement scolaire et son leadership.

Larry Phillips
Directeur général des ressources humaines
Thompson Rivers University 

Larry Phillips est directeur général des ressources humaines à la Thompson Rivers University. Il a participé comme dirigeant ou membre à divers comités de direction nationaux et internationaux axés sur la recherche de consensus, la résolution de problèmes et le règlement des conflits, et il a fait partie de comités s’occupant notamment de relations de travail à son université. Il cherche notamment à trouver et concrétiser des occasions de carrière et d’apprentissage pour le personnel et les étudiants. M. Phillips sait aussi nouer des relations de confiance, comme en témoignent ses activités bénévoles et de financement pour Centraide, le Royal Inland Hospital et la Thompson Rivers University. Passionné par l’apprentissage et la participation étudiante, il offre des ateliers, des conférences et des services de planification de carrière à l’intention des étudiants du campus.

La cybersécurité dans les universités en 2020 - 30 novembre 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 30 novembre 2020
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Le secteur universitaire a subi de graves cyberattaques cette année, dont une prolifération de rançongiciels et de sérieuses atteintes à la protection des données. Le SCRS et le Centre canadien pour la cybersécurité nous mettent également en garde : les recherches sur la COVID-19 menées par les universités canadiennes sont convoitées par certains États-nations.

La pandémie impose aussi d’autres défis aux universités dans le domaine de la cybersécurité. Notre capacité à détecter et rétablir les appareils compromis a diminué, tandis que la demande de services à distance a grimpé en flèche.

Bien que les universités fassent des efforts considérables (pensons notamment aux cadres de travail, aux analyses comparatives et aux services partagés), la cybersécurité n’en demeure pas moins un enjeu à long terme qui ne cesse de gagner en complexité. Dans cette séance interactive, Brian Lesser, le dirigeant principal de l’information (DPI) de la Ryerson University, dressera un état des lieux et des tendances en fait de cybersécurité. Il parlera des progrès en cours dans notre secteur et de ce que nous pouvons faire pour nous renforcer pendant la pandémie et à plus long terme.

Ce webinaire abordera les sujets suivants :

  • La source du problème
  • L’importance de déployer des efforts soutenus pour améliorer la cybersécurité
  • La valeur des programmes, des cadres de travail et des approches axées sur les risques
  • Les occasions de réinventer nos méthodes pendant la pandémie

La cybersécurité ne touche pas que le monde de l’informatique. Ce webinaire s’adresse donc à tous les dirigeants universitaires et cadres supérieurs qui souhaitent mieux comprendre et limiter les risques pour leur établissement.

Conférencier :

Brian Lesser
Dirigeant principal de l’information
Ryerson University

Brian Lesser est le dirigeant principal de l’information (DPI) de la Ryerson University. Il a aidé à concevoir le tout premier système de gestion de l’identité à cette université ainsi qu’à y mettre sur pied une équipe de soutien à l’apprentissage à distance. Il compte parmi les membres fondateurs du comité directeur de la Digital Media Zone (DMZ), un incubateur et accélérateur d’entreprises en démarrage affilié à Ryerson. Brian siège aussi au conseil d’administration de Rogers Cybersecure Catalyst. Il gère le projet d’analyse comparative de la cybersécurité du CDPIUC-CUCCIO et fait partie du comité directeur du CanSSOC. Avant de se joindre à l’équipe de la Ryerson University, il a travaillé pour le Xerox Research Centre of Canada ainsi que pour les Archives nationales du Canada.

Approvisionnement et sécurité de l’information : un partenariat avantageux (en toutes circonstances) - 18 novembre 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 18 novembre 2020
Durée : 75 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

L’approvisionnement stratégique est un sujet d’actualité dans plusieurs secteurs. Mais qu’en est-il concrètement? Et en quoi cette approche peut-elle être utile à l’enseignement supérieur?

Ce webinaire est le troisième d’une série en quatre volets consacrée à l’importance de la collaboration.

Deux collègues de la University of Toronto (la directrice des services d’approvisionnement et la gestionnaire des risques liés à l’information) partageront leurs réflexions sur le caractère crucial de la collaboration pour leur établissement. Plus précisément, la discussion portera sur la manière dont la collaboration entre l’approvisionnement et la sécurité contribue à la protection des informations institutionnelles, où qu’elles se trouvent et en toutes circonstances (y compris pendant la pandémie).

Le webinaire explorera :

  • L’importance de considérer l’information comme un actif institutionnel
  • La valeur des contrats soigneusement rédigés avec des clauses pertinentes
  • L’évaluation des risques lors de l’achat d’outils qui stockent des renseignements
  • Les façons de gérer le phénomène du marketing « land and expand » (accrocher et développer)

Ce webinaire s’adresse surtout aux directeurs, gestionnaires et travailleurs des domaines de l’approvisionnement, des TI et de la gestion des risques. Les administrateurs responsables de l’approvisionnement et des finances pourraient également trouver le contenu utile.

Conférencières :

Gwen Toole
Responsable de la communauté de pratique
GCLO de l’approvisionnement de l’ACPAU

Ancienne directrice des services d’approvisionnement à la University of Saskatchewan et ex-présidente du Comité national des approvisionnements de l’ACPAU, Gwen Toole compte plus de 37 ans de carrière en achats et gestion de l’approvisionnement dans les secteurs public et privé. Elle a œuvré dans de multiples domaines : éducation postsecondaire, fabrication de matériel électronique, industrie minière, construction, publicité et médias, et hôtellerie.

En 2012, le prix Ken Clements pour administrateur exceptionnel a été remis à Gwen pour souligner son leadership, son engagement et sa contribution à son établissement, à sa profession, à l’ACPAU et à la Western Universities Supply Management Association (WUSMA). Au moment de prendre sa retraite, elle s’est vu remettre le prix Membre honoraire à vie par Chaîne d’approvisionnement Canada (anciennement l’Association canadienne de gestion des achats). Gwen continue d’être une bénévole impliquée et une mentore dans sa profession, son église et sa communauté.

 

Renata Faverin
Directrice des services d’approvisionnement
University of Toronto

Renata Faverin a été nommée à son poste actuel à la University of Toronto en mars 2014 après avoir mené une longue carrière à l’Université York, où elle a occupé plusieurs fonctions de haut niveau, dont celle de directrice des services d’approvisionnement. Fort expérimentée dans son domaine, elle veille à ce que le secteur universitaire puisse satisfaire aux directives provinciales en matière d’approvisionnement. Membre active de l’ACPAU, elle a siégé au Comité national des approvisionnements et fait partie du groupe consultatif de leaders d’opinion en approvisionnement. Elle possède un diplôme de premier cycle de la Queen’s University et un MBA émis conjointement par la Northwestern University et l’Université York.

 

Sue McGlashan
Gestionnaire des risques liés à l’information
University of Toronto

Sue McGlashan a rejoint en 2014 le département de la sécurité de l’information de la University of Toronto. Elle cumule plus de 25 années d’expérience dans le secteur universitaire (dont 19 au sein de cette même université). Parmi ses nombreux atouts, Sue compte une grande expertise technique en sécurité informatique (dont une certification CISSP) et une maîtrise en éducation axée sur l’administration collégiale et universitaire. Elle applique ses vastes connaissances aux pratiques de gestion des risques employées par l’université, et elle aide son département à étayer les décisions sur de solides principes de sécurité informatique et de protection des données. Sue fait également partie du comité organisateur de BSides Toronto.

Une approche holistique pour favoriser la santé mentale et le bien-être au travail - 28 octobre 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 28 octobre 2020
Durée : 75 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

La Carleton University et la University of Calgary ont redéfini leur conception de la santé mentale au travail. Leurs approches holistiques, bien que nées dans des contextes différents, leur ont permis d’élargir leur palette de services favorisant la santé mentale, particulièrement pendant la pandémie. Ces établissements ont notamment créé des espaces, physiques et virtuels, où les gens peuvent s’exprimer plus ouvertement sur leur bien-être psychologique et accéder à des ressources pertinentes.

Chaque université s’est inspirée de différentes sources – dont le cadre Santé mentale au travail et la norme Milieu de travail sain d’Excellence Canada, de même que la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail – pour alimenter ses initiatives. Au fil du temps, elles ont ajusté la façon dont est évoqué et mesuré l’impact du bien-être. Dans cet atelier interactif, les présentateurs décrivent le cheminement parcouru et inviterons les participants à voir comment ils peuvent utiliser certaines trouvailles dans leur propre contexte organisationnel.

Objectifs d’apprentissage

  • Découvrir des pratiques exemplaires pour créer une culture favorisant le soutien social au travail.
  • Trouver des façons de parler de santé mentale dans l’ensemble d’une organisation.
  • Redéfinir les façons de mesurer et d’aborder l’impact de la santé mentale au travail.

Conférencières :

Samantha Munro
Responsable du bien-être au travail
Carleton University 

Samantha Munro travaille comme responsable du bien-être au travail auprès du Bureau des initiatives qualité de la Carleton University. Elle se passionne pour le développement d’une communauté de travail saine à cette université, en faisant la promotion du bien-être physique et mental et en offrant aux employés la chance de tisser des liens et d’apprendre les uns des autres.

 

Michele Moon, MSc, BScOT
Chef d’équipe, Bien-être et conciliation travail-vie, Bien-être du personnel
University of Calgary
 

Michele Moon dirige l’équipe de Bien-être et conciliation travail-vie, en plus de coprésider le Comité de mise en œuvre de la stratégie de santé mentale sur le campus de la University of Calgary. Riche de son expérience en ergothérapie clinique (elle aidait les employés blessés et malades à retourner au travail), elle se considère choyée de pouvoir faire la promotion de la santé dans les établissements d’enseignement supérieur pour les rendre plus sains, prospères et inclusifs.

Accroître l’efficacité administrative grâce à l’automatisation robotisée des processus - 30 septembre 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 30 septembre 2020
Durée : 60 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Aujourd’hui plus que jamais, les administrateurs du milieu de l’enseignement supérieur cherchent à gagner en efficacité et se demandent comment faire plus avec moins.

Pour aider les membres à cet égard, l’ACPAU a commandé un rapport (en anglais seulement) qui décrit comment l’automatisation robotisée des processus (ARP) peut servir à optimiser les processus administratifs. Les auteurs du rapport proposent un cadre de travail adapté spécifiquement au milieu de l’enseignement supérieur pour cibler et prioriser ce qui se prête à l’automatisation; le rapport comprend également des exemples pratiques et bien concrets d’application de l’ARP.

Au cours de ce webinaire, deux experts de Deloitte – David Sloane (administrateur, consultation, leader national, robotisation des services financiers) et Mike Rosenblood (administrateur, consultation) – brosseront un tableau complet du cadre de travail ainsi que des méthodes et des facteurs à considérer pour cerner et prioriser des occasions d’automatisation et les mener à bien. David Dittaro, directeur des applications organisationnelles à la University of Alberta, et Lee Ha Lewis, directrice de la comptabilité de la recherche à la University of Calgary, donneront des conseils pratiques et feront part de leur propre expérience en matière d’application de l’ARP dans leur établissement.

Les sujets suivants seront abordés :

  • Explication de ce que l’ARP peut apporter aux vice-recteurs de l’administration et des finances, exemples à l’appui tirés de ces secteurs fonctionnels
  • Pratiques courantes permettant de cibler et de prioriser les possibilités d’automatisation, y compris les facteurs à considérer, les objectifs d’automatisation et la façon de tirer parti du cadre de travail proposé
  • Facteurs de réussite essentiels pour déployer l’automatisation à grande échelle
  • Leçons tirées de projets antérieurs
  • Études de cas illustrant des exemples propres au milieu de l’enseignement postsecondaire qui montrent des processus automatisés avec succès et les avantages qui en ont découlé

Conférenciers :

David Sloane
Administrateur, consultation, leader national, robotisation des services financiers
Deloitte

David Sloane est administrateur auprès des services de consultation de Deloitte, au Canada. Il y pilote l’offre de services financiers opérationnels ainsi que le service finances, robotique et automatisation cognitive. M. Sloane a travaillé dans de multiples secteurs d’activité, dont l’enseignement supérieur, l’énergie et les ressources, les télécommunications ainsi que les services financiers. Récemment, il a ajouté à son bagage des initiatives d’automatisation robotisée des processus auprès de plusieurs clients de divers domaines, dont celui de l’enseignement supérieur. Depuis plus de 15 ans, il conseille des cadres sur la transformation des finances, l’amélioration des systèmes et des processus, la gestion du rendement, l’intégration par fusion et l’innovation numérique. M. Sloane est titulaire d’un MBA de la Western University et porte le titre de CPA (CMA).

 

Mike Rosenblood
Administrateur, consultation
Deloitte 

Mike Rosenblood est administrateur auprès des services de consultation de Deloitte, où son travail porte plus particulièrement sur le secteur public. Comme leader de l’équipe d’automatisation intelligente de Deloitte (ARP+) en Colombie-Britannique, il cumule plusieurs années d’expérience et a insufflé cette fonctionnalité dans le milieu de l’enseignement supérieur au Canada. L’expérience de M. Rosenblood en automatisation couvre tous les secteurs d’activité (le secteur public, y compris l’enseignement supérieur, de même que les services financiers, l’assurance, les PME et le secteur privé en général). Il compte près de 15 années d’expérience en services de consultation axés sur l’amélioration des activités et de la prestation de services. Aider les clients dans cette voie est devenu sa spécialité.

M. Rosenblood est titulaire d’un MBA de la Western University et d’un baccalauréat en éducation de la University of Victoria; il porte aussi le titre de professionnel en gestion de projets (PMP).

 

David Dittaro
Directeur des applications organisationnelles
University of Alberta

David Dittaro est directeur des applications organisationnelles à la University of Alberta. Depuis son arrivée, en 2008, M. Dittaro a transformé l’équipe chargée des applications organisationnelles en mettant l’accent sur les clients, la stratégie et les objectifs, et en motivant ses employés pour qu’ils voient au-delà des solutions immédiates tout en tissant des liens avec des dirigeants d’entreprise au profit de l’ensemble de l’établissement. Leader influent et respecté, M. Dittaro collabore avec une multitude de dirigeants de l’université pour fournir des solutions conformes aux attentes et aux besoins des divers intervenants, qui évoluent sans cesse. Il a mené l’élaboration de la structure de gouvernance des TI et du plan stratégique quinquennal en la matière, lesquels aideront à lever les obstacles par des changements à la prestation de services, l’accès aux données et l’amélioration de l’expérience utilisateur grâce aux fonctions libre-service et à l’automatisation.

 

Lee Ha Lewis CPA, CMA
Directrice, comptabilité de la recherche
University of Calgary

Le Ha Lewis dirige les équipes de comptabilité de la recherche et de l’ARP à la University of Calgary. Elle baigne dans le projet ARP de cet établissement depuis le début de l’aventure, en mars 2019, et a participé au déploiement de nombreux projets d’automatisation dans le domaine des finances.

Pandémie et questions d’emploi dans l’enseignement supérieur - 11 août 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 11 août 2020
Durée : 75 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

La pandémie de COVID-19 a bouleversé notre façon de vivre et de travailler. Comme d’autres secteurs, celui de l’enseignement supérieur a dû s’adapter rapidement et passer en mode télétravail pour veiller à la santé, à la sécurité et à la productivité de ses effectifs. Ces arrangements plongent toutefois maints établissements dans un contexte fiscal épineux, surtout quand des salariés qui étaient typiquement à l’œuvre sur le campus travaillent maintenant à distance et même dans un autre pays.

Vous demandez-vous comment payer les étudiants nommés assistants à l’enseignement ou à la recherche, mais se trouvant à l’extérieur du Canada? Les circonstances forcent-elles certains de vos employés à travailler à distance dans un autre pays? Est-il envisageable que certains de vos employés cessent de recevoir la PCU et tirent plutôt parti du programme de PSC pour compléter leurs revenus? Aimeriez-vous un résumé des dernières directives de l’ARC concernant le formulaire T2200?

Assistez au webinaire de l’ACPAU donné par Barry Travers, associé en fiscalité chez KPMG, Naumaan Hameed, associé chez KPMG cabinet juridique, et Joanne McKee, chef de la direction financière à la Ryerson University.

Les experts de KPMG élucideront les grands principes à suivre concernant les questions fiscales et juridiques ainsi que les exigences de déclaration pour le travail à distance, tant au Canada qu’à l’extérieur du pays.

Joanne McKee offrira quant à elle des conseils précieux sur les salaires, les comptes fournisseurs et les parties du formulaire T2200 qui ont suscité des questions à la Ryerson University. Découvrez comment cet établissement a mis en pratique ces connaissances et adopté une approche axée sur les risques pour mieux épauler les employés dans ces circonstances uniques tout en restant conforme.

Conférenciers :

Barry Travers
Associé et leader national, Secteur public, Fiscalité
KPMG 

Barry Travers est associé et leader national au groupe Secteur public, Fiscalité, chez KPMG. Travaillant actuellement au bureau à Toronto, M. Travers s’est joint au bureau KPMG de Halifax en 1992 à titre d’associé; il était l’associé responsable du groupe Taxes indirectes dans la région du Canada atlantique avant d’être transféré dans l’Ouest canadien en septembre 1997 en vue d’y développer le groupe Fiscalité de cette région. M. Travers a aussi été leader d’unité administrative au groupe Fiscalité pour la région de l’Ouest jusqu’en octobre 2015, année où il a déménagé à Toronto pour y occuper ses fonctions actuelles.

M. Travers utilise ses compétences en planification fiscale pour élaborer des solutions de planification structurelle visant à optimiser la situation des organismes du secteur public au chapitre de l’impôt sur le revenu, des taxes indirectes et du financement. Il est le principal conseiller en matière fiscale d’un grand nombre d’organismes publics de premier plan au Canada.

Joanne McKee
Chef de la direction financière
Ryerson University

En tant que chef de la direction financière à la Ryerson University, Joanne McKee est une membre importante de l’équipe de direction et relève directement du recteur. Elle endosse la responsabilité stratégique et opérationnelle de diriger et superviser les activités financières ainsi que le Service des finances de l’Université.

Mme McKee cumule plus de 25 années d’expérience dans l’enseignement supérieur. Elle a été vice-rectrice adjointe aux ressources financières à la Wilfrid Laurier University, vice-rectrice associée aux finances à la Brock University, et directrice des services financiers au Niagara College. Elle est titulaire d’un baccalauréat en administration du programme de comptabilité des coopératives (Brock University) et d’un MBA (Niagara University), et porte les titres de comptable agréée (CA) et de comptable professionnelle agréée (CPA).

Joanne McKee a reçu en 2011 et en 2019 le prix pour leadership exceptionnel du Council of Ontario Finance Officers (COFO), dont elle est membre active. En 2017, la Goodman School of Business (Brock University) lui a accordé le titre de Distinguished Graduate, reconnaissant en elle « une administratrice passionnée dévouée à l’éducation postsecondaire ». En 2019, l’ACPAU lui a décerné le prix Ken Clements pour administrateur exceptionnel.

Naumaan Hameed
Associé
KPMG cabinet juridique s.r.l./S.E.N.C.R.L.

Naumaan Hameed est associé spécialisé en droit de l’immigration chez KPMG cabinet juridique, et associé chez KPMG. Spécialiste agréé en droit de l’immigration par le Barreau du Haut-Canada, il compte plus de 15 années d’expérience en droit de l’immigration pour les sociétés, et se démarque dans les stratégies transfrontalières personnalisées pour les multinationales. Naumaan a conseillé des entreprises dans des secteurs variés, y compris les services financiers, les TI, l’aérospatiale, le sport professionnel, les entreprises en démarrage et les secteurs à forte croissance. De plus, il a élaboré des stratégies pour aider des entreprises à magnétiser et fidéliser des talents de haut calibre, à l’échelle mondiale. Il cerne à l’avance les problèmes de conformité en matière d’immigration ayant une incidence potentielle sur les finances, la conformité légale et la réputation. En parallèle, il recommande des stratégies et des pratiques exemplaires pour atténuer les risques. Il participe également à l’analyse et à l’élaboration des politiques d’immigration auprès des hautes autorités gouvernementales. Très investi dans la réforme de l’immigration, il a notamment présenté un mémoire au ministre de l’Immigration sur des changements de politique pouvant soutenir l’innovation canadienne et l’écosystème des entreprises en démarrage. Il est également conseiller juridique dans le cadre de l’initiative de réinstallation des réfugiés syriens.

Cadre guidant l’adoption d’une approche statistique pour les tests de conformité - 9 juillet 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date  : 9 juillet 2020
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

L’ACPAU a créé une gamme de ressources pour accompagner ses membres dans leur transition vers le nouveau Guide d’administration financière des trois organismes subventionnaires. Étant fondé sur des principes, le nouveau Guide favorise l’efficacité, allège le fardeau administratif et donne aux établissements administrateurs ainsi qu’aux titulaires d’une subvention une plus grande souplesse pour s’acquitter de leurs responsabilités et assurer une utilisation appropriée des fonds de subvention.

Parmi les démarches qu’elle a entreprises à cet effet, l’ACPAU a mandaté KPMG pour concevoir un cadre de travail permettant aux établissements de définir une approche statistique pour la surveillance de la conformité, qui tiendrait compte de leur contexte particulier de manière à compléter la nouvelle structure de contrôle financier adoptée par les trois organismes.

Nous vous convions à prendre part à un webinaire sur ce sujet en compagnie de trois experts de KPMG : Bailey Church (associé), Sana Malik (gestionnaire principale) et Hassan Jan (gestionnaire). Ils détailleront les méthodes d’échantillonnage applicables aux établissements, de même que les méthodologies et facteurs à considérer pour déterminer les seuils d’importance relative. Ils proposeront aussi des exemples et des études de cas éclairant le recours aux technologies informatiques.

Ce webinaire sera l’occasion de se pencher sur :

  • la conception d’un cadre de travail
  • la création d’un programme de conformité
  • des études de cas

Conférenciers :

Bailey Church, CPA, CA, CIA
Associé responsable de mission
KPMG

Bailey Church est associé au sein du groupe des Services-conseils en comptabilité de KPMG. Il possède une vaste expérience des services touchant de près ou de loin les finances et la comptabilité dans le secteur public. Il s’intéresse particulièrement aux questions complexes liées à la comptabilité et à la gestion financière des entités du secteur public, y compris les universités.

En tant qu’associé national responsable de la pratique professionnelle dans le secteur public, M. Church maîtrise parfaitement les techniques d’échantillonnage statistique. Il a d’ailleurs tiré au clair des questions financières complexes pour maintes universités canadiennes. Grâce à l’expertise qu’il a ainsi développée, il comprend désormais toutes les subtilités des exigences de conformité auxquelles doivent satisfaire les universités, notamment au regard de l’administration des subventions.

 

Sana Malik
Gestionnaire de mission
KPMG

Sana Malik est gestionnaire principale au sein du groupe Audit interne, risques et conformité de KPMG, à Hamilton. Avant de se joindre à cette équipe, elle a travaillé au bureau du vérificateur municipal de la Ville de Hamilton, dont elle examinait les activités, la conformité et l’optimisation des ressources. Mme Malik est une professionnelle inspirée qui a 16 années d’expérience en gestion des risques auprès d’organisations des secteurs public et privé, dont Procter and Gamble, GSK, Chevron et BMO Banque de Montréal.

Mme Malik a démontré son expérience et sa maîtrise des processus d’audit, de consultation et de vérification judiciaire au sein de vastes structures municipales. Titulaire d’un baccalauréat en commerce avec spécialisation en finances de l’Université McGill, elle est aussi auditrice interne certifiée (CIA) et examinatrice agréée en matière de fraudes, et elle possède une accréditation en auto-évaluation de contrôle.

 

Hassan Jan
Conseiller principal
KPMG 

Hassan Jan est gestionnaire au sein du groupe des Services-conseils en gestion des risques de KPMG. Comptant plus de sept années d’expérience en analyse de données, audit interne, gestion des risques et conformité, il a principalement travaillé pour des organisations des secteurs financier, public et sans but lucratif. M. Jan a déployé de nombreuses solutions pour ses clients, les aidant à économiser temps et argent ainsi qu’à améliorer la prestation de leurs services. Il a notamment dirigé le développement et l’expansion du programme d’audit interne d’une coopérative de crédit de taille moyenne, et il a analysé des données pour effectuer des audits externes, ce qui l’a mené à intégrer des outils d’analyse dans la vérification des états financiers de plus de 200 clients.

 

Sécurité du retour sur le campus en temps de pandémie : cadre de planification, éloignement physique et perspectives des ressources humaines - 26 juin 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 26 juin 2020
Durée : 60 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

La COVID-19 a des répercussions inédites sur les campus postsecondaires. Dans leur façon d’aborder la session d’automne, les administrateurs éprouvent des sentiments qui oscillent entre anxiété et optimisme prudent. Bon nombre d’établissements sont déjà en train de se préparer à divers scénarios, mais l’occasion d’échanger avec des collègues d’un peu partout au pays sur des plans et façons de faire pourrait s’avérer utile pour les administrateurs cherchant à se faire rassurer ou à voir le bon côté des choses.

L’objectif de ce webinaire d’une heure est de mettre en commun des pratiques qui ont germé dans nos établissements et qui peuvent nous préparer à reprendre les activités dans le respect des directives de santé et sécurité au travail; ce faisant, nous pourrons insuffler de la confiance auprès des communautés que nous servons. Les conférenciers, provenant de la Simon Fraser University et de la University of Victoria, examineront divers scénarios de réouverture, des cadres de planification, des lignes directrices, des exemples concrets de mesures d’éloignement physique, des contenus de communication ainsi que des protocoles concernant l’embauche.

Conférenciers :

Mark McLaughlin, CPA, CA, MBA
Directeur des services commerciaux
Simon Fraser University

Mark McLaughlin se voit comme un bâtisseur communautaire, un leader en matière de changement et un fervent défenseur de la durabilité. Il s’efforce d’encourager les étudiants à se tourner vers l’entrepreneuriat, à être bienveillants et à voir grand. À la SFU, M. McLaughlin dirige actuellement le groupe de travail sur l’éloignement physique, créé dans le contexte de la COVID-19, ainsi que l’initiative Re-Use for Good, qui vise à réduire et éliminer le plastique et d’autres produits à usage unique. M. McLaughlin a aussi mené une autre initiative de la SFU, Fair Trade Campus. Son travail à cet égard lui a valu le prix du recteur de la SFU pour le leadership en matière de durabilité. Il occupe, par ailleurs, la fonction de trésorier au conseil d’administration de Fairtrade Canada. M. McLaughlin était auparavant vice-recteur aux finances de l’Université Bishop’s.

 

 

 

Kane Kilbey
Vice-recteur associé, Ressources humaines
University of Victoria

Kane Kilbey est vice-recteur associé, Ressources humaines, à la University of Victoria. Il est responsable de la stratégie relative aux RH et dirige les services axés sur le personnel, notamment le développement organisationnel et l’apprentissage, la santé-sécurité au travail, les relations de travail, la gestion des limitations fonctionnelles, la rémunération globale et le recrutement. Depuis le mois de mars, M. Kilbey copilote l’équipe d’intervention d’urgence de l’université ainsi que les interventions liées à la COVID-19. M. Kilbey est un ancien de la University of Victoria, où il a obtenu un baccalauréat en économie et sciences politiques. Il a par la suite décroché un MBA de la University of British Columbia.

 

 

 

Laura Vajanto
Directrice principale, Risque et résilience organisationnels
Simon Fraser University

Visionnaire et inventive, Laura Vajanto sait rallier les gens de divers horizons et susciter l’innovation. À titre de directrice principale, Risque et résilience organisationnels, à la Simon Fraser University, Mme Vajanto dirige la mise en œuvre de deux cadres de travail dans son établissement, l’un portant sur la gestion des risques et l’autre sur la résilience. Elle a réussi à instaurer une culture positive quant à la gestion des risques stratégiques et opérationnels en collaborant avec les hauts dirigeants et le conseil des gouverneurs. Elle cumule une vingtaine d’années d’expérience dans divers domaines : leadership, planification stratégique, gestion financière, gestion des risques, résilience organisationnelle, gestion des urgences, planification de la continuité des activités, sécurité, amélioration des processus et gestion de projets. Elle fait partie de l’équipe du centre des opérations d’urgence, qui assume le leadership en situation de crise, comme celle de la COVID-19. Ayant vécu, étudié et travaillé en Europe et en Amérique du Nord, Mme Vajanto est une citoyenne du monde résiliente, et sa force est de sortir des sentiers battus.

L’approche de l’Université McGill pour décarboniser son fonds de dotation - 23 juin 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 23 juin 2020
Durée : 60 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Dans les collèges et universités de l’Amérique du Nord, les communautés étudiantes, les corps professoraux et les membres du personnel défrichent de nouvelles voies vers la pérennité écologique en intégrant les questions de développement durable à tous les aspects de l’enseignement supérieur, qu’il s’agisse des programmes et de la recherche ou encore du fonctionnement et de l’administration des établissements.

À l’Université McGill, la durabilité est une priorité. L’adoption d’une approche de placement plus sobre en carbone se marie aux objectifs ambitieux de McGill en matière de changement climatique et de développement durable, y compris aux efforts déployés à l’échelle de l’établissement pour que toutes ses activités soient carboneutres d’ici 2040.

En décembre 2019, McGill s’est engagée à réduire l’empreinte carbone globale de son portefeuille de dotation, conformément à ses ambitions en matière de durabilité, tout en reconnaissant que les mesures prises ne doivent pas avoir d’incidence significative sur le champ d’action du Comité des placements, le profil risque-rendement du fonds de dotation ou l’objectif du portefeuille de fournir aux bénéficiaires une source de revenus fiable et optimale.

Venez écouter Sophie Leblanc, chef des placements et trésorière à l’Université McGill, qui fera un tour d’horizon de l’analyse financière menée par McGill pour élaborer un plan ambitieux mais réalisable visant à concrétiser son grand engagement et d’autres engagements connexes (comme l’investissement dans des fonds à faibles émissions de carbone et des fonds qui contribueront à la décarbonisation du fonds de dotation).

Au programme :

  • But et objectifs du fonds de dotation de McGill
  • Complexité de la structure de placement (60 stratégies différentes)
  • Aperçu du processus permettant une évaluation approfondie des différentes approches de décarbonisation et de leur éventuelle incidence sur la performance du fonds de dotation

Conférencière :

Sophie Leblanc
Chef des placements et trésorière
Université McGill

Sophie Leblanc cumule plus de 22 années d’expérience dans les marchés de placements et de capitaux. Elle gère actuellement le fonds de dotation de l’Université McGill ainsi qu’un portefeuille d’actifs diversifié pour les membres du régime de retraite de cette université. C’est aussi elle qui s’occupe des stratégies de financement et de placement de l’établissement.

Avant de se joindre à l’Université McGill, Mme Leblanc a passé 14 ans chez Bombardier, où elle a assumé la gestion de la trésorerie avant de devenir directrice des placements pour les caisses de retraite de l’entreprise à l’échelle mondiale. Elle a amorcé sa carrière comme analyste en gestion de portefeuille à la Caisse de dépôt et placement du Québec, où elle a pu appliquer les concepts d’optimisation de portefeuille traités dans sa thèse de maîtrise.

Titulaire d’une maîtrise en recherche opérationnelle de l’École des hautes études commerciales (HEC) ainsi que d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université Laval, Mme Leblanc détient le titre d’analyste financière agréée.

Les paiements aux personnes autochtones pour services rendus - 18 juin 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 18 juin 2020
Durée :
75 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Les universités canadiennes continuent d’avancer dans la question du développement de politiques et de pratiques qui font preuve de respect envers les personnes autochtones et qui en reconnaissent leurs besoins et contributions spécifiques.

Au cours du webinaire, KPMG fournira de précieuses informations sur les aspects fiscaux à considérer lors du traitement des paiements effectués pour des services rendus par des personnes autochtones. On présentera aussi le traitement fiscal et les exigences de déclaration des universités canadiennes concernant les honoraires versés aux personnes autochtones.

Les représentantes de la Lakehead University fourniront des détails et réflexions utiles sur la manière dont leur établissement a pu mettre en œuvre des politiques intégrant aussi des contreparties non financières. Il est essentiel que le processus soit mené de manière respectueuse, dans un esprit d’acceptation et de soutien des Aînés et des autres partenaires autochtones.

Conférenciers :

Barry Travers
Associé et leader national, Secteur public, Fiscalité
KPMG

Barry Travers est associé et leader national au groupe Secteur public, Fiscalité, chez KPMG. Travaillant actuellement au bureau du Bay Adelaide Centre, à Toronto, M. Travers s’est joint au bureau KPMG de Halifax en 1992 à titre d’associé; il était l’associé responsable du groupe Taxes indirectes dans la région du Canada atlantique avant d’être transféré dans l’Ouest canadien en septembre 1997 en vue d’y développer le groupe Fiscalité de cette région. M. Travers a aussi été leader d’unité administrative au groupe Fiscalité pour la région de l’Ouest jusqu’en octobre 2015, année où il a déménagé à Toronto pour y occuper ses fonctions actuelles.

M. Travers utilise ses compétences en planification fiscale pour élaborer des solutions de planification structurelle visant à optimiser la situation des organismes du secteur public au chapitre de l’impôt sur le revenu, des taxes indirectes et du financement. Il est le principal conseiller en matière fiscale d’un grand nombre d’organismes publics de premier plan au Canada.

 

 

Rita Blais
Vice-rectrice associée, Services financiers
Lakehead University 

Rita Blais possède plus de 30 ans d’expérience en éducation postsecondaire. Titulaire d’un baccalauréat en commerce de la Carleton University, elle est comptable professionnelle agréée et comptable agréée (CPA, CA).

Mme Blais est membre du comité exécutif du Council of Ontario Finance Officers (COFO) et en préside le comité de programme. Ancienne présidente du COFO, elle a également siégé à plusieurs autres de ses comités dans le passé et a reçu le prix pour leadership exceptionnel du COFO.

À la Lakehead University, Mme Blais est par ailleurs membre du comité exécutif du budget et du comité de la planification et de la budgétisation intégrées, en plus de présider le sous-comité des systèmes organisationnels du comité de surveillance des TI.

 

 

Denise Baxter
Vice-rectrice principale associée, Initiatives autochtones
Lakehead University 

Denise Baxter termine actuellement son doctorat sur l’équité et l’éducation autochtone à l’Université York. Chef de file dans le domaine de l’enseignement, elle a occupé divers postes, notamment dans des conseils scolaires publics, au ministère de l’Éducation, à la Lakehead University et dans des écoles privées autochtones. Chaque fois, elle a su perfectionner ses compétences et forger des partenariats avec les intervenants communautaires. Elle a présenté des conférences sur l’éducation et donné divers ateliers en plus de s’affairer à développer les aptitudes des éducateurs dans les écoles des Premières Nations.

Membre de la Première Nation de Marten Falls, Mme Baxter estime que conserver et perpétuer ses traditions et cérémonies culturelles lui permet de rester en contact avec sa communauté ainsi qu’avec les cultures, traditions et protocoles autochtones. Elle œuvre à tisser des réseaux, à resserrer les liens entre les communautés autochtones et les gouvernements, ainsi qu’à renforcer les capacités entre les Premières Nations, la population générale et les partenaires privés ayant soutenu de multiples initiatives qui font progresser les résultats pédagogiques des élèves autochtones.

Mme Baxter copréside le groupe de référence sur l’éducation autochtone au Conseil des universités de l’Ontario et a déjà assumé la coprésidence du comité provincial sur les Premières Nations, les Métis et les Inuits du Secrétariat de la littératie et de la numératie du ministère de l’Éducation. Son cheminement professionnel l’a amenée à diriger et à enseigner dans divers contextes éducatifs, non seulement à la Lakehead University, mais aussi dans des écoles publiques et des écoles autochtones allant de la maternelle à la 12e année.

Webinaires sur l’approvisionnement stratégique - Collaboration et sélection stratégique des fournisseurs (deuxième séance) - 13 février 2020

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 13 février 2020
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Quel rôle la collaboration joue-t-elle dans la sélection stratégique des fournisseurs?

Depuis quelques années, l’approvisionnement stratégique est un sujet d’actualité dans plusieurs secteurs. Quelles sont les retombées de ce mouvement pour l’enseignement supérieur?

Ce webinaire est le deuxième d’une série de quatre; il reprend l’importance de la collaboration abordée dans le premier webinaire sur l’approvisionnement, intitulé « En quoi consiste l’approche d’approvisionnement stratégique? », mais se concentre cette fois sur la sélection stratégique des fournisseurs.

Les dirigeants de deux universités et le directeur de l’approvisionnement pour BCNET présenteront leurs observations et leur expérience du point de vue administratif et opérationnel.

Voici le plan de la séance :

  • Approche tactique, approche stratégique : leurs caractéristiques
  • Intérêt et valeur de la collaboration et de la sélection stratégique de fournisseurs
  • Passer de l’approche tactique à l’approche stratégique
  • La Western University et la Queen’s University : deux exemples de réussite
  • Prendre la mesure du succès
  • Tirer profit des initiatives régionales et provinciales

Animatrice :

Gwen Toole
Responsable de la communauté de pratique, GCLO de l’approvisionnement de l’ACPAU

Ancienne directrice des services d’approvisionnement à la University of Saskatchewan et ex-présidente du Comité national des approvisionnements de l’ACPAU, Gwen Toole compte plus de 37 ans de carrière en achats et gestion de l’approvisionnement dans les secteurs public et privé. Elle a œuvré dans de multiples domaines : éducation postsecondaire, fabrication de matériel électronique, industrie minière, construction, publicité et médias, et hôtellerie.

En 2012, le prix Ken Clements pour administrateur exceptionnel a été remis à Gwen pour souligner son leadership, son engagement et sa contribution à son établissement, à sa profession, à l’ACPAU et à la Western Universities Supply Management Association (WUSMA). Au moment de prendre sa retraite, elle s’est vu remettre le prix Membre honoraire à vie par Chaîne d’approvisionnement Canada (anciennement l’Association canadienne de gestion des achats). Gwen continue d’être une bénévole impliquée et une mentore dans sa profession, son église et sa communauté.

Conférenciers :

Dennis Silva
Directeur des services d’approvisionnement
BCNET

À titre de directeur des services d’approvisionnement de BCNET, Dennis Silva est chargé d’élaborer et d’orienter les stratégies d’approvisionnement collaboratif et les programmes de gestion par catégorie de produits qui permettent au secteur de l’enseignement supérieur de la Colombie-Britannique de faire des économies et de réaliser des bénéfices. Dennis et son équipe sont une ressource d’avant-plan pour tous les contrats et projets du secteur. Dennis, qui a travaillé avec vingt-cinq établissements postsecondaires publics, le monde des fournisseurs et le ministère de l’Enseignement supérieur, des Compétences et de la Formation, a prouvé qu’il savait créer des partenariats rentables pour les acteurs du milieu de l’enseignement supérieur.

Au cours de sa carrière, qui s’étend sur plus de vingt ans, Dennis a connu autant le secteur privé (en travaillant chez Best Buy Canada) que le secteur public (en se joignant à la University of British Columbia). Ces différentes expériences professionnelles l’ont amené à diriger diverses stratégies transformationnelles et à employer différents concepts pour accroître les capacités des fournisseurs et améliorer la gestion par catégorie de produits, les stratégies d’achat durables et le leadership en matière d’approvisionnement.

Kelly McGarry
Directrice associée
Queen’s University

Kelly McGarry s’est jointe en 2008 aux services d’approvisionnement stratégique de Queen’s à titre de spécialiste de l’approvisionnement et occupe actuellement les fonctions de directrice associée. Elle a auparavant passé dix ans dans l’industrie pharmaceutique en gestion de la chaîne d’approvisionnement, comme responsable de l’approvisionnement et gestionnaire de la logistique.

Kelly possède un éventail de compétences uniques acquises grâce à son expérience dans les secteurs public et privé. Comme elle travaille dans un établissement orienté vers la recherche, sa grande compréhension des politiques et procédures des organismes subventionnaires est précieuse. Elle sait mettre en place un suivi stratégique tout en atteignant les objectifs opérationnels. Récemment, elle a copiloté une équipe chargée de mettre en œuvre à Queen’s un nouveau système d’approvisionnement-paiement comprenant notamment un outil d’approvisionnement électronique et de réorganiser le programme de cartes de crédit.

Peter Jeffs
Directeur intérimaire, Services d’approvisionnement
Western University

Après avoir gravi les échelons dans de multiples postes pendant ses 34 années passées à la Western, Peter Jeffs est maintenant directeur par intérim des Services d’approvisionnement depuis juin 2018. Il compte, parmi ses grandes réussites, la réalisation de nombreux projets d’approvisionnement complexes basés sur la technologie et la direction de plus de 15 projets d’approvisionnement basés sur le modèle « Best Value » de rapport qualité/prix optimal. Pendant sa carrière, il a toujours continué d’apprendre; il termine actuellement une maîtrise ès sciences (volet approvisionnement) à l’Ira Fulton School of Engineering de l’Arizona State University. Sa recherche porte sur les obstacles à la collecte de mesures dans le domaine de l’approvisionnement pour le secteur de l’enseignement supérieur au Canada.

Enjeux émergents en matière de fiscalité liée à l’offre de cours - 10 décembre 2019

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 10 décembre 2019
Durée : 60 minutes

Les universités canadiennes continuent de croître et de déployer leurs nombreuses sphères d’activité au pays comme à l’étranger. Lorsqu’elles sont actives au-delà des frontières canadiennes, elles doivent tenir compte des aspects fiscaux liés à ces activités, en considérant à la fois le personnel impliqué et l’établissement en tant que personne morale, et ce, tant du côté du Canada que du côté du pays où a lieu l’activité.

Présenté par Barry Travers et Jennifer Boychuk, associés en fiscalité chez KPMG, ce webinaire de l’ACPAU portera sur deux enjeux qui ressortent des tendances récentes dans le milieu de l’enseignement supérieur concernant l’offre de cours par les universités canadiennes.

Le premier enjeu porte sur les exigences de déclaration fiscale qui peuvent s’appliquer à des cours offerts en ligne hors du Canada. Plus particulièrement, les formateurs traiteront des exigences visant le dépôt de documents à l’étranger, la TPS/TVH, la TVA, les retenues fiscales et d’autres facteurs dont les établissements canadiens doivent tenir compte lorsqu’ils offrent des cours en ligne à des participants qui résident à l’extérieur du Canada. Les discussions seront émaillées d’exemples tirés de situations réelles.

Le second volet sera axé sur les cours de formation continue et fera ressortir des exemples concrets de questions d’autorité en matière de fiscalité qui ont été soulevées au cours de récents audits réalisés par l’ARC et le MRQ. Les fiscalistes parleront de dispositions particulières au sujet des offres de cours, des répercussions sur la TPS/TVH, des préoccupations des employés au sujet des avantages sociaux imposables et d’autres questions d’ordre pratique.

Animateur :

Paul Farrelly
Directeur des impôts
L’Université de la Colombie-Britannique

Paul est titulaire d’un baccalauréat en commerce de l’Université de la Colombie-Britannique. Il est CPA, CA et compte plus de trente ans d’expérience fiscale à temps plein, principalement dans le secteur public auprès de grands cabinets, dont cinq ans à l’Agence du revenu du Canada dans les divisions de la vérification et des appels. Paul est directeur fiscal de l’Université de la Colombie-Britannique depuis 2014.

 

 

Conférenciers :

Barry Travers
Associé et leader national, Secteur public, Fiscalité KPMG

Barry Travers est associé et leader national au groupe Secteur public, Fiscalité, chez KPMG. Travaillant actuellement au bureau du Bay Adelaide Centre, à Toronto, M. Travers s’est joint au bureau KPMG de Halifax en 1992 à titre d’associé; il était l’associé responsable du groupe Taxes indirectes dans la région du Canada atlantique avant d’être transféré dans l’Ouest canadien en septembre 1997 en vue d’y développer le groupe Fiscalité de cette région. M. Travers a aussi été leader d’unité administrative au groupe Fiscalité pour la région de l’Ouest jusqu’en octobre 2015, année où il a déménagé à Toronto pour y occuper ses fonctions actuelles.

Travers utilise ses compétences en planification fiscale pour élaborer des solutions de planification structurelle visant à optimiser la situation des organismes du secteur public au chapitre de l’impôt sur le revenu, des taxes indirectes et du financement. Il est le principal conseiller en matière fiscale d’un grand nombre d’organismes publics de premier plan au Canada.

 

Jennifer Boychuk
Associé, systèmes nationaux de fiscalité indirecte KPMG

Jennifer Boychuk est associée au groupe Taxes indirectes de KPMG, lequel fait partie du groupe Secteur public, Fiscalité, à l’échelle nationale. Sa vaste expérience avec le secteur public et sa bonne compréhension des enjeux liés aux taxes indirectes touchant les organismes de ce secteur lui permettent d’apporter à ces organismes un soutien complet, notamment en les conseillant sur des points techniques complexes, en cernant leurs principaux risques fiscaux, en leur permettant de réaliser des économies substantielles sur les taxes indirectes, ainsi qu’en leur offrant de la formation sur le sujet pour qu’ils puissent se conformer aux changements législatifs.

À l’heure actuelle, Mme Boychuk supervise une équipe canadienne qui offre à une multitude d’universités, de collèges, d’instituts techniques, d’OBNL et d’organismes de bienfaisance une gamme complète de services-conseils et de services de conformité en matière de taxes indirectes.

Webinaires sur l’approvisionnement stratégique – Le passage à l’approvisionnement stratégique (Session 1) - 04 décembre 2019

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 04 décembre 2019
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

En quoi consiste l’approche d’approvisionnement stratégique?

Depuis quelques années, l’approvisionnement stratégique est un sujet d’actualité dans plusieurs secteurs. Quelles sont les retombées de ce mouvement pour l’enseignement supérieur? Et en quoi consiste-t-il, exactement?

Ce webinaire, le premier d’une série de quatre, s’inspire du séminaire précongrès de 2019 intitulé Développer les compétences de leadership pour positionner l’approvisionnement comme un secteur stratégique clé.

Les dirigeants de trois universités partageront leurs observations et leur expérience du point de vue administratif et opérationnel. Un spécialiste du recrutement en approvisionnement se joindra en outre à la discussion pour parler des compétences actuellement requises dans le milieu et de la manière de s’en servir pour favoriser la vision stratégique au travail.

Voici quelques sujets qui seront abordés :

  • Approche tactique, approche stratégique : leurs caractéristiques
  • Intérêt et valeur de l’approvisionnement stratégique
  • Comment accélérer le développement des compétences requises
  • Passer de l’approvisionnement tactique à l’approvisionnement stratégique
  • L’Université McGill et la University of Saskatchewan : deux exemples de réussite

Animatrice :

Gwen Toole
Responsable de la communauté de pratique, GCLO de l’approvisionnement de l’ACPAU

Ancienne directrice des services d’approvisionnement à la University of Saskatchewan et ex-présidente du Comité national des approvisionnements de l’ACPAU, Gwen Toole compte plus de 37 ans de carrière en achats et gestion de l’approvisionnement dans les secteurs public et privé. Elle a œuvré dans de multiples domaines : éducation postsecondaire, fabrication de matériel électronique, industrie minière, construction, publicité et médias, et hôtellerie.

En 2012, le prix Ken Clements pour administrateur exceptionnel a été remis à Gwen pour souligner son leadership, son engagement et sa contribution à son établissement, à sa profession, à l’ACPAU et à la Western Universities Supply Management Association (WUSMA). Au moment de prendre sa retraite, elle s’est vu remettre le prix Membre honoraire à vie par Chaîne d’approvisionnement Canada (anciennement l’Association canadienne de gestion des achats). Gwen continue d’être une bénévole impliquée et une mentore dans sa profession, son église et sa communauté.

Conférenciers :

Ed Kane
Vice-recteur adjoint, Services universitaires

Carleton University

Ed Kane est l’un des hauts cadres de la Carleton University; il y est vice-recteur adjoint du département des finances et de l’administration (Services universitaires) depuis 2004. Les Services universitaires regroupent 11 unités offrant une vaste gamme de services : restauration, services aux étudiants et aux invités, hébergement, achats sur le campus, et plus. Ed gère aussi le budget des services auxiliaires, qui s’élève à plus de 121 millions de dollars.

Administrateur aguerri, Ed est un membre important de l’équipe de planification stratégique de la haute direction de l’université. Il s’implique aussi auprès de nombreuses organisations à l’extérieur du campus. Il est actuellement membre du Conseil des gouverneurs chez Excellence Canada et préside le Comité du développement professionnel de la National Association of College Auxiliary Services. En 2017, Ed s’est vu décerner le prix Dr. Wright L. Lassiter Jr Legacy pour son leadership, son implication bénévole et son dévouement envers la communauté.

 

Tim Moore
Président
Tim Moore Associates, Recrutement, chaîne d’approvisionnement

Tim dirige Tim Moore Associates, l’une des plus grandes agences de recrutement à se consacrer exclusivement à l’embauche de professionnels de l’approvisionnement, avec plus de 25 000 personnes des secteurs public et privé dans sa banque. Depuis 1996, Tim a travaillé avec plus de 3 000 entreprises de taille au Canada – partout au Canada, il a mobilisé des professionnels de l’approvisionnement pour des affectations au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Europe, en Russie et aux Bermudes.

Tim a administré la chaîne d’approvisionnement de nombreuses entreprises d’envergure internationale avant de se joindre à l’Association canadienne de gestion des achats (aujourd’hui Chaîne d’approvisionnement Canada), ou il a agi successivement comme directeur national des services aux membres et directeur national des services éducatifs, chapeautant dans ce rôle les processus de formation et d’accréditation du personnel de la chaîne d’approvisionnement.

Tim a été nommé membre du Comité d’examen des demandes d’agrément du Conseil canadien sectoriel de la chaîne d’approvisionnement et du Comité consultatif du programme d’études supérieures au Sheridan College. De plus, il a examiné les codes de Classification nationale des professions (code CNP) liés aux professionnels de la chaîne d’approvisionnement pour le gouvernement fédéral et formulé des recommandations à cet égard. En sa qualité de directeur d’association émérite, Tim a marqué son milieu avec son programme de formation en gestion de l’association.

Tim agit à titre d’animateur, de consultant et de mentor dans des domaines variés comme les processus d’embauche, la conception du curriculum vitæ, les médias sociaux, l’image de marque et l’éthique – et tellement plus! –, toujours avec le professionnel de la chaîne d’approvisionnement au centre de ses activités.

Richard LeBlanc
Approvisionnement organisationnel
University of Saskatchewan

Cadre dévoué du département des approvisionnements de la University of Saskatchewan, Richard LeBlanc en est devenu directeur en janvier 2018. Afin d’améliorer l’expérience client tout en rationalisant les processus, il pilote actuellement un grand projet de transformation visant à moderniser les fonctions d’approvisionnement et de gestion du matériel, tout en réalisant des économies et en favorisant l’esprit de collaboration à la grandeur de l’établissement.

Avant de se joindre à l’équipe de l’université, Richard a travaillé pendant près de 15 ans au fédéral, au sein de différents ministères et services dont Pêches et Océans Canada/Garde côtière Canada, Services partagés Canada, le Conseil du Trésor et la Défense nationale. Au cours de cette période, il a fait partie de l’équipe ayant aidé à mettre sur pied le service d’approvisionnement d’un nouveau ministère fédéral, a implanté le premier système complet d’approvisionnement électronique, et a géré de nombreux contrats dans toutes les sphères d’activité du gouvernement.

 

François Pouliot
Directeur et vérificateur de la conformité des règles contractuelles, Services des approvisionnements
Université McGill

François Pouliot a commencé à travailler dans le domaine des approvisionnements comme stagiaire d’été chez Bombardier Aéronautique à Montréal, il y a maintenant 27 ans, avant de se joindre à cette équipe à la fin de ses études en droits et relations industrielles en tant qu’employé attitré au soutien technique, aux nouveaux projets et à l’approvisionnement. Une mutation à la division du transport en commun de l’entreprise l’a ensuite porté au poste de directeur de l’approvisionnement stratégique des systèmes pour le marché nord-américain de la division. Puis sa vie personnelle l’a amené à quitter Bombardier après 14 ans de service. Il s’est alors tourné vers la consultation en approvisionnement à temps partiel auprès de petites et moyennes entreprises en essor en plus de travailler avec de grands fabricants. En juin 2011, François s’est joint à l’équipe de l’Université McGill en tant que directeur des services d’approvisionnement, où il a pu puiser dans son expérience pour mettre en œuvre un modèle de prestation de services exemplaire pour les clients internes.

L’impact social de l’embauche : diversité, recrutement et fidélisation dans l’enseignement supérieur - 20 novembre 2019

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 20 novembre 2019
Durée : 60 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

À l’heure où les collèges et universités s’efforcent de maximiser leur impact social, il leur incombe de créer un environnement dans lequel étudiants et employés peuvent s’épanouir, indépendamment de leur pays d’origine, de leur race, de leur orientation sexuelle, de leur expression de genre ou de tout handicap, visible ou non.

Il ne s’agit pas seulement d’éviter la discrimination : l’environnement idéal en est un où l’on célèbre la valeur de chaque personne, où tout un chacun se sent chez soi, et où toutes les voix sont respectées. Un tel environnement ne se manifeste pas naturellement. Il faut une intention claire, et s’engager profondément, dans la durée.

Les collèges et universités du Canada ont mis en œuvre des initiatives et politiques progressistes qui sont autant d’étapes importantes dans cette direction.

Joignez-vous à nous pour ce webinaire éclairant, pratique et interactif en compagnie de leaders de Calgary, Ryerson et Dalhousie qui se font les champions des nouvelles pratiques d’embauche. Découvrez comment ils ont élaboré des plans d’équité et obtenu la participation de différents établissements membres. Apprenez aussi comment leur projet se transforme en réalité dans des lieux de travail diversifiés et inclusifs.

Note : ce webinaire est le deuxième d’une nouvelle série portant sur l’administration et les finances à vocation sociale, produite par l’ACPAU et la fondation McConnell. Pour plus d’information sur la vocation sociale dans les finances et l’administration, cliquez ici.

Animatrice :

Coro Strandberg
Présidente, Strandberg Consulting

Coro Strandberg est conseillère à la vocation sociale pour RECODE, un projet de la Fondation McConnell. Elle est l’auteure de Maximiser la capacité des établissements d’enseignement supérieur de bâtir des infrastructures sociales pour les communautés canadiennes, un livre blanc acclamé qui a été commandé par la SFU et la Fondation McConnell et qui a été publié en 2017. Depuis la parution de ce document, Coro a aidé la Fondation McConnell et l’ACPAU à faire progresser l’administration et la finance à vocation sociale au sein du secteur de l’éducation postsecondaire. C’est également une leader d’opinion et une consultante indépendante reconnue à l’échelle nationale qui conseille des gouvernements, des entreprises et des associations professionnelles sur les stratégies à adopter pour accélérer l’innovation sociale et environnementale au Canada. Elle se spécialise dans la finance, l’approvisionnement, la gestion des risques et la gouvernance durables, et elle a remporté en 2015 un prix soulignant sa contribution à titre de consultante en responsabilité sociale des entreprises au Canada.

 

 

 

Conférenciers :

Jane Ngobia, Ph.D.
Vice-rectrice, communautés inclusives, Sheridan College

Jane Ngobia est vice-rectrice du programme sur l’équité, la diversité et les communautés inclusives au Sheridan College. Ayant gravi les échelons en occupant divers postes de direction dans le milieu de l’enseignement supérieur, localement et à l’étranger, elle jouit d’une solide expérience dans l’élaboration de politiques et de procédures administratives qui soutiennent les milieux d’apprentissage, d’enseignement et de travail inclusifs. En plus d’avoir été directrice générale de la diversité, Jane a introduit un système de plaintes relatives aux droits de la personne, lancé des initiatives assurant l’équité et l’accessibilité en emploi pour les personnes handicapées, et instauré le tout premier Centre des étudiants étrangers au campus de Mississauga de la University of Toronto. Jane a publié dans le Canadian Journal for Scholarship of Teaching and Learning, et a aussi été conférencière auprès de l’Association des services aux étudiants des universités et collèges du Canada. Elle est actuellement trésorière de l’Association canadienne pour la prévention de la discrimination et du harcèlement en milieu d’enseignement supérieur.

 

Arig al Shaibah, Ph.D.
Vice-rectrice associée, équité et inclusion, McMaster University

Arig al Shaibah est la première vice-rectrice associée responsable de l’équité et de l’inclusion à la McMaster University, où elle est également professeure auxiliaire au département de sociologie. Arig assure la direction du Bureau de l’équité et de l’inclusion, qui chapeaute le programme des droits de la personne et de règlement des différends, les programmes d’éducation sur l’accessibilité, l’équité et l’inclusion, ainsi que le programme de prévention et d’intervention en matière de violence sexuelle. Elle est aussi la plus haute dirigeante responsable du développement et de la mise en œuvre des priorités stratégiques sur l’équité, la diversité et l’inclusion (EDI) à McMaster.

 

 

 

Nicole Wheeler
Responsable du recrutement, University of Calgary

Nicole est chef des RH et possède de l’expérience en gestion du changement, en accompagnement, en apprentissage expérientiel, en perfectionnement professionnel et en ressources humaines. En tant que responsable du recrutement à la University of Calgary, elle a contribué au développement et à la mise en œuvre de la Stratégie autochtone à cette université. Elle s’occupe également du programme d’équité en emploi et participe au développement et à la mise en œuvre du plan des CRC pour l’EDI.

 

 

Accroître la qualité des mesures de la performance grâce aux pratiques exemplaires en matière de préparation de mesures non conformes aux PCGR et de mesures opérationnelles - 30 octobre 2019

*Veuillez noter que ce webinaire est en anglais seulement.*

Date : 30 octobre 2019
Durée : 60 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

La capacité des entités – notamment des universités – à recueillir des fonds, à obtenir des résultats et à maintenir leur réputation peut être compromise lorsque les mesures de la performance ou les indicateurs clés de performance qu’elles communiquent sont de piètre qualité. Apprenez comment améliorer la qualité de ces mesures à l’aide du Cadre de communication des mesures de la performance du Conseil des normes comptables (CNC).

Le Cadre a été élaboré en tenant compte des commentaires de plus de 350 parties prenantes du monde entier. Les pratiques exemplaires qui y sont présentées favorisent le dialogue et la mise en place de mesures concrètes qui contribuent à l’uniformité, à la comparabilité et à la transparence des mesures de la performance. Elles permettent donc de mieux répondre aux besoins des prêteurs et autres pourvoyeurs de ressources, qui doivent s’appuyer sur de l’information de qualité pour prendre la décision de verser des fonds à des entités (à but lucratif ou non).

Ce webinaire explique comment le Cadre peut être utile pour :

  • sélectionner une mesure de la performance pertinente;
  • mettre en place des politiques et procédures relatives à l’établissement d’une mesure;
  • atteindre l’équilibre coûts-avantages;
  • communiquer efficacement.

Animateurs :

Linda F. Mezon, FCPA, FCA, CPA (Michigan, É.-U.), CGMA
Présidente du Conseil des normes comptables

Linda F. Mezon est présidente du Conseil des normes comptables (CNC) depuis le 1er juillet 2013. Elle a fait ses débuts en normalisation en 2004 comme membre bénévole du CNC. Elle était présente durant la période entourant l’adoption des normes IFRS et l’élaboration de chapitres distincts du Manuel de CPA Canada – Comptabilité pour les entreprises à capital fermé et les organismes sans but lucratif.

En mesure d’exprimer le point de vue des normalisateurs et des préparateurs, elle est fréquemment invitée comme conférencière pour traiter de sujets liés à l’information financière.

Avant d’être nommée présidente du CNC, Mme Mezon était chef comptable à la Banque Royale du Canada (RBC). Elle y était responsable de l’interprétation et de l’application des normes IFRS et des PCGR américains. Avant de travailler à la RBC, elle a occupé d’autres postes de haut niveau en entreprise, et compte également quatre ans d’expérience en expertise comptable.

En ce qui a trait à son expérience auprès d’organismes sans but lucratif, Mme Mezon est présidente de la Rehabilitation Institute Foundation de Toronto.

Mme Mezon a été nommée Fellow de l’Institut des comptables agréés de l’Ontario en 2013, détient le titre de CPA (Michigan) et de Chartered Global Management Accountant (CGMA), et est titulaire d’un baccalauréat en comptabilité de l’Université d’État du Michigan et d’un MBA de l’Université de Detroit.

 

Professeur Steve Fortin, Ph. D., CPA, CA, IAS.A
Membre du Conseil des normes comptables

Steve Fortin est, depuis septembre 2018, directeur de l’École de comptabilité et de finance de l’Université de Waterloo. Détenteur d’un doctorat de cette même université (2000) et d’un baccalauréat en comptabilité de l’Université du Québec à Rimouski (1992), M. Fortin a vu ses recherches publiées dans nombre de prestigieuses revues universitaires et publications spécialisées, dont le Journal of Accounting and Economics et la revue Recherche comptable contemporaine.

Avant de se joindre à l’Université de Waterloo, M. Fortin a été membre du corps professoral de l’Université McGill pendant 19 ans, occupant entre autres les postes de doyen associé aux programmes de premier cycle, de directeur d’études du programme de MBA et de doyen associé aux programmes de maîtrise. Professeur et administrateur universitaire accompli, il a non seulement enseigné à l’Université McGill (au baccalauréat et à la maîtrise), mais aussi dans des entreprises, où il a donné des formations aux hauts dirigeants. M. Fortin a reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière pour l’excellence de son parcours universitaire, de son enseignement et de son travail.

M. Fortin s’est joint au CNC en avril 2017. Il est membre de l’Institut des administrateurs de sociétés et détient le titre de CPA au Québec et en Ontario. Père de deux enfants, il vit actuellement dans la région de Waterloo.

Initiative canadienne d’approvisionnement collaboratif (ICAC) : des occasions à saisir pour les universités canadiennes - 26 septembre 2019

Date : 26 septembre 2019
Durée : 60 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Le gouvernement du Canada a adopté l’Initiative canadienne d’approvisionnement collaboratif (ICAC) pour rendre certains de ses instruments d’approvisionnement accessibles aux provinces, territoires et organisations du secteur public, y compris les universités. Dans la dernière année, les participants à l’ICAC ont acheté pour environ 2,7 millions de dollars en biens grâce à cet outil. Il faut dire que l’ICAC s’accompagne de plusieurs avantages :

  • création d’économies d’échelle, qui entraînent des prix et conditions concurrentiels;
  • accès à des instruments d’approvisionnement fédéraux, éliminant la nécessité d’en créer à l’interne;
  • rationalisation de l’approche d’approvisionnement pour certains produits.

Le présent webinaire a deux grandes visées :

  • faire connaître les occasions qui s’offrent aux universités grâce à l’ICAC;
  • montrer aux universités comment elles peuvent tirer parti de ces occasions.

Formateur :

Sean Crossan
Directeur, Relations fédérales, provinciales, territoriales et internationales, Programme des approvisionnements
Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) / Gouvernement du Canada

Sean Crossan est directeur des Relations fédérales, provinciales, territoriales et internationales au Bureau des petites et moyennes entreprises et de l’engagement des intervenants du Programme des approvisionnements de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) depuis juillet 2015. Il a occupé plusieurs postes de direction au fil des ans, ayant notamment été directeur de la planification et des services de gestion à la Direction générale des finances et de l’administration (2010-2015), directeur de l’équipe d’examen stratégique de SPAC (2009-2010), directeur des partenariats et collectivités à EDSC (2008-2009) et directeur de la politique financière à SPAC (2007-2008). Diplômé du Programme de formation accélérée pour les économistes et du Programme de leadership exécutif de l’Institut sur la gouvernance, il compte près de 30 ans d’expérience dans la fonction publique fédérale.

Crossan a une maîtrise en administration publique de la Carleton University (1992) et un baccalauréat en études environnementales (urbanisme) de la University of Waterloo (1988), obtenus tous deux dans le cadre d’un régime coopératif.

Pas juste l’affaire des TI : Comment administrateurs et dirigeants peuvent contribuer à la cybersécurité - 29 mars 2019

Date : 29 mars 2019
Durée : 60 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Aucun jour ou presque ne passe sans que nous n’entendions parler d’intrusions, de cyberattaques ou de violations de données, mais beaucoup d’organisations ne savent pas trop quoi faire pour bien se protéger. Certains considèrent que la cybersécurité est une affaire technique qui relève entièrement des TI, mais d’autres tiennent aussi pour responsables la haute direction et le conseil d’administration. Qu’en est-il réellement?

Les hauts dirigeants d’universités et les responsables des comités d’audit et de gestion du risque sont invités à participer à ce webinaire fort instructif qui sera animé par Justin Fong, associé et conseiller en gestion des risques chez Deloitte.

Les sujets suivants seront abordés :

  • L’évolution des cyberrisques et pourquoi il est si important de les limiter efficacement.
  • Pourquoi les cyberrisques devraient être abordés avec la même rigueur et diligence que les autres risques organisationnels.
  • Les principes et grandes questions qui devraient régir l’encadrement de la direction en matière de cyberrisques.

Les membres des conseils d’administration et les hauts dirigeants ont des rôles et responsabilités particuliers en ce qui a trait à la gestion de divers risques, et la cybersécurité ne fait pas exception.

Animateur :

Justin Fong, Directeur des services de cybersécurité dans l’Ouest canadien chez Deloitte

Justin Fong possède plus de 17 ans d’expérience dans le domaine de la cybersécurité, et notamment une expérience concrète des stratégies en sécurité, des mises en œuvre de programmes complexes, des opérations de sécurité et des réponses en cas d’incident.

Des clients aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Asie ont sollicité ses services dans différents domaines, dont l’énergie, la haute technologie, les finances et le secteur public.

M. Fong est titulaire d’attestations de sécurité de niveau secret pour l’OTAN et le gouvernement fédéral canadien et d’une certification professionnelle en sécurité des systèmes d’information (Certified Information Systems Security Professional – CISSP). Il forme des équipes de directions, des conseils d’administration et des comités de vérification sur différents continents, et a élaboré des documents et cursus pour l’Institut des auditeurs internes, le programme de formation des administrateurs offert par l’Université de Calgary et la Rotman School of Management, le regroupement MacKay CEO Forums et d’autres associations.

Atteinte à la cybersécurité et à la protection des données : êtes-vous prêts? - 14 février 2019

Date : 14 février 2019
Durée : 90 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

La participation en équipe à cette activité de formation est fortement recommandée.

Aucun système d’information n’est 100 % invulnérable aux intrusions. L’essentiel n’est donc pas de se demander si votre établissement sera atteint, mais plutôt de savoir si vous et vos collègues serez prêts lorsque cela se produira.

Interactif, pratique et instructif, ce webinaire est animé par Alex Cameron, associé chez Fasken Martineau et expert-conseil spécialiste en cas d’atteinte et d’intrusion. M. Cameron passera en revue quelques incidents récents dans différents secteurs, dont celui de l’enseignement supérieur, et discutera des questions suivantes :

  • Qu’est-ce qu’un bon cadre de gestion en matière d’interventions stratégiques devrait contenir? Qui devrait participer à ces interventions et pour quoi faire? Lorsque des incidents de ce genre se produisent, avec qui devrait-on communiquer, et dans quel but et à quel moment exactement?
  • Dans quelle mesure des considérations clés comme les risques pour la réputation, les risques financiers, la protection de la vie privée et d’autres questions juridiques devraient-elles influencer l’intervention?

La deuxième partie du webinaire sera interactive : les participants seront mis devant des scénarios de différentes ampleurs afin d’évaluer les capacités d’intervention de leur établissement à ces situations potentielles.

Animateur :

Alex Cameron, Fasken Martineau
Associé et président du groupe sur la confidentialité et la cybersécurité
FASKEN

Alex Cameron préside le groupe sur la confidentialité et la cybersécurité au sein de Fasken. Expert renommé dans ces domaines, il est largement sollicité par des clients de toutes les industries (notamment du secteur de l’enseignement supérieur et d’entreprises Fortune 100 et 500) et a aidé des organisations à gérer des atteintes majeures à la cybersécurité ayant touché des millions de personnes. Titulaire d’un doctorat en protection de la vie privée, il s’est vu confier de nombreux mandats de la plus haute importance par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada. Il a été membre du conseil consultatif du chapitre canadien de l’Association internationale des professionnels de la protection de la vie privée et président de la Section nationale du droit de la vie privée et de l’accès à l’information de l’Association du Barreau canadien. Plaideur chevronné, M. Cameron a été conseiller juridique principal dans des causes marquantes et d’importantes enquêtes réglementaires, notamment en défense dans le cadre de recours collectifs très médiatisés pour atteinte à la protection des données, et devant tous les paliers judiciaires, y compris la Cour suprême du Canada. Chambers le liste parmi les plus grands avocats de l’heure, et il se classe invariablement parmi les meilleurs avocats au Canada dans les domaines de la protection des données et de la vie privée, ayant notamment été nommé « avocat de l’année » 2018 à Toronto dans ces domaines.

Intégrer l’approvisionnement durable aux activités quotidiennes : une perspective de gestion - 5 décembre 2018

Date : 5 décembre 2018
Durée : 60 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

L’approvisionnement durable devient une priorité de plus en plus importante pour les établissements. Désormais, on s’attend à ce que les gestionnaires de l’approvisionnement se penchent sur les impacts sociaux, éthiques, environnementaux et économiques de chaque achat. Les relations avec les fournisseurs ne sont plus seulement transactionnelles : les leaders y voient l’occasion de les mobiliser et de renforcer leurs capacités.

Soyez des nôtres pour ce webinaire instructif, pratique et interactif qui sera animé par des responsables de l’approvisionnement durable travaillant à la SFU et à McGill. Elles nous raconteront comment elles mobilisent différents établissements membres, élaborent leurs plans d’approvisionnement durable, définissent leurs priorités et intègrent à leur mandat les réflexions sur l’impact social et environnemental.

Ces expertes discuteront aussi des facteurs de réussite, des bienfaits de cette approche, des défis à relever et des leçons qu’elles ont tirées de leurs expériences. Elles partageront leurs plans pour l’avenir et parleront du rôle des étudiants, des professeurs et des partenaires externes.

Il s’agira du premier volet d’une nouvelle série de webinaires portant sur l’administration et la finance à vocation sociale, une initiative conjointe de la Fondation McConnell et de l’ACPAU. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Animateurs

Coro Strandberg
Présidente
Strandberg Consulting

Coro Strandberg est conseillère à la vocation sociale pour RECODE, un projet de la Fondation McConnell. Elle est l’auteure de Maximiser la capacité des établissements d’enseignement supérieur de bâtir des infrastructures sociales pour les communautés canadiennes, un livre blanc acclamé qui a été commandé par la SFU et la Fondation McConnell et qui a été publié en 2017. Depuis la parution de ce document, Coro a aidé la Fondation McConnell et l’ACPAU à faire progresser l’administration et la finance à vocation sociale au sein du secteur de l’éducation postsecondaire. C’est également une leader d’opinion et une consultante indépendante reconnue à l’échelle nationale qui conseille des gouvernements, des entreprises et des associations professionnelles sur les stratégies à adopter pour accélérer l’innovation sociale et environnementale au Canada. Elle se spécialise dans la finance, l’approvisionnement, la gestion des risques et la gouvernance durables, et elle a remporté en 2015 un prix soulignant sa contribution à titre de consultante en responsabilité sociale des entreprises au Canada.

Mary M. Aylesworth
Directrice des opérations financières
Simon Fraser University

Mary s’est jointe à la Simon Fraser University en 2012, et elle en est désormais directrice des opérations financières. Elle supervise notamment les services d’approvisionnement, les comptes fournisseurs et le service de la paie. Mary a une vaste expérience de la gestion des achats et de la chaîne d’approvisionnement dans les secteurs public et privé : elle a occupé des postes de direction au gouvernement et dans les domaines de la santé, de l’éducation supérieure et de la fabrication de pointe. Elle détient un MBA et des titres professionnels tant au Canada (p.g.c.a.) qu’aux États-Unis (CPM). Auparavant, elle a été directrice générale de l’éducation à l’Association canadienne de gestion des achats (aujourd’hui l’Association de la gestion de la chaîne d’approvisionnement) et présidente de la Fondation canadienne de la recherche en gestion de la chaîne d’approvisionnement.

Stéphanie H. Leclerc
Gestionnaire de programmes en approvisionnement durable
Université McGill

Stéphanie pilote les efforts de l’Université McGill dans l’adoption d’une chaîne d’approvisionnement plus durable et fondée sur des principes éthiques, sociaux et environnementaux. Avec l’équipe principale de l’approvisionnement durable de l’Université – un groupe composé de divers représentants du personnel administratif, du corps professoral et des étudiants –, elle a conçu le premier plan stratégique de l’établissement en la matière, et elle en supervise actuellement la mise en œuvre. Avant de se joindre au service d’approvisionnement de McGill, Stéphanie a travaillé pour différents organismes gouvernementaux ainsi que pour des organisations internationales et des sociétés d’experts-conseils.

Les déclarations fiscales liées aux activités menées à l’extérieur du Canada - 28 novembre 2018

Date : 28 novembre 2018
Durée : 60 minutes

Cliquez ici pour accéder au webinaire (en anglais seulement).

Les universités canadiennes continuent de croître et de déployer leurs nombreuses sphères d’activité au pays comme à l’étranger. Certaines, par exemple, ouvrent des bureaux de recrutement à l’extérieur du pays, mènent des projets de recherche outre-mer, ou offrent carrément des programmes à l’international.

Or, les universités qui sont actives au-delà des frontières canadiennes doivent tenir compte des aspects fiscaux liés à ces activités, en pensant à la fois au personnel impliqué, à l’établissement en tant que personne morale au Canada, et aux différents pays concernés.

Ce webinaire fera la lumière sur certaines grandes problématiques qui touchent l’impôt sur le revenu et les impôts indirects dans le cadre de telles activités internationales. Il sera notamment question des exigences de conformité au sein d’une administration étrangère, ainsi que de l’importance de la planification pour limiter les coûts résultant de l’expansion des activités. Nous parlerons aussi du traitement des coûts fiscaux engagés au Canada par les activités menées à l’étranger.

Afin de vous initier concrètement à ces sujets, des fiscalistes de KPMG Inde présenteront les principaux problèmes avec lesquels doivent composer les organisations faisant affaire en Inde, notamment au chapitre de la TPS et de l’impôt sur le revenu. Ces experts travaillent en étroite collaboration avec KPMG Canada pour aider les universités à gérer leurs déclarations de revenus au Canada.

Le webinaire vous donnera ainsi l’occasion de vous familiariser avec toutes les notions fiscales canadiennes et étrangères à connaître pour mener adéquatement des activités à l’extérieur du pays.

Animateurs

Barry Travers, associé et leader national au groupe Secteur public, Fiscalité – KPMG
Travers utilise ses compétences en planification fiscale pour élaborer des solutions de planification structurelle visant à optimiser la situation d’organismes du secteur public relativement à l’impôt sur le revenu, aux taxes indirectes et au financement. Il est le principal conseiller en matière fiscale d’un grand nombre d’organismes publics de premier plan au Canada.

Jennifer Boychuk, associée au groupe Taxes indirectes – KPMG
Mme Boychuk supervise une équipe canadienne qui offre à une multitude d’universités, de collèges, d’instituts techniques, d’OBNL et d’organismes de bienfaisance une gamme complète de services-conseils et de services de conformité en matière de taxes indirectes.

Paul Farrely, administrateur fiscal – The University of British Columbia
Farrely est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en commerce de la University of British Columbia. Comptable professionnel agréé (CPA), il possède plus de trente ans d’expérience dans le domaine fiscal, principalement dans le secteur public avec les Big Four, dont cinq à travailler à la Direction de la vérification et à la Section d’appel pour l’Agence de revenu du Canada. Paul Farrely occupe les fonctions d’administrateur fiscal à la University of British Columbia depuis 2014.

Nabin Ballodia, ACA, CWA, CS – Associé, Fiscalité et réglementation, KPMG LLP, Inde
Nabin est associé chez KPMG Inde et a son bureau à New Delhi. Riche de plus de 21 ans d’expérience dans le domaine de la fiscalité et de la réglementation, il a conseillé à cet égard de nombreux établissements d’enseignement et organismes à but non lucratif. Responsable fiscal pour des entreprises indiennes du secteur public, il les aide à relever les défis qui font régulièrement surface en matière de fiscalité.

Au cours des dernières années, Nabin a travaillé avec des universités et des organismes de bienfaisance de différents pays, les aidant à optimiser leurs processus et opérations. Il s’est aussi penché sur les rouages des établissements stables, de la Foreign Contribution Regulation Act (FCRA) et des règlements afférents à la banque de réserve de l’Inde. Il aide également les sociétés indiennes à se conformer à la réglementation qui se rapporte à la responsabilité sociale des entreprises dans ce pays. Parmi ses clients, on compte des universités, des collèges, des organismes de bienfaisance, des organismes à but non lucratif et des entreprises privées.

Sanjay Garg, ACA – Associé, Impôts indirects KPMG LLP, Inde
Sanjay est associé chez KPMG Inde et membre de l’Institute of Chartered Accountants of India (ICAI). Il travaille à Gurgaon, en Inde. Depuis plus de 17 ans, il conseille ses clients en matière d’impôts indirects, notamment en ce qui touche la TVA, la taxe sur les services, l’accise et les droits de douane.

Sanjay a participé à la rédaction de la législation sur la TVA, à la conceptualisation du cadre administratif général et à la formation des fonctionnaires de la TVA après sa mise en œuvre sur le territoire de Delhi. Récemment, il s’est attardé à informer les grandes multinationales de l’impact potentiel de la TPS sur leurs entreprises en Inde.

Sanjay veille à la conformité fiscale de clients ayant une présence partout en Inde, et il les aide à définir leurs structures (vente en haute mer, fusion, défusion) dans une perspective d’impôts indirects. Sanjay est enfin conseiller principal en matière de taxes indirectes pour beaucoup de grandes organisations, en particulier des universités, des hôpitaux et des organismes à but non lucratif.